Bronchiolite : détectez les premiers signes de la bronchiolite


Partager




La bronchiolite est une inflammation des bronchioles qui touche très souvent les enfants. Cepandant, vous pouvez dire stop à la bronchiolite chez une fois que votre enfant est atteint. Pour cela, des mesures simples d'hygiène peuvant éviter la bronchiolite ou tout au moins atténuer les conséquences. En général, tout commence par un rhume. Votre bébé a le nez bouché, il respire mal. Au fil des jours la toux s'installe. Le rythme de la respiration augmente, parfois des sifflements se font entendre. Les bronchioles sont enflammées. Encombré, votre bébé va de plus en plus avoir du mal à s'alimenter correctement. Ce sont les premiers signes de la bronchiolite. Dans presque 70% des cas, il s'agit d'un virus respiratoire qui se transmet par la salive, les éternuements, la toux ou les mains sales. Les parents sous-estiment le virus de la bronchiolite qui reste vivant plus de sept heurs dans les gouttelettes projetées par une personne enrhumée, contaminant sur son passage les surfaces, les vêtements, les jouets... Certains nourrissons sont plus fragiles comme ceux âgés de moins de trois mois.


A cette période de vie, les bronches sont particulièrement étroites et les muscles thoraciques insuffisamment développées pour produire une toux capable d'éliminer toutes les sécrétions. Ils s'épuisent vite en luttant pour respirer. Les bébés prématurés, a fortiori, sont candidats potentiels, tout comme les petits atteints d'une malformation cardiaque ou respiratoire. Alors, comment soigner une bronchiolite ? Dans la majorité des cas, la bronchiolite se soigne à la maison en quelques jours.


Le traitement associe un bon lavage de nez et la mise en place d'un environnement « sain » : évitez l'air trop sec dans la chambre, réglez la température à 19°C, aérez fréquemment et surtout abstenez-vous de fumer. Par contre si votre bébé est très encombré, sa bronchiolite nécessite quelques séances de kinésithérapie respiratoire. Elles permettent de désencombrer les bronches et aide votre petit malade à expulser les mucosités par la bouche. Toute prescription de médicaments antitussifs ou fluidifiants bronchiques est très souvent inutile. En revanche, si votre nourrisson refuse de s'alimenter, est fiévreux, abattu, n'hésitez pas à l'emmener aux urgences. Certains enfants peuvent être gênés longtemps et récidiver souvent. A terme, le virus de la bronchiolite peut modifier les bronches qui deviennent plus réactives. Votre enfant a alors plus de risques de tousser, de « siffler », à nouveau et au bout de trois épisodes infectieux peut développer un asthme ! Pour prévenir, le respect des règles d'hygiène stricte est incontournable en l'absence de vaccin. Lavez-vous systématiquement les mains avant de vous occuper de votre bébé et organisez un « périmètre de sécurité ».
bronchiolite


Si des personnes ou vous-même souffrez de rhume, redoublez de précaution et résistez à l'envie de lui faire des bisous sur le visage. Ce conseil vaut pour tous els membres de la famille. De la même façon évitez la fréquentation des lieux publics en automne et en hiver, là où votre petit peut entrer en contact avec des personnes porteuses de ce virus. Avec l'application de ces mesures, vous diminuez par deux fois et demie le risque que votre nourrisson attrape une bronchiolite !

Le Vendredi 21 Décembre 2007 à 11:06
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  asthme, pneumonie, rhinopharingite Maladies respiratoires


fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Avoir un teint parfait et une mine éclatante : c'est possib...
  •  Paul Cézanne : peintre impressionniste français de renom
  •  Maisons de naissance en Allemagne : pour qui et pourquoi?
  •  Tour de France 2008 : qui gagnera la Grande Boucle ?
  •  Surprises de Noël : célébrez Noël en famille, selon la tradi...

Articles suivants :
  •  Line Renaud : une chanteuse et actrice française militant ...
  •  Allergie au lait de vache : que faire ?
  •  Cimetière du Père-Lachaise : le plus grand et le plus célè...
  •  Le goûter : ce qu'il faut savoir sur le 3è repas de la jou...
  •  La fièvre chez l'enfant : ayez la bonne attitude !




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Chaque hiver, plusieurs nourrissons prennent le chemein des urgences, parce qu'ils sont sujet à une bronchiolite infectieuse. Pourtant de simples règles d'hygiène peuvent éviter cette inflammation de...