Bataille de Stalingrad : tournant majeur dans la Seconde Guerre mondiale


Partager




La bataille de Stalingrad a marqué les esprits à plus d'un titre. En effet, à partir de la défaite allemande, Hitler va devoir reculer jusqu'à la défaite finale de 1945. C'est au prix de millions de morts que cette victoire fut arrachée par les Soviétiques. Certes, la Wehrmacht avait échoué devant Moscou en 1941 mais la bataille de Stalingrad représente un tournant psychologique indéniable dans la Seconde Guerre mondiale. Guerre brutale, boucherie, intensité des combats urbains, peu de cas de la population civile...



Ce sont tous ces facteurs qui caractérisent la bataille de Stalingrad... Résumé des faits... En juin 1941, Hitler décide de lancer ses troupes contre l'Union Soviétique afin de stopper l'avancée du Communisme mais aussi dans le but de s'emparer des puits pétroliers du Caucase. Or, bien que ce fut une défaite à Moscou, la Wehrmacht se lança à l'assaut de Stalingrad (aujourd'hui Volgograd). C'est ainsi que le 28 juin 1942, Hitler, après avoir recomposé ses troupes, donna l'ordre d'une offensive contre Stalingrad. À l'époque, Stalingrad était la ville industrielle la plus importante d'URSS. Elle s'étendait sur la rive droite de la Volga et abritait environ 600 000 habitants. De même, elle se trouvait à un carrefour de voies de communication menant aux réserves pétrolières mais aussi au reste de l'URSS. En outre, Stalingrad comprenait plusieurs usines, dont l'une fabriquait des chars d'assaut. Cette fois, les Russes étaient préparés à l'assaut et leur supériorité numérique était incontestable, l'Armée rouge comptant plus de 1,7 million d'hommes soit près du double des soldats allemands. Elle avait aussi le double de chars, autant de canons mais beaucoup moins d'avions.


Afin d'affaiblir les Allemands, les Soviétiques pratiquèrent la politique de la terre brûlée, soit ils ravagèrent tout derrière eux afin que la Wehrmacht ne puisse s'alimenter ou se chauffer. C'était pourtant l'été et les premières troupes allemandes arrivèrent aux portes de Stalingrad le 12 juillet 1942. Dès l'approche des chars allemands, une partie des habitants quitta la ville tandis que des commandos s'organisaient à l'intérieur de Stalingrad. À l'extérieur, quatre lignes de défense furent mises au point.


Cinq jours plus tard, ce fut le début des combats et Stalingrad encerclée commençait à faiblir. Pourtant l'Armée rouge et les habitants se battaient comme de beaux diables au prix d'énormes sacrifices. Pour défendre sa ville, Staline fit envoyer de nouvelles troupes et de nouveaux généraux dont Ieremenko et Vassilevski ainsi que le commissaire politique Nikita Khrouchtchev. L'aviation allemande ne cessait de bombarder la ville détruisant les usines mais aussi les voies de chemin de fer pour empêcher tout ravitaillement. Le 5 septembre, les troupes allemandes menées par Von Paulus entrèrent dans les faubourgs de Stalingrad. Ce fut alors de lourds combats de rue entre les soldats allemands et les commandos soviétiques aidés par la population. L'hiver commençait à arriver et les Allemands n'étaient pas habitués à la rigueur du climat russe. Aidés par les Italiens et quelques Roumains, les Allemands multiplièrent les offensives pour s'emparer de la ville et ils parvinrent à s'emparer de l'usine de chars ainsi que d'une partie du fleuve Volga en novembre. Le froid se faisait plus vif, le fleuve commençait à geler. Des deux côtés, le nombre des troupes avait augmenté (plus de 6 millions d'hommes dans chaque camp).
bataille stalingrad


Au plan de l'armement cette fois, les Soviétiques avaient l'avantage avec de nouveaux renforts. 200 000 soldats Allemands se trouvèrent captifs à Stalingrad. Le général Joukov lança alors une contre-offensive afin de reprendre la ville et il encercla les troupes allemandes. Les choses n'étaient pas encore perdues du côté de la Wehrmacht et elle aurait pu se retirer mais les généraux avaient reçu des ordres de Hitler « vaincre ou mourir » ainsi que de nombreuses promesses de ravitaillement tant en vivres qu'en munitions de la part de Goering. Mais le ravitaillement promis n'arriva qu'au compte-goutte et les Allemands attendaient toujours les renforts promis. Quoi qu'il en soit, 300 000 Allemands furent complètement encerclés. En janvier 1943 débutèrent de nombreux combats de rue, les Soviétiques reprenant les quartiers de la ville un par un. 550 avions allemands furent détruits empêchant le ravitaillement. Le 8 janvier, Von Paulus, obéissant aux ordres d'Hitler, refusa la capitulation. Hitler, têtu, maintenait sa position malgré les demandes de Von Paulus. Les Allemands commençaient à être affamés et, affaiblis, ne tenaient plus lors des combats de rue. Finalement, Von Paulus capitula le 2 février 1943. Les Soviétiques en profitèrent pour s'emparer de très grandes quantités de matériels et firent 94 000 prisonniers dont 24 généraux et le Maréchal Von Paulus. Seuls 5 % des prisonniers revinrent en Allemagne après la guerre. Le bilan de la bataille de Stalingrad fut désastreux puisque l'on compta entre un et deux millions de morts en comptant les civils. La Wehrmacht va alors commencer à battre en retraite et va connaître défaite sur défaite. À ce titre, la bataille de Stalingrad fut un tournant décisif de la Seconde Guerre mondiale. Ce fut également l'une des batailles les plus sanglantes de tous les temps.

Le Mardi 08 Juillet 2008 à 10:03
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  histoire Histoire : toutes les pages de l'histoire


fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Aéroport de Brindisi Italie
  •  Contrefaçon : comment les reconnaître et ne pas tomber dans ...
  •  Virginité : c'est quoi au juste ?
  •  Rhumatologue : comment devenir rhumatologue ?
  •  Emeraude : une des plus belles pierres précieuses

Articles suivants :
  •  Aïkido : zoom sur un art martial japonais
  •  Kirsten Prout : biographie de l'actrice canadienne
  •  AerOasis : compagnies aériennes low cost de Colombie
  •  Enseignement et éducation quelle est la différence ?
  •  Aéroport de Las Vegas




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire
   histoire Histoire



En 1942, les Allemands sont victorieux un peu partout en Europe, sauf en Angleterre. Hitler décide de pousser ses troupes plus à l’Est afin d’envahir l’URSS malgré le pacte de non-agression signé aupa...