Bizutage : définition de cette tradition très populaire en médecine


Partager




Définition du bizutage
Origine du bizutage
Les différents bizutages dans les fac
Pour ou contre les bizutages

Le bizutage en médecine



La pratique du bizutage est connue depuis le XII ème siècle. A l'Université de Paris les nouveaux inscrits étaient soumis à des rites plus ou moins vexants, souvent accompagnés de violence. Cette pratique continuera jusqu'à la Révolution puis elle sera reprise vers le début du XIX ème siècle par Polytechnique.



Elle connaîtra une baisse de régime dans les années 60 pour repartir de plus belle en 1985. L'objectif était de soumettre les nouveaux à des disciplines qui les amèneraient à tenir tête aux autorités administratives de l'école. Le phénomène atteint divers milieux estudiantins et militaires. Dans le milieu scolaire, le bizutage affecte les lycées, les établissements d'enseignement spécialisé et aussi les primaires. Dans ces derniers, il se présente sous d'autres formes. La période pendant laquelle s'exerce la prétendue initiation n'est pas la même d'une faculté à l'autre, d'un établissement à l'autre. Elle peut durer un jour seulement ou s'étendre sur un ou deux mois. Elle peut varier également d'une année à une autre selon les bizuteurs. L'initiation se manifestera de différentes façons. Aux heures des repas, les bizuts auront les mains liées et se débrouilleront pour manger. Elle est aussi très pratiquée dans les fac de médecine.

Les viols pendant les bizutages



Ils défileront à moitié nus dans les rues ou subiront de punitions pour des actes que quelqu'un du groupe aurait commis. Tout le monde paie sous prétexte que c'est pour la solidarité du groupe.


Pour les petits, la confiscation des goûters, l'attribution de surnoms bizarres ou diverses persécutions sont les formes sous lesquelles se manifeste le bizutage. Au terme de l'initiation, une fête est organisée pour accueillir les bizuts au sein de la confrérie. L'alcool arrosera ce genre de cérémonie et les dérapages sont souvent dangereux. On a même enregistré des décès ou des comas dus à des fortes prises d'alcool. Il peut arriver que les nouveaux subissent des abus sexuels qui laissent des traumatismes graves.


Pour certains jeunes élèves, ils ont généralement entre 16 et 20 ans, des séquelles physiques sont à craindre. La honte éprouvée pendant le bizutage peut entraîner dépression et angoisse. Certains iront jusqu'à quitter leur établissement. Au vu de toutes ces conséquences, des textes de loi interdisent la pratique du bizutage.

Le bizutage à la fac



Les responsables, qu'ils soient étudiants ou personnel administratif, sont sévèrement punis. Des exclusions peuvent être appliquées à l'encontre des bizuteurs. Les peines vont de grosses amendes jusqu'à de l'emprisonnement ferme. Étant donné que les pratiques du bizutage s'assimilent à des actes de déshumanisation, leur interdiction semble convenir à la plupart des parents. En Inde, par exemple, des mesures rigoureuses sont prises contre le bizutage. Les établissements dans lesquels celui-ci se pratique peuvent entraîner la suspension des bourses universitaires. Des associations pour la défense des droits de l'Homme, des parents d'élèves, des syndicats d'enseignants se sont groupés pour mener une lutte contre le bizutage.
bizutage


Toutefois, on peut souligner que, malgré la loi qui interdit de telle manifestation, le bizutage ne disparaît pas pour autant. La raison paraît simple, les victimes n'osent pas porter plainte. Elles ne veulent pas apporter leur témoignage. Les dominants continuent leurs oeuvres car ils savent qu'ils n'ont rien à craindre de la part des bizuts. D'ailleurs quelques-uns de ces derniers sont consentants.

Le bizutage chez les pompiers



L'un des arguments avancés par les bizuteurs est que ce genre d'initiation forge la personnalité ou qu'il entraîne l'esprit d'équipe. Certaines solutions sont proposées et adoptées par des établissements. Puisque ce sont les premières années qui sont les principales victimes dans les universités, il est plus pratique de les recevoir avant les anciens. Ils auront ainsi le temps de se familiariser avec leur milieu et les responsables. Ils résisteront mieux aux pressions que leurs aînés tenteront de leur affliger. Ce procédé n'annule en rien les cérémonies d'accueil que l'on réserve habituellement aux nouveaux à la rentrée. Notamment chez les pompiers. Des sensibilisations peuvent également être menées aussi bien au niveau des étudiants eux- mêmes qu'à celui de tous les responsables administratifs de l'école. Ces derniers seront informés de l'existence des lois qui punissent le bizutage. Chacun est responsable dans l'application et le respect de celles-ci. Quant aux étudiants, on leur fera savoir la gravité des conséquences des bizutages. On leur communiquera également les sanctions qui les attendront au cas où ils s'y livreraient.

Le Lundi 03 Janvier 2011 à 10:50
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Rentrée scolaire Rentrée scolaire : primaire, maternelle, fac,
collège et lycée...

  ecole, formation, enseignement, vie professionnelle, auto école,  école de commerce, école coiffure, école des mines de douai , école centrale de nantes, grande école ,  école des beaux-arts , école polytechnique ,  école de chicago, école des loisirs, éc Ecole : unité administrative et scolaire ouverte à
tous !



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Police nationale : définition, recrutement et concours...
  •  Canalsat : la TV en HD et à la demande
  •  La guitare : électrique, folk ou classique
  •  Bons de réduction à imprimer : pour La Redoute, Amazon ou en...
  •  Retard de règles : 3 jours ou 10 jours, les causes possibles...

Articles suivants :
  •  La mer : noire, morte ou rouge, toutes les infos sur la me...
  •  Exorcisme : catholique ou musulman, comment cela se passe ...
  •  Les mouches : insectes qui piquent selon les especes
  •  Psychologie cognitive et comportementale : définition...
  •  Curriculum vitae : rédiger un modèle de CV, avec ou sans e...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   scolaire Scolaire



La pratique du bizutage est connue depuis le XII ème siècle. A l'Université de Paris les nouveaux inscrits étaient soumis à des rites plus ou moins vexants, souvent accompagnés de violence. Cette prat...