L'automédication : quand se soigner devient une drogue


Partager




Pour des petits bobos ou parfois de plus grands maux, nous sommes parfois tentés d'utiliser des médicaments délivrés sans ordonnance afin de se soigner. L'automédication, c'est le nom de cette pratique, concerne une population nombreuse. En effet, on estimerait à 85% le pourcentage de Français adeptes de l'automédication. L'accès à l'automédication est motivé par de nombreux facteurs. Parfois, certaines personnes qui ne souhaitent pas payer une consultation médicale décident de se soigner par leurs propres moyens.



D'autres ont recours à l'automédication car ils estiment qu'un passage chez le médecin n'est pas justifié en raison de la faible gravité de leur mal. C'est le cas, par exemple, des rhumes, de la toux ou des maux de tête. Dans ces cas, les personnes se rendent chez le pharmacien et se procurent inhalateur, sirop ou cachets de paracétamol. Enfin, l'automédication concerne aussi les individus qui n'ont tout simplement pas le temps de consulter. Pratique, l'automédication peut être source de dangers. On peut par exemple se tromper de diagnostic : une simple toux peut cacher des problèmes gastriques méconnus et ce retard de diagnostic peut aggraver la situation. D'autre part, il arrive que la prise de certains médicaments délivrés sans ordonnance induise des effets secondaires dangereux pour certaines personnes, par exemple si celles-ci souffrent d'hypertension ou de diabète. Le surdosage, en raison de l'absence d'indication effectuée par un médecin, peut également provoquer des effets désastreux chez certains malades.


Par ailleurs, les personnes pratiquant l'automédication ne connaissent pas toujours la toxicité que peuvent contenir certains produits. Autre danger de l'automédication, la prise d'un médicament sans ordonnance peut entraîner une aggravation sévère de certains maux au lieu de les soigner. Enfin, l'automédication peut également provoquer une dépendance à certains médicaments qui deviennent alors de véritables drogues. En effet, il peut arriver que, pour se soigner, on emprunte un médicament que notre voisine nous a conseillé parce que l'on souffre apparemment du même mal.


automedication
Pour un coup de soleil, une simple crème apaisante peut correspondre à notre cas. En revanche, lorsqu'il s'agit de soigner une fatigue chronique ou « récupérer » d'un manque de sommeil, on peut avoir recours à des anxiolytiques jugés anodins. Pourtant, la prise de ces produits peut entraîner une véritable dépendance. Pour éviter ces dangers, il convient de respecter un certain nombre de règles, comme consulter son pharmacien -afin qu'il explique les indications et contre-indications d'un médicament acheté sans ordonnance-, éviter la consommation d'alcool pendant le traitement, bien lire la notice, ne pas associer plusieurs médicaments et ne pas hésiter à se rendre chez son médecin en cas de doute.



Le Jeudi 12 Avril 2007 à 20:16
Article écrit par Gabrielle ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  ethique, bioéthique Problématiques médicales : quand médecine rime
avec éthique



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Les Vaches au Gallo : festival musical
  •  Biographie et style artistique de Pablo Picasso
  •  The Killers : un rock puissant
  •  Bloc Party : un rock anglais rythmé
  •  Édimbourg : laissez vous charmer par la capitale écossaise

Articles suivants :
  •  Elvis Presley : qui était "The King" ?
  •  Les cures thermales : la terre nous offre sa médecine
  •  DDTEFP : la direction départementale du travail, de l'empl...
  •  Sex and the city : Charlotte, Carrie, Miranda et Samantha
  •  Chad Michael Murray ou Lucas dans "Les Frères Scott"...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie



Utilisée par une grande majorité de la population, l’automédication permet parfois de soigner des maux jugés peu importants sans passer par le médecin. Toutefois, un usage erroné de l’automédication p...