Boutons d'acné ; faire disparaître les plus tenaces et pour longtemps


Partager




Les boutons d'acné sont inesthétiques, gênants et surtout honteux pour les jeunes et les moins jeunes. En fait, cette maladie du follicule pilo- sébacée prédomine sur le visage, qui est pourtant le siège de la vie socio-affective. Il devient difficile de supporter le regard d'autrui quand on a des boutons, et ce problème se rencontre aussi bien chez la femme que chez l'homme. Et pourtant, un bouton est un mal courant étant donné que presque tout le monde en a. L'acné peut aussi se définir comme une imperfection due à une inflammation au niveau du tissu cutané.



Il réagit à la présence de bactéries responsables d'une formation purulente. Le bouton rouge provient parfois de la manipulation que l'on fait de nos comédons avec nos ongles, et qui entraîne la dispersion des bactéries. En effet, les comédons sont dus à la l'excès de sébum dans les glandes sébacées et à l'occlusion du canal par cette matière. La manipulation des imperfections de la peau doit donc être évitée autant que possible. Sinon, un lavage régulier des mains à l'eau savonneuse assure une protection lorsque nous sommes appelés à nous frotter le visage assez souvent. L'utilisation de certains produits qui réduisent les réactions inflammatoires est parfois conseillée par un dermatologue. D'ailleurs, il est important de se rappeler qu'il ne faut en aucun cas utiliser un produit conseillé par une tierce personne dès qu'il s'agit de problèmes de peau, qui de plus sont localisés au niveau du visage. En effet, l'intolérance à certaines substances peut laisser des marques ou des taches difficiles à enlever par la suite. La prudence en matière de soins de visage est de choisir des produits cosmétologiques préparés par des laboratoires réputés et ceci, sur prescription médicale.


Les gels lavants à base d'antibactérien et d'agents hydratants sont parfaits pour les peaux sensibles car ils limitent les lavages à deux fois par jour seulement. Trop de nettoyage nuit à la peau et entretient les réactions inflammatoires, ce qui entraîne l'apparition des boutons. Pour casser ce cercle vicieux, il vaut mieux choisir des produits adaptés. L'application d'une crème hydratante est utile après chaque nettoyage pour restaurer le film hydrolipidique de la peau. Il faut aussi traiter la vraie cause des boutons.


Par exemple, l'imprégnation hormonale est responsable de l'hypersécrétion de sébum. C'est ce qui se passe peu avant les règles : les comédons deviennent plus nombreux et plus gênants. Parfois, il n'y a pas que les comédons puisque le pullulement des germes au niveau de ceux-ci provoque la rougeur, signe d'une inflammation. Le traitement est basé sur une modification d'une pilule contraceptive et des médicaments à application locale qui favorisent la cicatrisation. Les médecins proposent la Roaccutane, l'Isotretinoine ou le Procuta en traitement de trois mois lorsque l'acné est rebelle aux traitements locaux. Certaines femmes se plaignent de boutons que juste un arrêt du tabac pourrait éradiquer. Parfois, une bonne hygiène alimentaire suffit pour améliorer l'immunité au niveau de la peau, et par conséquent, pour limiter l'apparition de boutons. Les points noirs ou comédons sont parfois plus fréquents que les boutons d'acné inflammatoire. Pour y remédier, les laboratoires de cosmétologie ont mis au point des produits à base d'acide salicylique, d'acide de fruits, de zinc ou de vitamine A acide.
boutons acne


Le zinc est connu pour son action limitative sur la production de sébum tandis que les acides participent à son élimination. La prescription de la vitamine A acide relève strictement de la profession médicale. Il existe également des formes graves de l'acné comme l'acné nodulaire kystique fait de gros nodules, ou l'acné fulminante associée à un syndrome infectieux, ou l'acné fistuleuse. Ils nécessitent une urgence au diagnostic et au traitement. Récemment, le laser a accédé à la longue liste des thérapies contre l'acné, mais il s'avère plus efficace sur les cicatrices que sur l'acné évolutive. C'est également le cas de la dermabrasion et la chirurgie. Enfin, on ne le dira jamais assez que l'acné et le soleil ne font pas bon ménage. D'abord parce que le soleil entretient la réaction inflammatoire mais aussi parce que l'exposition solaire est proscrite lorsque l'on utilise des produits ou des médicaments anti-acnéiques à cause du risque de photosensibilité qu'ils occasionnent. Une protection efficace est conseillée lors des sorties aux heures d'ensoleillement maximal. Quelques minutes après avoir appliqué la crème hydratante, passez une fine couche de crème solaire ou tout simplement portez un couvre-chef.

Le Mercredi 24 Décembre 2008 à 13:06
Article écrit par suzi ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  peau, soins, cosmétiques, laboratoires, beauté Soin de la peau : tous les problèmes de peau ont
leurs propres soins



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Fracture de l'humérus : c'est quoi ? comment la soigne t-on ...
  •  Problème de mérules ; comment faire ?
  •  Comment envoyer des photos par mail ?
  •  Faire des joints de salle de bain : les techniques à savoir...
  •  Comment bien entretenir votre sol stratifié ?

Articles suivants :
  •  RTT des cadres en France ; qu'en est-il vraiment ?
  •  Chaudière à ventouse : c'est quoi ?
  •  Béton lisse coloré pour intérieur : comment faire pour le ...
  •  Interventions des pompiers : des missions souvent spectacu...
  •  Jerry Yang : portrait du cofondateur de Yahoo




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   dermatologie Dermatologie



Les boutons d’acné sont inesthétiques, gênants et surtout honteux pour les jeunes et les moins jeunes. En fait, cette maladie du follicule pilo-sébacée prédomine sur le visage, qui est pourtant le siè...