Arlette Laguiller : du côté des ouvriers


Partager




Arlette Laguiller, la célèbre « travailleuse », est devenue en plus de 45 ans d'une vie politique intense une habituée de la scène politique française. Née le 18 mars 1940 dans une famille ouvrière de Seine Saint Denis, au milieu des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Son père ouvrier et anarchiste lui transmet son idéal révolutionnaire, mais surtout sa passion pour la lecture, qui aidera Arlette Laguiller à se forger une opinion claire.



Arrêtant les études à l'âge de 16 ans après l'obtention de son BEPC au collège de son quartier de naissance, elle entre au Crédit Lyonnais en tant que mécanographe. Elle sera mutée peu de temps après, en 1963, au siège central qui sera son lieu de travail durant tout le reste de sa vie professionnelle, qu'elle terminera en 2000. Derrière cette vie d'employée qui paraît bien simple, se cache une militante acharnée. Dès sa première année d'employée, elle entre dans un syndicat et commence la lutte contre l'exploitation et participe à sa première grève. Elle adhère au PSU (parti socialiste unifié) et lutte pour l'indépendance de l'Algérie dans ce parti qui se disait entre le PCF et la SFIO (ancien parti socialiste). Elle quittera le mouvement en 1962 pour intégrer le groupe trotskiste « Voix Ouvrière », se battant pour les idées communistes tout en rejetant ouvertement le stalinisme. Rejetée de la CGT pour ses idées révolutionnaires, elle continue sa lutte syndicale à FO. Après les événements de mai 68, De Gaulle dissout tous les groupes d'extrème-gauche, dont Voix Ouvrière.


Pas abattue pour autant, Arlette Laguiller fait partie des personnalités qui vont créer le parti « Lutte Ouvrière » en 1968. Son combat est sur tous les fronts : social avec la direction d'une grève qui a paralysé le Crédit lyonnais pendant plusieurs mois en 1974, mais aussi féministe dans sa lutte pour l'obtention du droit à l'IVG et à la contraception. Elle est porte-parole LO pour les élections législatives de 1973, et devient la première femme à se présenter à des élections présidentielles en 1974. Elle recueillera 2.33% des voix, soit plus de 600 000 électeurs.


arlette laguiller
Depuis elle a participé à toutes les élections présidentielles pour atteindre un score non négligeable de 5.3% en 1995 et 5.72% en 2002. Ces bons résultats montrent qu'Arlette Laguiller connaît un certain succès, dépassant même le Parti Communiste qui est pourtant un parti bien plus institutionnalisé. La barre des 5% permet en outre de se faire rembourser les frais de campagne, ce qui n'est pas négligeable. En parallèle à ces combats nationaux, elle est élue conseillère municipale des Lilas, son quartier de naissance, de 1995 à 2001, conseillère régionale d'Ile de France de 1998 à 2004 et même député européenne de 1999 à 2004. Son combat pour faire chuter le capitalisme se différencie des autres forces d'extrème-gauche connues qui remettent en cause la seule vision libérale du monde.


Arlette Laguiller est donc encore aujourd'hui fidèle à ses engagements initiaux, allant jusqu'à refuser d'appeler au vote pour Chirac en 2002, restant la seule de la scène politique dans ce retranchement. Se représentant pour les élections présidentielles de 2007, elle a annoncé que ce serait pourtant ses dernières, et qu'elle laisserait la place à la jeunesse militante de son parti, parti que l'on associe souvent à sa seule personnalité.

Le Mardi 03 Avril 2007 à 08:52
Article écrit par Vinou ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Nicolas Sarkozy : Président de la République Française depui...
  •  Le PAS ou Prêt à l'Accession Social : c'est quoi ?
  •  James Marshall Hendrix, alias Jimi Hendrix
  •  Hippocrate : le père de la médecine
  •  Ségolène Royal : une femme politique engagée

Articles suivants :
  •  Arrhes et acompte : quelle est la différence ?
  •  Crédit à la consommation : les droits et devoirs du consom...
  •  La truffe, le diamant noir gastronomique
  •  Le camembert : comment est-il fabriqué et quelle est son h...
  •  L'Italie : Entre architecture, gastronomie et souvenirs, d...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   ambassades et consulats Ambassades et consulats
   anarchisme Anarchisme
   news anarchiste News anarchiste
   organisations anarchistes Organisations anarchistes



"Travailleur, Travailleuse, on vous mens, on vous spolie!" Qui ne connais pas ce discours devenu une référence? Arlette Laguiller est devenue au fil du temps une personnalité importante de la vie poli...