Busta Rhymes : biographie et discographie de l'auteur de Arab Money


Partager




Trevor Smith, plus connu sous le nom de Busta Rhymes, s'aligne parmi les grands rappeurs américains qui méritent une mention particulière tant son parcours dans le milieu du rap a été couronné de succès. De parents jamaïcains, Busta Rhymes est né le 20 mai 1972. Son nom de scène lui a été attribué par Chuck D, l'un des membres du groupe Public Enemy. En plus d'être rappeur, c'est également un acteur dont le talent n'est plus à démontrer. Il commence le rap très tôt (vers l'âge de 12 ans) et créa par la suite son propre style, une sorte de rap ragga complexe, unique dans son genre.



C'est un style inventif, très original où l'humour joue un rôle important. En 1983, le jeune Trevor quitte Brooklyn pour emménager à Long Island où il commence à participer à des concours de freestyle. Il y fit la connaissance de MC Charlie Brown et forme avec lui le groupe « Leaders of the New School ». Dès l'âge de 17 ans, Busta Rhymes signe avec un label qu'on ne présente plus : Elektra Records. Deux albums sortiront peu après : « Future Without a Past » ainsi que « Time ». Mais comme tout débutant il dut attendre quelques années pour véritablement percer dans le monde du rap. Le succès vint en 1991, année de sortie du morceau « Scénario » qui a littéralement été le tremplin de Busta Rhymes vers la renommée. Son talent et son potentiel furent définitivement reconnus et sa carrière solo débuta. En 1995, Busta Rhymes eut l'opportunité de faire une apparition dans un film où il put incarner son propre rôle. Il crée ensuite son crew en 1996 : « The Flipmode Squad », et après, il sort son premier album : « The Coming ». Le second album qui s'intitule : « When Disaster Strikes », ne tarde pas à sortir en 1997.


Un an plus tard, Busta Rhymes frappe encore plus fort en sortant « Extinction Level Event » avec des titres comme : « What's It Gonna Be » (duo avec Janet Jackson) ou encore « This Means War » toujours en duo mais cette fois-ci avec l'illustre vedette de rock Ozzy Osbourne. L'an 2000 fut marqué par la sortie d'un autre album « Anarchy » qui malgré ce nom plutôt prometteur n'eut pas le succès tant escompté. Ce petit désagrément est peut-être dû à la sortie d'autres albums concurrents pendant la même période.


Busta Rhymes revint aussi au cinéma dans le film « Shaft » à côté du grand Samuel L Jackson. Il changea ensuite de label en 2001, en choisissant désormais J-Record. Cela eut pour effet de retarder un peu la sortie de son album : « Genesis ». Le Rappeur considère que c'est de loin le plus abouti de ses albums avec des artistes de renom comme Mary J Blige, P.Diddy, Kelis ou encore Rah Digga. Parmi les hits, certains sont produits par Dr Dre et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ont un succès retentissant dans les soirées et sur les ondes des plus grandes radios nationales. Busta Rhymes signa en 2004 sous le label Aftermath Record. Par ailleurs, sa collaboration avec Dr Dre lui fut très bénéfique car elle le fait revenir en force sur le devant de la scène. Cela s'est illustré par la sortie de « The Big Bang » avec comme premiers singles « Touch It » ou encore « I Love My Bitch ». En 2007, plus précisément au mois de novembre de cette année, Busta Rhymes décida de sortir un mixtape qui s'intitule Dillagence pour rendre hommage à J Dilla (un de ses producteurs qui est décédé en 2006).
busta rhymes


Ce mixtape a été composé à partir de morceaux enregistrés sur les instrumentales que le défunt J Dilla a produites et qui n'ont pas encore été utilisées par Busta Rhymes. J Dilla a pris une part importante dans la carrière de Busta Rhymes car il a collaboré avec lui dès le début et a toujours apporté sa contribution dans la composition et l'enregistrement de ses albums. Mais en plus d'être rappeur et acteur, Busta Rhymes montre aussi une autre facette de son talent en prêtant sa voix à un personnage du célèbre jeu vidéo : Def Jam (Fight for NY). Côté fortune, Busta Rhymes est à la tête d'un mini-empire qu'il gère d'une brillante manière en bon businessman qu'il est. Côté artistique, il ne cesse de repousser les limites du rap en créant de nouvelles références en la matière.

Le Jeudi 19 Mars 2009 à 11:32
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  rappeurs, hiphop, rap, 50 cent, jay z Rappeurs : les icônes du Hip Hop d’hier et
d’aujourd’hui



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Iata : association internationale du transport aérien
  •  Dsi de Nintendo : à découvrir à tout prix...
  •  Stieg Larsson : biographie de l'auteur de Millenium
  •  Nanotechnologie : défintion des NST
  •  Common : rappeur aux influences soul et jazz

Articles suivants :
  •  Acheter un logement en union libre : comment faire ?
  •  Eco-construction : grâce aux éco-matériaux...
  •  Loana : une reconnaissance qui commence dans une piscine.....
  •  Alter Eco : PME spécialiste du commerce équitable...
  •  Legifrance : crée par le gouvernement concernant le code d...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



    RAP US



Trevor Smith, plus connu sous le nom de Busta Rhymes, s'aligne parmi les grands rappeurs américains qui méritent une mention particulière tant son parcours dans le milieu du rap a été couronné de succ...