Apprentissage anticipé de la conduite : réglementation de l'AAC


Partager




L'Apprentissage anticipé de la conduite ou AAC est une formation destinée aux jeunes depuis 1990. Appelée également conduite accompagnée, elle donne aux 16-18 ans, la possibilité de bénéficier d'un apprentissage avec l'assistance d'un instructeur. Cette opportunité entre dans le cadre du programme de continuum éducatif, en vue de l'obtention du permis de conduire de catégorie B. L'objectif est d'apprendre les techniques de la conduite petit à petit en instaurant une stratégie d'acquisition de l'expérience sur une longue durée.



La méthode consiste à former l'élève progressivement jusqu'au passage du permis. Grâce à cette forme d'apprentissage graduelle, les élèves ont plus de chance de réussir l'examen. A l'instar d'une formation classique, l'Apprentissage anticipé de la conduite exige le respect des règles de sécurité lors de la conduite. Ainsi l'apprenti conducteur est tenu de ne pas rouler au delà des frontières de la France, de ne dépasser les limitations de vitesse, de conduire en permanence accompagné d'un instructeur. Par ailleurs, les véhicules utilisés pour ce genre de formation doivent obligatoirement être équipés des deux rétroviseurs extérieurs. Les accompagnateurs doivent également répondre à certaines conditions spécifiques avant de pouvoir agir en ce titre. Ainsi, ils doivent être en possession d'un permis B et avoir à leur actif un minimum de cinq ans d'expérience dans ce type de conduite. C'est absolument obligatoire étant donné que leur rôle est de donner les meilleurs conseils aux apprentis de sorte que ces derniers aient plus d'assurance et d'aisance pour la conduite à l'issue de la formation. L'élève qui suit l'AAC peut avoir plusieurs accompagnateurs.


Le contrat qui lie l'apprenti conducteur à ses accompagnateur et l'auto-école doit faire figurer les noms de tous les accompagnateurs autorisés à l'assister pendant les conduites. Ce type de formation se divise en trois phases distinctes qui commence par une formation initiale au sein d'une auto- école, suivie d'une conduite accompagnée et enfin d'un examen du permis de conduire. Avant de commencer la formation, l'élève doit passer un test afin que les instructeurs puissent évaluer son niveau. Cette évaluation permet de déterminer le nombre d'heures de conduite adaptée à son cas.


Toutefois, la durée minimum de tout l'apprentissage est de 20 heures. Les objectifs à atteindre pour chaque apprenti sont fixés en fonction des résultats du test. Ils sont inscrits dans chaque livret individuel, lequel donne également à l'élève le droit de conduire sur les voies publiques. La première étape comprend toit d'abord l'épreuve théorique générale, connu par le terme usuel « code ». S'en suit alors une formation pratique, laquelle est entièrement identique à celle délivrée pour l'apprentissage classique. Les progrès effectués par l'apprenti conducteur sont marqués au fur à mesure dans son livret personnel. Cette première étape est validée par une attestation de fin d'apprentissage. Celle-ci est délivrée en trois exemplaires dont un agrafé dans le livret, un autre pour l'auto-école et le dernier pour l'accompagnateur. C'est uniquement au formateur de décider le moment où l'élève peut passer à l'étape suivante. En outre, l'élève peut commencer la conduite accompagnée à la seule condition qu'il ait réussit l'examen de code. Un entretien de deux heures au minimum, entre les accompagnateurs et les formateurs de l'auto-école, est obligatoire avant la conduite accompagnée de l'élève.
apprentissage anticipe conduite


Par ailleurs, trois rencontres de deux heures, qui réunissent l'élève, les accompagnateurs et le responsable de la formation, sont organisées pendant cette deuxième phase de l'AAC. Ces rencontres sont appelées des rendez-vous pédagogiques. Chaque rendez-vous comprend une épreuve de conduite d'une durée d'une heure et d'un entretien sur le thème de la sécurité routière avec un moniteur. Les rendez-vous se passent à partir de 1000 kilomètres parcourus pour l'épreuve de conduite et à partir de 3000 pour l'entretien avec le moniteur. Grâce à la conduite accompagnée, l'apprenti conducteur peut parfaire graduellement sa façon de conduire. Pour y arriver, il doit s'exercer à rouler sur différents types de trajets jusqu'à atteindre les 3000 kilomètres obligatoires en y incorporant des pratiques sur des routes de montagne, des autoroutes, des routes et en agglomération. Le véhicule de l'accompagnateur doit porter le disque réglementaire de l'AAC pour que l'élève puisse circuler sur les axes publiques. Après la réussite aux deux premières étapes, l'élève a le droit de passer son permis de conduire. Toutefois, il doit avoir au moins 18 ans. A partir de là, les épreuves sont identiques en tout points à l'examen classique. L'avantage est d'avoir une plus grande chance de réussite à l'examen grâce à la formation longue durée de l'ACC.

Le Samedi 12 Mars 2011 à 18:17
Article écrit par Caro ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Acte de mariage : à faire aussi en ligne
  •  Mode de calcul du quotient familial de la CAF : définition...
  •  Nouvelle loi Scellier : du nouveau en 2011
  •  Justice : biographie d'un groupe à succès
  •  Commissions bancaires françaises : quelles sont ces commissi...

Articles suivants :
  •  Livret d'épargne populaire : conditions, taux, plafond...
  •  Lilas Autopartage Lille : service de partage automobile
  •  Station de ski de Cortina d'Ampezzo
  •  Lejaby : Elixir, Crystal, Milady et autres collections
  •  Station de ski Cervinia : école de ski, hôtel, location...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   code de la route Code de la route



L'Apprentissage anticipé de la conduite ou AAC est une formation destinée aux jeunes depuis 1990. Appelée également conduite accompagnée, elle donne aux 16-18 ans, la possibilité de bénéficier d'un ap...