Aspartame : faut-il avoir peur de l'aspartame ?


Partager




Récemment accusé d'être cancérigène, le célèbre édulcorant alimente toujours la controverse. C'est par accident qu'un beau jour de 1965, un chimiste américain goûte un mélange d'acides aminés, la phénylalanine et l'acide aspartique. Il le trouve sucré. Et pour cause : l'aspartame, qui vient de naître , a un pouvoir sucrant 150 fois supérieur à celui du sucre. Depuis lors l'aspartame est devenu une star au parcours mouvementé.



Si l'aspartame est l'édulcorant intense le plus consommé en France, on a pu le rendre responsable de divers troubles, dont les tumeurs du cerveau. En 2002, l'Agence Française de sécurité sanitaire des aliments assure qu'il est sans danger. Coup de théâtre lorsqu'une étude scientifique italienne accuse l'aspartame d'être cancérigène ! Doit-on arrêter de glisser la sucrette dans nos boissons ? L'aspartame a-t-il un intérêt nutritionnel ? Il n'ya pas d'intérêt à consommer beaucoup d'aspartame ou à le substituer au sucre. En diminuant les sucres rapides, on risque de compenser par d'autres aliments caloriques. Ce n'est pas non plus une substance miracle ! Depuis le temps que l'aspartame est sur le marché, s'il était l'une des clés de l'amincissement, on le saurait. A celles qui veulent perdre quelques kilos et qui sont sensibles au sucre, il vaut mieux des sucres lents (pâtes, pomme de terre, pain,...) qui vont limiter les envies sucrées. C'est une astuce qui marche ! Selon un nutritionniste, si on mange un dessert édulcoré en pensant que la prise calorique sera moindre, on risque d'avoir davantage faim une heure plus tard.


En revanche en consommant un gâteau sucré l'après-midi, il pourra être accompagné par un café à l'aspartame. Outre le fait d'avoir économisé 20 calories, l'organisme, saturé en sucre , ne réclamera pas d'autre compensation sucrée. Chez certaines personnes, l'aspartame provoque un attrait pour le goût sucré. Elles auront besoin de compenser avec du sucre dans les heures qui suivent une consommation d'aspartame. L'étude scientifique italienne selon laquelle l'aspartame serait cancérigène est à considérer avec précaution.


aspartame
En effet, les doses d'aspartame administrées lors de l'étude ne sont pas appliquées à l'homme puisqu'elles équivalent à la consommation d'une boîte entière d'édulcorant par jour ! De plus au mois de mai dernier, l'Autorité européenne de sécurité des aliments a rejeté cette étude et confirmé que l'on pouvait consommer de l'aspartame. Cependant , il est conseillé de limiter notre consommation d'aspartame. Sa dose journalière acceptable est fixée à 40mg par kilo mais est de toute façon réellement déconseillée aux personnes souffrant de phénylcétonurie, maladie génétique nécessitant un régime très pauvre en phénylalanine, l'un des composants de l'aspartame. Pour atteindre une dose cancérigène, il faudrait envisager qu'une personne de 60 kg consomme 30 cannettes de soda light tous les jours de sa vie. C'est quasiment impossible !


On peut donc continuer à l'utiliser pour sucrer son café sans courir le moindre risque.

Le Jeudi 23 Août 2007 à 12:39
Article écrit par Mass ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  The L Word : la série tv retraçant la vie d'un groupe de fem...
  •  BMW : quand la mécanique automobile se pare de luxe et de cl...
  •  Cindy Crawford : actrice américaine de cinéma et mannequin v...
  •  John Coltrane : compositeur et saxophoniste révolutionnaire...
  •  Ingrid Betancourt : histoire d'une longue captivité

Articles suivants :
  •  Lamu : veritable paradis terrestre en Afrique à visiter à ...
  •  Alberto Giacometti : peintre surréaliste et sculpteur suis...
  •  Le trekking : défi physique pour une randonnée ou simple d...
  •  Bague de fiançailles : mode passagère ou coup de coeur ?...
  •  Lastminute.com : réserver à la dernière minute et voyager ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   nutrition Nutrition



Il a le goût du sucre, sa blancheur, mais ce n'est pas du sucre. l'aspartame, plébisité par les femmes soucieuses de leur ligne mais soupçonné de nuire à la santé, l'aspartame fait toujours autant par...