Camélia Jordana : jeune chanteuse française


Partager




Camélia Jordana voit le jour en Londe-les-Maures dans le Var le 15 septembre 1992. Grâce à un entourage passionné de musique, la jeune algérienne plonge très tôt dans le monde du chant. Si sa mère s'illustre admirablement dans les chants traditionnels kabyles qu'elle a rapporté de son pays natal, Camélia Jordana préfère de loin écouter des disques de jazz et de soul noire américaine. Sa voix en altos lui permet d'ailleurs de prétendre à ce genre musical. De Louis Armstrong à Aretha Franklin en passant par Frank Sinatra, la chanteuse amateur se constitue un prestigieux répertoire d'idoles. La jeune fille ne délaisse pas pour autant ses études et passe de paisibles années de lycée au lycée Jean- Aicard tout en suivant des cours de chant et de piano. Passionnée, elle se démarque très vite de ses condisciples par un talent et une voix de grande qualité. Lorsque l'équipe de La Nouvelle Star, émission diffusée sur M6 destinée à découvrir de nouveaux talents, passe par Marseille, Camélia Jordana décide de tenter sa chance. La jeune fille décroche sa place haut la main sur le titre « What a wonderful world » de son idole Louis Armstrong.


Dès les premières notes entonnées, le jury de la septième édition de La Nouvelle Star est charmé par les accords de soul savamment maîtrisés par Camélia Jordana. La jeune chanteuse affirme son talent de prime en prime. Elle envoûte le public grâce à sa voix et séduit l'auditoire par une originalité rafraîchissante. Des morceaux repris à sa façon tels que « Quelqu'un m'a dit » de Carla Bruni lors du prime du 7 avril 2009 ou encore « I wanna be loved by you » de Marylin Monroe le 21 avril 2009 font de Camélia Jordana l'une des candidates préférées des Français.


Elle impose son talent au fil des émissions et parvient facilement en demi-finale. Camélia Jordana ne remporte cependant pas la victoire et finit seconde. L'aventure lui aura pourtant permis de se faire connaître et elle décroche malgré tout, une opportunité fabuleuse en la personne de la maison de disques Jive Epic qui décide de lui proposer un contrat. Camélia Jordana enregistre ses premiers titres en studio sous le label et le fruit de ce travail sort dans les bacs le 29 mars 2010 sous le titre de « Camélia Jordana ». Pour son premier opus éponyme, Camélia Jordana collabore avec une nouvelle génération d'auteurs compositeurs prestigieux, ravis d'exploiter les trésors de cette voix exceptionnelle. Mathieu Boogaerts, Séverin, Babx ou encore Abel K1 sont autant de collaborateurs qui offrent à la chanteuse des chansons et des textes exceptionnels. Camélia Jordana se lance également dans la composition et l'écriture de texte sur le titre « Little Monsters ». En dix- sept titres dont trois bonus et une chanson sur fond acoustique, Camélia Jordana donne à son public un nouvel aperçu de son talent incommensurable.
camelia jordana


« Le mois d'août », « J'étais une fille » ou encore « La vie en solitaire » témoignent non seulement de sa sensibilité mais également de sa maîtrise inégalable du chant. Le premier morceau est intitulé « Non non non (Écouter Barbara )» et sort simultanément dans les bacs et sur le net. Les premiers exemplaires disponibles sont présentés en single mais le titre est également présent sur l'album. Le succès est immédiat pour Camélia Jordana qui voit son morceau se classer en pôle position dans de nombreux pays européens. Le titre se maintient notamment de nombreuses semaines en tête des chansons les plus écoutées sur le web. Plus de 10 000 exemplaires de « Camélia Jordana » sont vendus dès la première semaine. Les fans s'arrachent le disque qui se classe entre autres, en dix-septième position en Belgique pendant près de 5 semaines. Camélia Jordana enchante également ses admirateurs Suisses en se maintenant quatre semaines en trente-sixième position des meilleures ventes d'albums. L'album « Camélia Jordana » se serait vendu à près de 30 000 exemplaires seulement un mois après sa sortie chez les disquaires. Parallèlement à ce parcours prometteur dans le monde de la chanson professionnelle, Camélia Jordana retrouve André Manoukian, membre du jury de La Nouvelle Star, le temps d'un album. Ce dernier lui demande en effet de collaborer à la réalisation de son album « So in love » sorti en avril 2010. André Manoukian offre à Camélia Jordana la possibilité de renouer avec le passé en y enregistrant son interprétation personnalisée de « What a wonderful world » de Louis Armstrong.

Le Mardi 11 Mai 2010 à 11:04
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chanteurs, chanteuses, biographies, albums, disques, discographie Chanteurs et chanteuses : vibrez au son de leur
voix



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  NCIS : Los Angeles : nouvelle version de la série NCIS...
  •  Léa Drucker : biographie
  •  Eric Zemmour : biographie de cet écrivain et chroniqueur...
  •  Marc Jacobs : styliste américain très réputé...
  •  Lunettes de soleil : accessoire indispensable cet été...

Articles suivants :
  •  Isabelle Marant : styliste française
  •  Monster Cable : écouteurs et matériel son
  •  Trillian : messagerie instantanée
  •  Douche autobronzante : bronzage instantané
  •  Domino's Pizza : des pizzas partout en France




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Camélia Jordana voit le jour en Londe-les-Maures dans le Var le 15 septembre 1992. Grâce à un entourage passionné de musique, la jeune algérienne plonge très tôt dans le monde du chant. Si sa mère s'i...