Caisse de retraite : fonctionnaire, complémentaire, sécurité sociale... quelle différence ?


Partager




Il est toujours plus agréable de partir à la retraite l'esprit tranquille. En effet, avoir la sérénité de disposer d'une source de revenue suffisante afin de satisfaire ses besoins à l'âge de la retraite n'est pas difficile une fois qu'on s'est impliqué activement dans les versements de la cotisation destinée à payer les pensions des retraités et donc, dans la constitution d'une caisse de retraite. Il faut savoir qu'en France, l'âge légal pour partir à la retraite est dans l'ensemble des régimes fixé à 60 ans.



Cela n'empêche pas les travailleurs de partir plus tôt ou aux alentours de 60 ans sans respecter de manière rigoureuse cet âge légal. Par ailleurs, il ne suffit pas de cotiser pour bénéficier d'une retraite à taux plein puisqu'il existe un nombre de trimestres de cotisation requis. Ainsi, environ 41 annuités de cotisation sont nécessaires afin de bénéficier pleinement d'une retraite à taux plein. Pour ce qui est des conditions de départ, elles varient en fonction du régime auquel le travailleur est affilié, mais il existe quand même un système dont la gestion relève des partenaires sociaux et des administrations de sécurité sociale. Mais d'où vient l'argent versé à chaque pensionnaire bénéficiant de sa retraite ? Le principe est simple et tous les régimes français de retraite adoptent le même système qui est le système de retraite par répartition. Cela consiste à prélever des cotisations sur les salaires des travailleurs actifs dans le but de payer les pensions de ceux qui sont à la retraite.


En contrepartie, les cotisants accumulent ce qu'on appelle « droit à pension », ce dernier se présente sous forme de points de retraite et de trimestres validés et à leur tour ces cotisants bénéficieront plus tard de leur pension suivant le même système. De quelle façon ces cotisations sont-elles gérées et qui peuvent prendre la charge de cette gestion ? Ces cotisations seront versées dans une caisse et l'organisme qui s'occupe de la gestion de cette caisse s'appelle « une caisse de retraite ».


La caisse de retraite désigne donc un établissement financier à caractère public ou privé qui fonctionne à base de système de cotisation. Cette cotisation est collectée en fonction du contrat du travailleur avec l'institution de retraite. Le versement de cette cotisation dans la caisse de retraite peut se faire d'une manière facultative ou obligatoire selon le contrat du client avec l'organisme de retraite. Ces cotisations serviront au financement des retraites. Quel que soit le statut du travailleur, indépendant ou salarié, il peut toujours bénéficier d'une retraite s'il a versé régulièrement ses cotisations. En effet, cette institution financière fonctionne en suivant un procédé de capitalisation des cotisations versées et de répartition de ces capitaux à tous les bénéficiaires. Il existe deux types de caisses de retraite selon le régime auquel le travailleur est affilié. Si celui-ci est rattaché au régime de base, on parle dans ce cas de caisse primaire mais pour toute autre prestation au-delà de ce régime c'est la caisse complémentaire qui intervient. En outre, il est bon de savoir que certaines de ces caisses offrent la possibilité de verser d'autres pensions en dehors de celles correspondantes à la retraite.
caisse retraite


C'est par exemple le cas des personnes invalides ou des rentes viagères. Les caisses de retraite ont une place prépondérante dans l'économie puisqu'elles gèrent un actif financier important. Il n'est donc pas étonnant de les voir travailler en partenariat avec des entreprises publiques ou privées ainsi que de les voir listées en Bourse. A part le régime général, on distingue également des régimes spéciaux d'organismes de gestion des retraites. Ces régimes spéciaux sont généralement des régimes qui touchent des groupes particuliers de travailleurs, par exemple ceux de la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) ou des Caisses de prévoyance et de retraite de la Société nationale des chemins de fer français pour la SNCF. Outre ces deux régimes, il existe aussi le régime de la fonction publique et celui des professions libérales. Quel que soit le régime, les cotisations aux caisses de retraite sont obligatoires. Dès une première prise de poste, le travailleur sera immatriculé à la sécurité sociale. Un compte en son nom est ouvert automatiquement sur lequel la sécurité sociale va reporter son salaire soumis à cotisation. L'intérêt de ce compte est de servir de référence pour calculer la pension vieillesse de base de ce travailleur. Rappelons que l'inversion de la pyramide démographique a nécessité un besoin de financement dû à une baisse du volume des cotisations versées. Malgré cela, les caisses de retraite qui font partie des gros investisseurs institutionnels restent des moyens sûrs pour garantir une source de revenue certaine le jour de la retraite.

Le Dimanche 29 Mars 2009 à 11:36
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  finances, banques, investissement, prêt immobilier, crédit, gestion patrimoine, assurances, crédit auto, allocation, comptabilité Finances


fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Les Finances publiques : locales et nationales
  •  Un gestionnaire de fortune : c'est qui ?
  •  Juge de l'application des peines : c'est qui le JAP ?
  •  La balance commerciale : en France et à l'étranger c’est quo...
  •  Gilbert Collard : célèbre avocat résident à Vichy...

Articles suivants :
  •  Ski nordique : en France, pourquoi pas l'essayer dans le J...
  •  Le marché de Rungis : pro et particuliers, un marché à vis...
  •  AFP : Agence France Presse, c'est quoi ?
  •  Google Android : disponible sur votre mobile !
  •  Bryan Bergougnoux : de l'Olympique Lyonnais au FC Toulouse




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Il est toujours plus agréable de partir à la retraite l’esprit tranquille. En effet, avoir la sérénité de disposer d’une source de revenue suffisante afin de satisfaire ses besoins à l’âge de la retra...