Le café et ses grains : que renferment les grains de café ?


Partager




Le café avec les grains pour la boisson ou encore le café votre coin de restauration et de détente ! Que savons-nous au juste à propos du café, et particulièrement des grains de café qui nous donnent ce liquide noir que nous apprécions pour son arôme ? Tout commence d'abord par une idée qui naît dans l'esprit d'une personne, celle de cultiver le café.



Cette idée est permise à tous car le café est assez facile à cultiver, sa culture peut se faire sur une petite parcelle de terre ou sur des vastes étendues comme celles connues sous le nom d'hacienda surtout dans les pays d'Amérique latine, au grand air ou, comme on dit, à mi-ombre. Remarquons que cette dernière constitue une manière de le cultiver qui permettra d'avoir une meilleure qualité de café. L'arbuste, le caféier, mettra 3 à 4 ans avant d'être productif. Pendant cette période, il ne nécessite pas beaucoup d'entretien, à part le protéger des insectes, lui donner les nutriments qui sont nécessaires à son développement. Lorsque les fruits seront matures et prêts à être cueillis après quelques mois, la récolte pourra se faire par la cueillette pour avoir les meilleurs fruits. Elle nécessite alors une grande masse de main d'oeuvre, mais on peut aussi recourir à l'égrappage qui est une manière mécanique plus appréciée pour son côté pratique. En réalité, la récolte n'est que le début d'une longue succession d'étapes afin d'obtenir le café dans notre tasse. On commence par le séchage ou le lavage qui consiste à débarrasser la fève de l'enveloppe charnue qui la recouvre.


Après, on obtiendra le café coque ou le café parche, notons que cette forme peut être conservée le plus longtemps possible sans nuire aux grains et qu'elle permet également une amélioration de la saveur du café. Les grains seront après décortiqués et la forme décortiquée est la première à paraître sur le marché. Les manoeuvres industrielles commencent alors, avec en premier lieu, la décaféination, qui consiste à extraire du café une composante que beaucoup redoutent, la caféine.


Puis, vient la torréfaction qui lui donnera la couleur noire que l'on connaît et accroîtra son arôme pour mieux stimuler notre appareil gustatif. Arrive après le temps de la mouture, qui est la plus déterminante dans la qualité du café qui en ressort, surtout au niveau de son goût. Mais, on doit faire attention quant à sa conservation après cette mouture car le café est fragile, notamment son arôme. Les grains de café moulus sont enfin prêts à être préparés et mis dans notre tasse pour notre plus grand plaisir. Ici, vous pouvez choisir les différentes manières de le préparer selon ce que vous voulez obtenir : la décoction, l'infusion, la lixiviation, la percolation. Mais même si leur goût diffère, vous obtiendrez toujours votre boisson préférée. Ainsi, la conception du café nécessite un long et méticuleux protocole, mais tout cela pourquoi ? Que représente-t-il ? C'est avant tout et pour grand nombre de personnes une boisson choisie pour son goût uniquement et pour eux donc, le décaféiné est le plus approprié. Mais, le café a une propriété stimulante grâce à la caféine, la substance absente dans le décaféiné.
cafe grains


Pris au petit déjeuner, il aide alors à donner le tonus pour affronter la journée, il revivifie pendant les longues séances de travail. C'est aussi un bon compagnon pour les étudiants et ceux qui veulent lutter contre le sommeil, mais contrairement à ce que l'on pense, ce n'est pas sa seule propriété. Cette boisson a aussi des propriétés thérapeutiques, la grande consommation de décaféiné réduit en effet la mortalité car tout en apportant certains éléments nutritifs, il s'avère être bénéfique pour la tension artérielle. Par ailleurs, il diminuerait aussi le risque que comportent certaines maladies comme le diabète de type 2, la maladie d'Alzheimer, la goutte et certains cancers. Ce n'est pas tout, peut-être est-ce incroyable, mais il posséderait aussi une vertu anti-âge en agissant au niveau des cellules, mais à faible dose. Tout cela est bien encourageant, mais, il est important de se rappeler que la caféine, principe actif du café, peut induire, à la longue, un état de dépendance chez l'homme, et pourrait ainsi avoir des effets néfastes sur la santé. On en tirera alors préjudice au lieu du bien-être recherché au départ. Outre la boisson, il y a d'autres formes de café comme les arômes, qu'on utilise dans les pâtisseries, les confiseries, les glaces ou qui entrent dans la constitution de médicaments stimulants, des boissons et des sodas. Pour obtenir de la liqueur après distillation ou de la crème de café, il nous faut toujours du café que ce soit du « robusta » ou de « l'arabica ». Ces informations concernant cet élément peuvent être nécessaires, libre à nous de les utiliser pour tirer profit, ce qui est sûr, c'est que le café renferme des substances actives qui ont leurs avantages et inconvénients.

Le Samedi 07 Février 2009 à 10:00
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  gastronomie, spécialités culinaires, recettes culianaires, déguster gastronomie, saveurs du terroir Gastronomie : un symbole de la diversité
culturelle d’un pays



fleche Voir les autres articles commençant par C
 
Articles précédents :
  •  Comment choisir le papier photo ?
  •  Les types de contrats d'assurances en France
  •  Comment obtenir un emploi de commercial ?
  •  Extensions Hairdreams : pour des cheveux plus longs
  •  Coccinelle le film : la coccinelle à l'affiche au cinéma...

Articles suivants :
  •  La communication en entreprise
  •  Jason Mraz : une jeune chanteur américain bourré de talent...
  •  Aspirateur sans sac ou avec sac : que choisir ?
  •  Albinisme : une maladie génétique qui peut toucher tous le...
  •  Dragon de Komodo : varan d'Indonésie, le plus gros des léz...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 sergeCT a écrit [28/06/2009 - 20h09] 
sergeCT

Bonjour
Votre article est une excellente synthèse de tout le processus qui mène le café de la culture à la tasse.
Toutefois, c'est sans doute par souci de concision que vous attribuez à la mouture le poids déterminant dans la qualité du café bu.
Naturellement, chaque maillon de la chaine compte, mais l'un est primordial, et irréparable en cas d'erreur, c'est la transformation du café par la torréfaction. Quand elle est industrielle, la cuisson se fait à très haute température, pendant un temps très court, avec un résultat évidemment très moyen voire exécrable en terme gustatif et souvent une amertume importante.
Le seul moyen de laisser se développer toutes les potentalités du grain est la torréfaction lente à l'ancienne,non automatisée, au cours de laquelle tout repose sur l'expérience, l'ouie et l'odorat de l'artisan torréfacteur.
Trop peu cuit, l'acidité du café dominera, trop cuit, c'est l'amertume qui l'emporte, cuit trop vite les arômes ne se développent pas, trop longtemps ils s'éteignent .
La mouture, quant à elle, et vous avez raison de souligner son importance, doit être adaptée à la méthode de préparation. Très fine pour le café à la turque, fine pour l'espresso, moyenne pour le filtre, grosse pour les cafetières à piston.

sergeCT




sergeCT cafes-couleursthe.com



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   cafe Café



Le café avec les grains pour la boisson ou encore le café votre coin de restauration et de détente ! Que savons-nous au juste à propos du café, et particulièrement des grains de café qui nous donnent ...