Basilique Notre Dame du Rosaire à Lourdes


Partager




Histoire de la Basilique Notre Dame du Rosaire
Visiter la Basilique Notre Dame du Rosaire à Lourdes
Les mosaiques de la Basilique Notre Dame du Rosaire
Notre Dame du Rosaire à Lourdes

Lourdes est la ville française la plus visitée après Paris



Lourdes est la ville française la plus visitée après Paris.



Haut-lieu de pèlerinage dans les Hautes-Pyrénées, elle accueille chaque année des millions de fidèles et des personnes malades et handicapées espérant un miracle mais aussi des touristes passionnés par l’architecture sacrée.

La basilique Notre-Dame-du-Rosaire est située sous la basilique de l’Immaculée-Conception



La basilique Notre-Dame-du-Rosaire est située sous la basilique de l’Immaculée-Conception, cet ensemble surplombant la célèbre grotte où serait apparue la Vierge Marie à Bernadette Soubirous. Pour célébrer ce miracle, la basilique Notre-Dame-du-Rosaire fut construite de 1883 à 1889 d’après les plans de Léopold Hardy dans un style romano-byzantin. Son architecture est donc en forme de vaste croix grecque de 2 000 m2 et l’édifice peut accueillir près de 1 500 fidèles. La façade de la basilique Notre-Dame-du-Rosaire a été réalisée avec des arcades en pierres de Lourdes, ces arcades soutenant les escaliers et les rampes qui mènent aux terrasses gigantesques et à la Basilique Supérieure. Le très grand parvis peut accueillir environ 80 000 visiteurs !


Cet ensemble particulier est l’un des sites les plus visités de Lourdes et il est devenu une sorte de symbole mondial de la fraternité.

Ce monument inspiré de l’art roman et de l’art romain, est surtout remarquable pour ses mosaïques vénitiennes



Ce monument inspiré de l’art roman et de l’art romain, est surtout remarquable pour ses mosaïques vénitiennes, ses coupoles et ses chapelles faisant référence à l’architecture byzantine.


Ces magnifiques mosaïques s’étalent sur une surface de 2 000 m2 environ et ont été réalisées en douze ans à peine par Facchina, le maître de la mosaïque au XIXe siècle (il a par ailleurs réalisé les fresques de l’Opéra Garnier mais aussi celles de la Basilique Notre-Dame de Sion à Jérusalem et du Palais Impérial de Kyoto). Autour de la coupole centrale, les bras du transept et le chœur abritent quinze chapelles qui rayonnent par groupe de cinq. Elles sont toutes ornées de mosaïques qui ont été appliquées sur des peintures d’artistes européens comme Melchior Doze (école nîmoise), Felipe Maso (disciple de Goya) ou Eugenio Cisterna (tradition orientaliste). Chaque chapelle a une surface de 104 m2 et aide à la méditation sur les quinze mystères du Rosaire. Réalisées selon les règles de l’art classique, elles forment un ensemble harmonieux qui défie les modes et le temps. Cinq chapelles représentent les mystères joyeux et cet ensemble doux et suave a été réalisé par les artistes Fournier, Grellet et Melchior Doze. Le groupe suivant fait référence aux mystères douloureux et la fresque illustrant Jésus portant la croix se dénote des autres.
basilique notre dame du rosaire a lourdes


Elle est l’œuvre de Felipe Maso et elle est considérée comme extraordinairement criante de vérité grâce au contraste existant entre la douceur de Jésus et de Marie et la violence de la foule hurlante. De même, la richesse des couleurs et des contrastes donne vraiment de l’expression aux innombrables personnages qui y sont dépeints. Viennent ensuite les chapelles dédiés aux mystères glorieux et la chapelle illustrant la Pentecôte est considérée comme la plus belle d’entre elles. Cette œuvre d’Eugenio Cisterna est remarquable pour la finesse des traits et la qualité des matériaux utilisés (pierres dorées et émaillées de Venise). Son autel est composé de marbres italiens précieux (marbres rouges et noirs de Sienne), de marbres antiques de Rome (albâtre, porphyre, lapis-lazuli finement incrustés dans le marbre blanc de Carrare et reliés par des bronzes dorés). Suivent ensuite les chapelles dédiées aux mystères lumineux qui ont été introduits par Jean-Paul II en 2003.

Toutes les autres chapelles sont ornées de magnifiques autels en marbres



Toutes les autres chapelles sont ornées de magnifiques autels en marbres variés extraits des carrières de la région. Les décorations en bronze doré et ciselé et les émaux ont été réalisés par les ateliers de Lesage, orfèvre parisien le plus réputé. Que l’on soit croyant ou pas, la basilique Notre-Dame-du-Rosaire de Lourdes vaut vraiment la peine d’être visitée pour ce magnifique foisonnement artistique et son exceptionnelle architecture.

Le Lundi 18 Février 2013 à 11:13
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par B
 
Articles précédents :
  •  Royal Palace Kirrwiller en Alsace
  •  Hôtel Opéra Richepanse Paris
  •  Cimetière de Montmartre
  •  Canal du Midi
  •  Gare de Paris Montparnasse, Paris

Articles suivants :
  •  Le Musée du Désert à Mialet
  •  Saint-Pierre-Quiberon ville éminemment touristique
  •  Le Lac Leman
  •  Château de Valençay
  •  Ville de Lille




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   religion catholique Religion catholique



Lourdes est la ville française la plus visitée après Paris. Haut-lieu de pèlerinage dans les Hautes-Pyrénées, elle accueille chaque année des millions de fidèles et des personnes malades et handicapée...