Bruno Frisoni : maître de l'escarpins


Partager




Bruno Frisoni est né en 1960 dans une famille italienne passionnée par la mode. À 20 ans, il est recruté par l'équipe de Jean-Louis Scherrer dans le secteur des accessoires. Bien sûr au début, le jeune homme rêve de prêt-à-porter mais finalement il se plaît bien dans l'accessoire de mode. Il va particulièrement aimer la chaussure en faisant ses armes chez d'autres grands couturiers tels Lanvin, Christian Lacroix, Ungaro, Karl Lagerfeld, Yves Saint-Laurent, etc. Les plus grands noms de la haute couture auront affaire à lui pour créer l'harmonie entre la chaussure et la tenue. Bruno Frisoni, créateur de talent, va finalement délaisser ses maîtres pour créer sa propre marque en 1999. Ce créateur de la chaussure va peu à peu imposer sa griffe même s'il se défend de faire du design. Il va mettre au point ses escarpins mythiques en jean à la boutonnière dégrafée. Ses collections porteront toutes des noms évocateurs comme « Poses Bohèmes », « Vénus Beauté » en hommage au style rétro romantique agrémenté de rubans qu'il affectionne particulièrement.


Très remarqué dans la profession, Bruno Frisoni va se voir confier une mission en 2003 par Diego Della Valle, le propriétaire de Tod's : réinventer Roger Vivier. Bruno Frisoni va alors mettre son talent à la disposition de la marque Roger Vivier, le chausseur bien connu pour avoir inventé de nouvelles formes de talons dont le fameux talon Aiguille dessiné en 1954, le talon Choc incurvé vers l'intérieur lancé cinq ans plus tard et qui fit un tabac sans oublier le talon Virgule fuyant sous le pied puis s'incurvant vers l'arrière ce qui mettra fin aux talons aiguilles en 1963.


Aux commandes de Roger Vivier, Bruno Frisoni va tout mettre en oeuvre pour redorer le blason de la marque de chaussure mythique. En tant que directeur artistique, Bruno Frisoni va se réapproprier les grands classiques de la marque tout en leur donnant un nouveau souffle et en développant des modèles haut de gamme. Il va également mettre son talent à contribution pour donner naissance aux souliers haute couture, dont certains modèles sont vendus à plusieurs dizaines de milliers d'euros la paire. Finalement, Roger Vivier va retrouver ses lettres de noblesse et une nouvelle jeunesse. Parallèlement, Bruno Frisoni va quand même s'occuper de sa propre griffe et 2004 verra l'ouverture d'une première boutique à Paris, rue de Grenelle. Des stars vont s'y précipiter comme Kate Moss, Charlotte Gainsbourg, Kate Blanchett ou encore Jennifer Lopez. Cette notoriété va attirer la clientèle des femmes aux revenus confortables qui voudront imiter leurs idoles. L'entreprise Bruno Frisoni va se développer à la vitesse grand V pour répondre aux attentes de sa clientèle huppée.
bruno frisoni


Bien sûr, la marque ne fait pas encore de sur-mesure car cette nouvelle activité nécessite de lourds investissements mais c'est un projet à envisager dans les années qui viennent. Ce maître de la chaussure qu'est devenu Bruno Frisoni commence aussi à s'exporter surtout grâce à ses produits phares et à la vente d'escarpins. Il rend grâce aujourd'hui à son maître, Roger Vivier, le grand chausseur qui a dessiné la sandale du couronnement de la reine Elisabeth II, les boots de John Lennon ou encore les cuissardes noires de Brigitte Bardot ainsi que des souliers qui furent de véritables merveilles, recouvertes de perles et de pierres fines, brodées de soie ou de fils d'or... C'est en hommage à ce créateur hors du commun que Bruno Frisoni a continué son oeuvre en innovant à son tour. Ses boutiques seront aménagées par l'ex- mannequin de Chanel, Inès de la Fressange. En outre, Bruno Frisoni s'est également attaqué aux accessoires, sacs, gants, lunettes, petite maroquinerie mais aussi aux bijoux. Sophistication et féminité sont les maîtres mots de Bruno Frisoni. Pour admirer les collections de luxe de ce créateur hors (paires), rendez-vous sur son site brunofrisoni.com Paris, Hong Kong, Londres, New York, les boutiques de luxe se sont multipliées et des projets sont en cours pour des installations à Milan, Moscou, Dubaï, au Qatar et en Asie.

Le Vendredi 30 Mai 2008 à 11:00
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Marques de chaussures pour Femme, chaussures de luxe femmes, Marques de chaussures pour Femme : pour le confort
et luxe au quotidien

  Célèbres couturiers et créateurs de mode, joailliers, parfumeurs, stylistes Célèbres couturiers, stylistes, parfumeurs et
créateurs de mode



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Aéroport de Toulon - Hyères
  •  Air Asia : compagnie aérienne low cost malaisienne
  •  Oakley : marque créée par Jim Jannard en 1975
  •  Aéroport de Brest Bretagne Finistère
  •  Norgil : produits et perruques pour la correction de la calv...

Articles suivants :
  •  Korres : société grecque de produits cosmétiques
  •  Julie Depardieu : actrice française de talent
  •  Aéroport de Caen - Carpiquet
  •  Schott : cuirs et blousons depuis 1913
  •  Comment créer une entreprise en Pologne ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chaussures Chaussures
   chaussures Chaussures



Ayant été nommé directeur artistique de la marque mythique Roger Vivier qui a chaussé les plus grandes personnalités d’une époque (Bardot, la reine Elisabeth et même John Lennon) et qui a inventé les ...