Benoît Hamon : biographie de cet homme politique français


Partager




Benoît Hamon, homme politique français, a vu le jour à Saint-Renan, le 26 juin 1967. Il est rocardien et appartient au parti socialiste. Il est actuellement député européen. Ses parents sont ouvriers. Son père occupe un poste à l'Arsenal de Brest et aux chantiers navals. Benoît Hamon a étudié au Dakar, au Sénégal. Puis, il continue ses études au collège des frères maristes et revient ensuite en Bretagne. Entre temps, ses parents ont divorcé.



Benoît Hamon s'initie à la politique dès 1980 et adhère à l'Union Nationale des Étudiants de France (UNEF) et de SOS Racisme. Il devient membre du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS). Après avoir obtenu sa licence d'histoire en 1991, il travaille auprès de Pierre Brana en tant qu'attaché parlementaire. Si l'on se réfère à sa carrière politique, notre homme fait ses premiers pas dans le monde politique en 1987, influencé par les idées du Parti socialiste ou PS. Il envisage en effet d'y adhérer, suite à la grève des lycéens et étudiants contre la loi de Devaquet, ministre de l'enseignement de l'époque, cette loi qui vise à apporter une réforme au sein des universités françaises. Il n'entre réellement dans le monde de la politique qu'en 1993. C'est cette année qui le propulse à la tête du MJS, lequel a obtenu son indépendance du Parti Socialiste. Il adhère ensuite au Parti socialiste à Brest et devient rocardien. D'abord, il fait partie du Bureau national du Parti Socialiste. En 1995, Lionel Jospin siège au poste de 1er secrétaire et engage Benoît Hamon en tant que conseiller pour la Jeunesse. Lionel Jospin devient ensuite premier ministre.


En 1997, Benoît Hamon, devenu un véritable rocardien, travaille au cabinet de Martine Aubry , ministre de l'Emploi et de la Solidarité. En 1998, il devient conseiller technique et se charge de l'emploi des jeunes. Par la suite, il est responsable des affaires politiques, puis conseiller municipal à Brétigny-sur-Orge en 2001, avant de devenir 3 ans plus tard, député européen. En 2001, il laissera de côté mais temporairement, la vie politique et travaille à l'institut de sondages IPSOS. Mais le Parti socialiste (PS) devient de plus en plus puissant à cette époque.


benoit hamon
Benoît Hamon intègre les fédérations socialistes et ses contacts se multiplient. Il acquiert d'ailleurs ses connaissances en matière de politique auprès de ces derniers. En 2004, lors de l'élection européenne, il obtient le poste de député européen. Lors du référendum en 2005, Benoît Hamon est partisan du « non ». Il est en effet contre la constitution européenne. Et c'est le « non » qui l'a remporté. Il devient ensuite Secrétaire national du parti PS et se charge alors de créer un terrain d'entente entre les deux partisans opposés du référendum. Il est également partisan de Laurent Fabius à l'investiture socialiste en 2006 et devient porte-parole du parti socialiste pour l'élection législative en mai 2007. Benoît Hamon s'oppose à la décision du Bureau national du Parti Socialiste en 2007. Celui-ci est en fait à l'origine du traité modificatif européen.


En novembre, il quitte son poste de Secrétaire national. En juillet, il participe à la création de l'association "La Forge" avec Noël Mamère. Avec Jean-Patrick Gille, il crée le courant "Nouvelle gauche" et fonde avec Arnaud Montebourg et Vincent Peillon, le Nouveau Parti socialiste (NPS). La Nouvelle gauche fusionne avec le Nouveau Parti socialiste et il en devient le porte-parole. Toutefois, la solidarité entre ces trois-là est rompue au congrès du Mans et lors de l'élection présidentielle de 2007 car Benoît Hamon continue de soutenir Laurent Fabius. En 2008, Benoît Hamon envisage de se rallier à Martine Aubry, mais il échoue. Le NPS avec Jean-Luc Mélenchon, Marc Dolez et Pierre Larouturou se sont réunis pour la motion C soutenue par Benoît Hamon. Par ailleurs, notre homme se met en lice pour le poste de secrétaire national du Parti Socialiste. Il n'obtient alors que 20% des voix des militants socialistes. Cependant, il aspire toujours au poste de Premier secrétaire et pose sa candidature. Au premier tour, il se situe à la troisième position. Ce qui lui permet de convaincre les militants de voter pour Martine Aubry au deuxième tour. Benoît Hamon, membre du parti socialiste et député européen, aspire à une redistribution des richesses, à une régulation du libre échange ainsi qu'à une promotion de la politique étrangère de gauche. Il soutient également l'idée de la contribution de l'Etat dans le développement de l'économie et l'encadrement du capitalisme.

Le Mercredi 03 Décembre 2008 à 14:10
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Critères du logement pour devenir Assistante maternelle...
  •  Playseat pour jeux : comment choisir ?
  •  Daltonisme et daltoniens : qu'est-ce que c'est ?
  •  Natalie Dessay : cantatrice française de renom
  •  Ile de Java : une petite île pleine de charme

Articles suivants :
  •  Risques du traitement au laser : quels sont-ils ?
  •  Mario Kart Wii : des courses de folie avec Mario et son éq...
  •  Calendrier musulman : qu'est-ce que c'est ?
  •  Journaliste en 3D sur CNN : la technologie au service de l...
  •  Amélie Nothomb : biographie de cette écrivain belge...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   parti socialiste Parti Socialiste



Benoît Hamon, homme politique français, a vu le jour à Saint-Renan, le 26 juin 1967. Il est rocardien et appartient au parti socialiste. Il est actuellement député européen. Ses parents sont ouvriers....