Calculatrice : histoire de cet outil scientifique


Partager




L'homme a toujours cherché à trouver la meilleure manière d'effectuer un calcul rapide avec des résultats fiables. Auparavant, l'on a utilisé l'abaque ou le boulier inventé en Chine au IXème siècle avant Jésus-Christ pour effectuer des calculs rapides. De nos jours, la calculatrice est un matériel indispensable pour les élèves du secondaire. Elle permet de gagner du temps dans les calculs compliqués. La première machine à calculer mécanique appelée « La Pascaline » a été créée par Blaise Pascal en 1642.



Elle permettait uniquement d'effectuer des additions et des soustractions. Cette machine n'a pas pu être commercialisée à cause de son prix et de sa performance encore insuffisante aux yeux de la population. Elle a été ensuite perfectionnée par Gottfried Wilhelm Leibniz en 1673 pour permettre de faire des multiplications et des divisions. Avant le XIXème siècle, les machines à calculer étaient réservées aux inventeurs et mathématiciens. C'est en 1948 que la première calculatrice portative appelée « La Curta » a été inventée et commercialisée. Elle est capable d'effectuer les quatre opérations de base et d'établir les racines carrées. Les machines à calculer mécaniques se sont succédées avec des brevets déposés. Quelques types de machines se sont démarqués grâce à leur maniabilité ainsi que les performances qu'elles offrent. Le Facit NTK est apparu en 1954, le Triumphator CRN1 en 1958, le Walther WSR160 en 1960 et l'Olivetti Divisumma 24 en 1964. Ces appareils pouvaient être actionnées manuellement ou grâce à un moteur électrique.


Toutes les firmes spécialisées dans le domaine se lancent alors dans une course visant à offrir la calculatrice la plus performante, avec pour objectif le perfectionnement des mécanismes, la simplicité d'usage à la portée de tous et la réduction du temps de traitement des opérations. « Le pocketronic » a été mis sur le marché en 1970 par la firme « Canon Inc. ». Il s'agit d'une calculatrice dotée d'une imprimante en guise d'écran.


Avec la miniaturisation des composants électroniques, les premières calculatrices de poche alimentées par des piles ou des batteries rechargeables sont apparues au début des années 1970. Grâce à ses ingénieurs Jack St Clair Kilby, James H. Van Tassel et Jerry D. Merryman, la firme Hewlett-Packard marque l'année 1972 en présentant la HP-35. Il s'agit d'une calculatrice à 35 touches dont la précision, la performance et l'efficacité dépassent largement les autres marques. Plusieurs firmes de renommée mondiale s'engagent dans la course pour obtenir la première place dans la production de machines de plus en plus miniatures et performantes. Au début des années 1970, Texas Instrument met sur le marché des appareils plus évolués, avec la TI-81. Elle est dotée d'une plus grande capacité de mémoire et d'une analyse des graphes plus rapide. C'est dans les années 1970 que les machines à calculer ont évolué rapidement grâce à la découverte de nouvelles technologies toujours innovatrices au fur et à mesure. Jusque là, cette course se limite à six étapes différentes. La première série de calculettes disposaient de plusieurs mémoires pour stocker les résultats entre deux calculs.
calculatrice


La seconde est dotée d'une mémoire active représentée par les touches « MR », « M+ » et « M- ». La série suivante est la calculatrice qui dispose d'un écran à cristaux liquides et d'une alimentation par photovoltaïsme. Les calculatrices scientifiques sont alors apparues. Elles sont dotées de mémoires statiques permettant d'effectuer le calcul de nombre de valeurs, la somme des X et des X², de fonctions mathématiques ou financières, statistique, hexadécimal et bien d'autres encore. Les calculatrices scientifiques sont capables de respecter la priorité des opérations. Les multiplications et les divisions sont effectuées avant les additions et les soustractions lors d'une longue série de calcul sans parenthèses. D'autres gammes de plus en plus évoluées adaptées à l'algèbre et à l'analyse ont été conçues par la société pour faire face à la concurrence. La calculatrice graphique est la plus performante actuellement, introduite par la firme Casio en 1985. Elle possède toutes les capacités de celles qui l'ont précédée et permet en plus d'analyser et de tracer des graphes de fonctions mathématiques. Casio a produit toute une gamme de calculatrices graphiques dont la première série est connue sous le nom de Graph 25. Le dernier modèle qu'il a produit est également la première calculatrice dotée d'un écran tactile, il s'agit du Casio classPad 300. Parallèlement, Texas Instrument met sur le marché toute une série de calculatrices graphiques dont la dernière est apparue en 2007, la TI-Nspire CAS. Les dernières séries commercialisées disposent d'un écran couleur et tactile. Toutes les marques et modèles récents dotées de la dernière technologie sont disponibles sur les sites de vente en ligne.

Le Samedi 23 Janvier 2010 à 09:00
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Yopmail : mail jetable
  •  Groupama : banque et assurance
  •  Pedro Rodriguez : fiche de ce grand sportif
  •  Horloge parlante : histoire
  •  Sergio Busquets : joueur du FC Barcelone

Articles suivants :
  •  Chrononutrition : définition et journée type
  •  Stephenie Meyer : biographie et bibliographie de l'auteur ...
  •  Colorado Provencal à Roussillon : un paysage magnifique...
  •  Airsoft gun : loisir de plus en plus pratiqué
  •  Fin du monde : vraiment en 2012 ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   mathematiques Mathématiques



L'homme a toujours cherché à trouver la meilleure manière d'effectuer un calcul rapide avec des résultats fiables. Auparavant, l'on a utilisé l'abaque ou le boulier inventé en Chine au IXème siècle av...