Bérénice Bejo : biographie de cette actrice française


Partager




Le monde du cinéma et du spectacle compte depuis 1990 une nouvelle figure montante en la personne de Bérénice Bejo, une actrice aux talents multiples qui a vu le jour le 7 juillet 1976 à Buenos Aires, la capitale de l'Argentine. Bien que l'actrice soit née en Amérique du Sud, elle a grandi en France où elle trouvera la consécration grâce à l'univers du cinéma et du théâtre. Bérénice Bejo connaît très bien ce milieu puisque son père Miguel Bejo lui-même a fréquenté le monde du septième Art, en tant que réalisateur.



Ayant depuis toujours vécu dans ce milieu donc, elle s'est fait reconnaître très tôt et figure très rapidement dans des productions théâtrales et cinématographiques. Mais au préalable, son père décide de lui faire suivre des cours d'art dramatique estimant que la meilleure formation indispensable pour un comédien était le passage sur une scène de théâtre. La jeune comédienne apprend alors les rudiments de l'art dramatique dès sa plus tendre enfance et les années de préparation seront très longues et fastidieuses puisque au cours des années 80, aucune proposition intéressante ne lui sera faite dans le milieu du cinéma. Cependant, elle mettra à profit l'expérience théâtrale engrangée durant sa formation pour perfectionner son jeu d'interprétation scénique. Il a fallu attendre le début des années 1990 pour que Bérénice Bejo connaisse des débuts prometteurs au cinéma. Sa patience ainsi que sa volonté de vouloir percer dans le milieu du 7eme Art n'échapperont pas aux producteurs et réalisateurs qui voient alors en elle une actrice de cinéma en puissance.


C'est ainsi qu'elle sera en 1993 à l'affiche de sa toute première apparition cinématographique dans un court-métrage intitulé « Pain perdu », qui fut malheureusement peu apprécié même si son interprétation était remarquable à plus d'un titre. Elle enchaîne alors en 1996 avec un autre court-métrage nettement plus médiatisé qui a pour titre « Enceinte ou lesbienne » puis la même année, elle figurera dans le film « L'amour est à réinventer » qui connaîtra des critiques positives dans son ensemble.


berenice bejo
Le chemin de la réussite semble alors se dessiner pour elle, mais il lui faut faire face à l'opinion mitigée des critiques de cinéma qui hésitent à reconnaître ses talents. Pour faire ses preuves, elle jouera alors, en 1998, le rôle de Karine dans le film d'Abdelkrim Bahloul « Les Soeurs Hamlet ». S'ensuivent ensuite des rôles modestes dans des productions telles que « Passionnément » en 1999 ou « la Captive » un an plus tard. Toujours en 2000, la jeune actrice française connaîtra enfin la consécration qui lui faisait défaut lorsqu'elle obtient un grand rôle dans le film « Meilleur Espoir féminin », un véritable chef-d'oeuvre du comédien réalisateur français Gérard Jugnot. Ce film lui portera en effet chance puisqu'il lui a permis de recevoir le César du meilleur espoir féminin.


Ne voulant pas se reposer sur ses lauriers, Bérénice Bejo est partie par la suite à la conquête d'Hollywood en décrochant le rôle de Christiana dans la grosse production de Brian Helgeland, « Chevalier », en 2001. Elle revient après en France pour tourner aux côtés de grands acteurs français, tels que Gérard Depardieu dans le long-métrage « Comme un avion », sorti sur les grands écrans en 2002 ou encore avec le légendaire Michel Serrault à qui elle donne la réplique dans « 24 heures de la vie d'une femme » en 2001. Ses talents de séductrice lui valent des rôles sensuels tel que celui de Perla dans « Le Grand Rôle » en 2004 face à Stéphane Freiss. Mais la belle ne se complaît guère à son image de séductrice puisqu'elle va s'illustrer dans des films beaucoup plus intimistes tels que « Sans elle » en 2005 et « La maison » en 2007. Touche-à-tout, l'actrice se lance également dans la comédie proprement dite, grâce au film mettant en vedette Jean Dujardin, « OSS 117 » en 2006. Puis, elle fera des merveilles en 2008 dans la comédie sentimentale « Modern Love » dans laquelle elle joue le rôle d'Elsa et en même temps, elle est à l'affiche de « Bouquet final » aux côtés de Didier Bourdon. Concernant sa vie privée, signalons que Bérénice Bejo est l'heureuse maman d'un petit garçon né de son union avec le réalisateur d'OSS 117, Michel Hazanavicius.

Le Vendredi 08 Mai 2009 à 10:25
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Actrices françaises, biographie actrices françaises, Actrices françaises : espoir et fierté de la
nation française



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Phare d'Eckmühl : monument historique de la côte bretonne...
  •  Laura Perego : actrice X connue pour ses photos nue à la bou...
  •  WrestleMania : événement catch qui a lieu chaque année...
  •  Closer : magazine people lancé en 2005
  •  Les Abruzzes en Italie :

Articles suivants :
  •  Paul Levesque : Triple H à retrouver sur Myspace ou Facebo...
  •  Fibrillation auriculaire : définiton, causes et traitement...
  •  Caroline Diament : animatrice de télé et de radio français...
  •  Air force one : la flotte présidentielle des USA
  •  La Liberté guidant le peuple de Delacroix : analyse et exp...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   acteurs actrices Acteurs actrices
   acteurs francais Acteurs français



Le monde du cinéma et du spectacle compte depuis 1990 une nouvelle figure montante en la personne de Bérénice Bejo, une actrice aux talents multiples qui a vu le jour le 7 juillet 1976 à Buenos Aires,...