Avion de papier : du pliage à l'origami


Partager




Les avions de papier sont un type de jouet à fabriquer soi-même et qui font le bonheur des petits comme le grands. Ils présentent comme avantage d'être à la portée de tous puisque, comme le souligne sa qualification, c'est un objet conçu exclusivement avec du papier. Le principe est tout à fait simple: plier une feuille de papier de manière à obtenir un objet présentant une forme similaire à un avion réel puis de le lancer dans les airs, dans le but de le faire planer le plus longtemps possible.



Historiquement le fait de concevoir un jouet uniquement avec du papier est un phénomène « âgé » de plus de deux millénaires. On situe son origine en Chine puisqu'à l'époque, la civilisation chinoise était déjà très portée sur la fabrication de cerfs-volants conçus, bien évidemment, avec du papier. Mais certaines sources avancent que sa conception serait attribuée à la civilisation japonaise qui, comme tout le monde le sait, dispose d'un art du pliage de papier dénommé Origami. Dans cette culture nippone, ce « jouet » est désigné par Kami hikoki. Cette affirmation semble plus évidente mais il faut néanmoins faire correspondre la date de la conception du premier avion de papier avec l'invention de l'avion réel. De manière officielle, le premier avion de papier a été créé aux environs de 1909. Cependant sa vulgarisation n'a commencé que dans les années 1930, suite à l'initiative d'un Américain répondant au nom de Jack Northrop, qui n'est autre que l'un des fondateurs de l'entreprise de référence en matière de fabrication d'avions: Lockheed Corporation. Ce dernier se basait sur les modèles conçus avec du papier pour créer ses avions.


Il existe évidemment un modèle d'avion de papier très populaire puisqu'il fait partie des plus faciles à fabriquer. Mais il faut savoir qu'on recense actuellement plus d'une cinquantaine de modèles dont les formes sont similaires à celui d'un avion réel précis. On peut citer à titre d'exemple la supersonique française Concorde, l'avion de chasse américaine F-15 ou le célèbre Boeing 717.


Dans le milieu des passionnés de la conception d'avions de papier, fabriquer un modèle dont l'apparence se rapporte au réelle est une chose et arriver à le faire planer convenablement, est une autre. Comme tout objet destiné à planer dans les airs, les avions de papier sont également conçus avec rigueur en terme d'aérodynamisme. Ainsi plusieurs idées venant des « spécialistes » dans le domaine divergent concernant différentes caractéristiques de cet objet « volant » en papier. Concernant sa queue, plusieurs passionnés s'accordent à dire qu'elle est inutile. Ils font référence à un modèle d'avion réel: le bombardier B-2 Spirit qui n'est pas doté d'une queue et dont les ailes possèdent une forme atypique. En rentrant en interaction avec l'air, ces dernières augmentent la charge frontale de l'appareil, une action qui, par conséquent, est censée le rendre plus stable. Suite à des études menées sur le sujet, il s'avère que ce sont les caractéristiques du fuselage de l'avion de papier et de ses ailes qui font que ce dernier ne nécessite pas de queue.
avion papier


En effet le fait que les ailes soient réparties le long du corps de l'objet le protège du phénomène aéronautique du tangage c'est-à-dire le mouvement de rotation suivant un axe horizontal tandis que le caractère grand et étroit de son fuselage, le permet de ne pas subir le phénomène de lacet: le même type de mouvement mais suivant un axe vertical. Les performances des Deltaplane sont une preuve concrète de cette affirmation. Les avions de papier disposent également de leur propre compétition dont le but est de réussir à faire planer son objet le plus longtemps possible dans l'air. Ces concours se tiennent dans des salles et le record du monde est détenu par Ken Blackburn, dont l'avion de papier est resté exactement 27,6 secondes en l'air. Selon ce recordman du monde, le lancement de l'objet doit se faire avec un angle de 10° par rapport à la verticale et avec une vitesse avoisinant les 100 kilomètres par heure. Si le monde des avions en papier vous intéresse, vous trouverez sur de nombreux sites Internet, spécialisés dans l'Origami, différentes instructions qui vous permettront de fabriquer plusieurs modèles d'avions allant du F-117A NightHawk au F-4 Phantom, en passant par le F-22 Raptor ou le Seaplane, communément connu sous le nom de Canadair.

Le Vendredi 09 Octobre 2009 à 11:10
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Loisirs Créatifs, perles, broderie, tricot Loisirs créatifs


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Appareil respiratoire : schèma de la respiration
  •  Balle aux prisonniers : règles du jeu
  •  Bain-marie : définition
  •  La Tour d'Argent : restaurant à Paris
  •  Attention à la marche : jeu télé sur TF1...

Articles suivants :
  •  Céréales Shreddies : bon petit déjeuner...
  •  Appareil dentaire : transparent, amovible, invisible.. cha...
  •  Armoire à pharmacie : design ou basique
  •  Olivier européen : origine et entretien
  •  Dogue argentin




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   origami Origami



Les avions de papier sont un type de jouet à fabriquer soi-même et qui font le bonheur des petits comme le grands. Ils présentent comme avantage d'être à la portée de tous puisque, comme le souligne s...