Bec de lièvre : que faire ?


Partager




Le « bec de lièvre », également appelée « fente labiale », désigne une malformation au niveau de la bouche, et qui survient généralement dès le stade foetal. Il se définit plus concrètement par l'apparition d'une fente sur la bouche, qui commence sur la lèvre supérieure et va jusqu'au nez. C'est la forme ainsi créée qui a donné le nom de bec de lièvre. Scientifiquement, cette malformation peut être associée à deux causes différentes : la fente dite « labiale » et la fente « palatine ».



La « fente labiale » se crée lorsque le « mésenchyme faciale », un tissu qui se développe au stade embryonnaire, ne fusionne pas, ce qui fait que la lèvre supérieure du foetus manque de substance. Quant à la « fente palatine », elle survient lorsque la voûte buccale ne possède aucune substance. La bouche et le nez du futur bébé communiquent alors. Dans tous les cas, il y a plus de risque de fente labiale que de fente palatine. Si cette malformation congénitale est souvent psychologiquement traumatisante pour les parents, et néfaste à l'enfant, elle peut également causer à celui-ci d'autres problèmes de santé si il n'y a pas de soins adéquats. Un bébé qui est né avec un bec de lièvre « avale » beaucoup plus d'air par sa bouche, ce qui exposerait son système respiratoire à de nombreuses infections. De même, son pharynx et sa voûte nasale risquent de s'infecter à cause du passage d'une partie des aliments qu'il avale dans ses « trompes d'Eustache » et dans son nez. Mais quelles seraient les causes de cette malformation qu'est le bec de lièvre ? D'ores et déjà, on peut dire qu'elle ne peut être généralement assimilée à une origine génétique, cette dernière représentant seulement 3 % des cas.


Un cas de bec de lièvre héréditaire ne peut malheureusement pas être réparé. Par contre, son origine peut aussi être attribuée à un manque d'acide folique pendant la grossesse. Si la future mère veut réduire au maximum le risque que son bébé ait un bec de lièvre à la naissance, elle peut prendre, durant sa grossesse, un supplément d'acide folique, que ce soit par la prise de médicaments spécifiques ou par le biais des aliments. Que faire quand un bébé naît avec un bec de lièvre ? La chirurgie semble être la solution la plus préconisée.


bec de lievre
Si le médecin traitant peut effectuer cette opération, une chirurgie esthétique peut s'avérer également nécessaire pour faire en sorte que les séquelles ne soient pas trop visibles. La « dermopigmentation » est la technique la mieux appropriée pour cela. L'intervention chirurgicale ne s'effectue pas dès la naissance, et les résultats ne s'obtiennent qu'après deux ans de traitements successifs et complémentaires dans la plupart des cas. Lors de l'opération, le médecin a recours à l'une des deux options suivantes : soit il met en place un matériau en plastique au niveau de la fente pour la boucher, soit il « recoud » les tissus. L'intervention dure au maximum 2 heures, quand elle s'avère compliquée. Toutefois, pour la première solution, le dentiste devra aussi intervenir pour un résultat acceptable.



Après l'opération, un suivi s'étalant sur une période comprise entre 3 semaines et 1 mois est nécessaire. Plus tard, d'autres suivis médicaux devront être effectués pour qu'il n'y ait pas trop d'effets psychologiques sur l'enfant. Aussi, dès que celui-ci commence à parler, il faut l'emmener chez l'orthophoniste pour améliorer sa phonation, qui risque d'être affectée, notamment au niveau de l'articulation du langage et au niveau de la voix. Autre effet qui peut survenir, c'est la malocclusion.


Cette dernière se rencontre surtout chez les nouveaux-nés qui ont une fente labial ayant touché l' « os alvéolaire » au niveau de la gencive, et chez ceux qui ont une fente palatine. Il faut dans ce cas suivre une orthodontie pour éliminer au mieux ses conséquences. Même après l'opération chirurgicale, il se peut que l'enfant se sente mal dans sa peau de par sa différence. Un suivi psychologique assuré par le spécialiste sera alors le bienvenu pour le mettre plus en confiance et lui apprendre à vivre avec sa différence. Quoique le bec de lièvre soit classé dans la famille des maladies rares, de nos jours, nombreux sont les moyens mis en oeuvre pour réduire au mieux le fardeau des enfants qui en sont atteints, et aussi aider les parents à prendre en charge les traitements qui s'imposent.
bec de lievre


Dans la plupart des pays, les structures médicales, ainsi que tous les traitements et suivis complémentaires, sont désormais à la portée de toutes les bourses.

Le Dimanche 09 Novembre 2008 à 08:55
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chirurgie esthétique, augmentation des fesses, augmentation mammaire, réduction mamaire Chirurgie esthétique : retoucher les moindres
petites parties de son corps



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Sibérie : un immense territoire russse glacial et peu peuplé...
  •  Comment choisir une bonne agence de mannequin ?
  •  Charlie Hebdo : un hebdo toujours aussi satirique !
  •  François Duval : biographie d'un pilote de rally originaire ...
  •  Cloisons amovibles et démontables : comment choisir ?

Articles suivants :
  •  Comment faire de jolies déco de noël ?
  •  Hilarie Burton : biographie de ''Peyton Sawyer'' dans ''Le...
  •  Lisseur cheveux : pour des cheveux bien lisses
  •  Décapeur thermique : comment bien le choisir ?
  •  Ticketnet : réservez vos places de concerts et spectacles ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 swedendoz a écrit [20/11/2008 - 13h45] 
swedendoz

Bonjour,

j'ai ma soeur qui a aujourd'hui 25 ans et présente depuis la naissance un bec de lièvre.
Depuis sa naissance, elle a été chez l'orthophoniste, médecins trés régulièrement,radios,...car elle avait des problèmes au niveau de dents. Ca a duré 20 ans et au moins 10 fois par an...
A ses 18 ans, les médecins se sont rendus compte que ses dents n'étaient rattacher à aucun os (il me semble que ce'st un os) hors ils auraient du s'en rendre compte pendant qu'elle était bébé et ainsi l'opérer.
Elle doit donc à 25 ans se faire arracher toutes les dents et être opérée. Cette opération qui aurait du être faite il y a bien longtemps si les médecins avaient bien fait leur travail (CHU BORDEAUX) lui coute aujourd'hui à son âge 5 400 e qu'elle ne peut bien sur pas sortir et payer.
Existe-t-il une association ou un organisme pouvant intervenir et l'aider à régler ce montant qui n'est du qu'à l'incompétence de médecins (ou chirurgiens)????

merci d'avance





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   chirurgie esthetique Chirurgie esthétique



Le « bec de lièvre », également appelée « fente labiale », désigne une malformation au niveau de la bouche, et qui survient généralement dès le stade fœtal. Il se définit plus concrètement par l’appar...