Bière : d'où vient-elle ?


Partager




La bière est une boisson alcoolisée obtenue par fermentation. Elle est fabriquée à partir d'eau, de houblon ainsi que de malt, de l'orge en général ou parfois du blé germé et séché. Les premières preuves formelles de l'existence existence de boissons fermentées à base d'orge remontent au 4ème millénaire avant Jésus Christ. Selon une légende égyptienne, le brassage a été enseigné par le dieu Osiris, symbole de l'agriculture et par Isis, la déesse de l'orge.



Au 15ème siècle, Jean Sans Peur, duc de Bourgogne, impose le houblon comme arôme principal de la bière. De nos jours, l'Europe est le premier producteur mondial de bière et la France, le cinquième. Trois cents bières différentes sont produites sur le sol français et l'essentiel de la production est assurée en Alsace, en Lorraine et dans le Nord-Pas-de-Calais. La Belgique et l'Allemagne sont souvent reconnues comme étant des pays spécialistes de la bière. En ce qui concerne la consommation mondiale de bière, l 'Allemagne est d'ailleurs le pays où elle est la plus élevée avec plus de cent soixante litres par an et par habitant. Les ressortissants de la République Tchèque, l'Irlande, l'Autriche, le Luxembourg et la Belgique consomment quant à eux une petite centaine de litre chacun. Contrairement aux idées reçues, les Français sont dans le bas du classement avec trente cinq litres par an et par habitant. La fabrication de la bière utilise diverses techniques qui vont permettre la fermentation des matières premières.


Les étapes de fabrication sont le maltage ; la saccharification ; l'ébullition, également appelée houblonnage ; la fermentation ; la garde et le conditionnement. Le maltage se déroule en quatre étapes : le trempage de l'orge, la germination de l'orge, le touraillage qui consiste à sécher le malt dans un four et le dégermage qui consiste à retirer les radicelles du malt. La saccharification consiste à diluer les sucres du malt soit par décoction soit par infusion. Ensuite pendant la cuisson, le houblon, et parfois des épices, sont incorporées puis portées à ébullition.


La fermentation peut se faire de quatre façons. Les bières de fermentation basse sont couramment Pils ou Lager, celles de fermentation haute sont appelées Ales et possèdent un degré d'alcool plus élevé, celles fermentation spontanée sont fermentées par des levures présentes naturellement dans l'air environnant. Le lambic, qui sert ensuite de base pour la fabrication de la gueuze et de bières fruitées telle la Kriek, est la seule bière encore produite de cette manière dans les pays développés. Les bières de fermentation mixte combinent la fermentation haute et la fermentation spontanée. Il existe deux principaux types de classement de la bière : le « classement par fermentation », et le « classement par couleur». Il compte différentes couleurs, obtenues en fonction de type de malt utilisé. Les blondes sont brassées avec des malts blonds très pâles, les ambrées et les rousses avec du malt légèrement torréfié, les brunes font intervenir un malt torréfié de couleur foncée et les blanches doivent leur blond pâle à l'utilisation de froment.
biere


D'autres classifications sont en rapport avec l'origine de la bière comme la bière trappiste qui est strictement réservée aux bières brassées sous la supervision de monastères ayant adoptés la règle de l'ordre cistercien de la stricte observance. La bière d'abbaye porte le nom d'une abbaye qui prête seulement son nom. Il existe aussi des bières de saison comme la bière de Noël, la bière de la Saint-Sylvestre ou la bière de mars. Avec sept cents bières différentes, la Belgique est le pays qui offre la plus grande variété. Parmi les plus connues, on peut citer : Stella Artois, Guinness, une Pils ; la Kriek, une gueuze au goût de cerise ; la Leffe qui est une bière d'abbaye : blonde, brune, triple ou radieuse (la plus forte) ; la Chimay qui est une bière trappiste, rouge (brune), blanche (triple) ou bleue (brune, la plus forte) et la Kwak à servir absolument dans un verre spécial avec un support en bois.

Le Vendredi 22 Février 2008 à 08:51
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  gastronomie, spécialités culinaires, recettes culianaires, déguster gastronomie, saveurs du terroir Gastronomie : un symbole de la diversité
culturelle d’un pays



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Daft Punk : groupe de musique electro français à la renommée...
  •  Crédit auto : un prêt bancaire pour financer l'achat une voi...
  •  Montmartre : un quartier de Paris connu à travers l'Europe...
  •  Christian Estrosi : secrétaire d'État chargé de l'Outre-mer...
  •  Excision et excision clitoridienne : quelle est la différenc...

Articles suivants :
  •  WWF : Organisation mondiale pour la protection de l'enviro...
  •  Natixis : n°1 bancaire à l'échelle internationale...
  •  Grasse : commune française et capitale mondiale du parfum...
  •  Les pleurs du bébé : bien les reconnaître pour pouvoir les...
  •  Fujifilm : la technologie numérique pour des photos de gra...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   biere Bière



La recette d’un verre de bière ? Trente cinq centilitres d’eau, cinquante grammes d’orge, un demi-gramme de houblon et une pincée de levure ! Blonde ou brune, belge, allemande, française ou australien...