Canal de Bourgogne : chef-d'œuvre de son époque


Partager




Le canal de Bourgogne est un véritable chef-d'oeuvre de son époque. Si l'on considère les moyens dont disposaient les ingénieurs de l'époque, l'on peut affirmer sans se tromper que ceux-ci ont fait preuve de génie en mettant en place le canal de Bourgogne. L'objectif était alors de créer une liaison entre Paris et les grandes villes du sud de l'Hexagone. Le projet de mise en place de ce canal de modeste envergure a été esquissé sous Henri IV. Les travaux ont finalement été commencés en 1775. Il faudra attendre 1832 pour que cette voie d'eau soit officiellement inaugurée.



L'on notera au passage que le canal de Bourgogne a été partiellement ouvert en 1808 dans le but de créer un accès vers la Saône. Lors de son ouverture intégrale, le canal de Bourgogne était entièrement dédié à la navigation. Cette voie d'eau propose alors une liaison entre Migennes et Saint-Jean-de-Losne. Le canal s'étend sur une distance de 242 kilomètres et est constitué d'écluses - qui sont exactement au nombre de 189 - et de ponts canaux. L'on ne manquera pas de mentionner le tunnel de Pouilly-en-Auxois d'une longueur de plus de trois kilomètres. Il est utile de souligner que ce tunnel constitue le point culminant du canal. Se trouvant à une hauteur de 378 mètres, le canal de Bourgogne lui doit par ailleurs son statut de canal le plus haut perché de toute la France. Tout au long de ses 242 kilomètres, le canal de Bourgogne traverse un certain nombre de villes dont les plus importantes sont Migennes, Saint-Jean-de-Losne, Brienon-sur-Armançon, Saint-Usage, Saint-Florentin, Dijon, Tonnerre, Pont-d'Ouche, Montbard, Vendenesse-sur-Ouche, Vénarey-les-Laumes et Pouilly-en-Auxois.


Bien que le canal de Bourgogne soit considérée par beaucoup comme étant une oeuvre prodigieuse, l'exploitation de cette voie d'eau s'est révélée plutôt décevante. Il existe différentes raisons à cela. D'abord, il y a ses dimensions plutôt modestes qui n'autorisent pas le transport d'importants tonnages de marchandises. A cela s'ajoute l'exiguïté du tunnel de Pouilly-en-Auxois dont la largeur ne permet pas le croisement de deux péniches. Tout ceci ralentit sensiblement le trafic du canal de Bourgogne.


En 1851, les espoirs de développer le trafic au sein de cette voie d'eau s'amenuisent considérablement avec l'apparition du chemin de fer. Le transport de marchandises se fait de plus en plus par la voie ferrée et le canal de Bourgogne est progressivement reléguée. Un demi-siècle après l'ouverture du canal de Bourgogne à la navigation, des travaux importants sont entrepris. Modernisation oblige. Les écluses du canal de Bourgogne sont ainsi réaménagées d'une telle sorte de correspondre au gabarit Freycinet. Malgré tous les efforts fournis et tous les aménagements effectués, l'expansion économique du canal de Bourgogne semble vouée à l'échec. Au fil des années et des décennies, le trafic ne s'améliore d'ailleurs pas. Bien au contraire. A titre d'information, un peu moins de 600 000 tonnes de marchandises transitaient par le canal de Bourgogne en 1929. Aujourd'hui, cette quantité ne dépasse guère 40 000 tonnes et la situation semble irréversible. Avec les progrès technologiques, la mise en place des autoroutes et la rapidité de l'acheminement des marchandises par le biais des autres moyens de transports, le canal de Bourgogne n'a d'autres solutions que de se recycler. Ce qu'elle va faire.
canal bourgogne


Aujourd'hui, le canal est entièrement tourné vers le tourisme. Entre le mois d'avril et la fin du mois d'octobre, cette voie d'eau se dédie à la navigation de plaisance. Cette activité lui a valu de devenir l'une des attractions touristiques phares de sa région. Tous les ans, des milliers de touristes effectue des balades inoubliables sur le canal de Bourgogne. Cette promenade est une occasion pour eux de faire connaissance avec les richesses et les monuments d'exception du pays. L'on citera notamment le château de Châteauneuf qui domine les vallées traversées par le canal de Bourgogne. Romantique à souhait, le parcours permet aux voyageurs de faire connaissance avec les paysages pittoresques que l'on ne peut admirer que dans cette partie de la France. En définitive, un voyage au fil du canal de Bourgogne offre une manière très originale de découvrir la Côte d'Or. L'on passera par une trentaine de communes où l'on appréciera à chaque fois une nouvelle facette de la région. Les gourmands ne doivent surtout pas manquer de choisir la formule « Découvertes Gastronomiques » qui leur permettra de goûter aux savoureuses spécialités de la Côte d'Or.

Le Vendredi 16 Octobre 2009 à 12:43
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Chasse au canard : très pratiquée en Camargue
  •  Le Coq Sportif : chaussures et vêtements de sport
  •  Sécurité Sociale Militaire : infos
  •  Cathédrale Notre Dame de Strasbourg
  •  Pompe de relevage : assainissement des eaux usées

Articles suivants :
  •  Cordes-sur-Ciel : commune française
  •  Château de Bussy Rabutin
  •  Chasse et Pêche : chaîne de télévision spécialisée...
  •  Pompe à chaleur air eau : c'est quoi ?
  •  Tomate Noire de Crimée : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   bourgogne Bourgogne



Le canal de Bourgogne est un véritable chef-d'œuvre de son époque. Si l'on considère les moyens dont disposaient les ingénieurs de l'époque, l'on peut affirmer sans se tromper que ceux-ci ont fait pre...