Apnée du sommeil : Appareillage, Traitement, Symptomes, Syndrome


Partager




L'apnée du sommeil est un trouble de la respiration se produisant durant le sommeil d'un individu qui en est atteint. Elle se traduit par l'arrêt fréquent de la respiration qui peut atteindre jusqu'à 10 secondes de suspension et se reproduit plusieurs fois par heure durant tout le sommeil. Cette maladie affecte principalement le cerveau et le coeur du patient et sa santé est alors menacée par ses multiples conséquences plus ou moins graves. Quand la respiration est carrément interrompue pendant un certain moment, en quelques secondes, on parle d'« apnées » proprement dites.



Des fois, la respiration n'est pas complètement stoppée, mais elle admet une diminution considérable, dans ce cas, le problème est alors appelé « hypopnée » du sommeil. On peut considérer trois types d'apnées du sommeil : la première est l'apnée obstructive qui s'accompagne d'efforts immenses durant le sommeil, la seconde est l'apnée centrale, un type rare dont la source est surtout neurologique et la dernière est l'apnée mixte. On compte une personne sur quatre atteinte d'apnée dont le seuil est à cinq apnées par heure. Une personne sur sept présente des arrêts respiratoires qui atteignent les dix apnées par heure et une personne sur vingt souffre de quinze apnées par heure. Qui sont les principales victimes de cette maladie ? Les premiers menacés sont les hommes âgés de trente à soixante-dix ans avec un poids trop important, dépassant largement le poids normal proportionnel à la taille et souffrant d'une autre maladie telle que la diabète, la maladie cardio- vasculaire, l'hypertension, l'asthme, l'acromégalie, l'hypothyroïdie et le cushing. Quels sont les symptômes ? Durant son sommeil, le patient produit des ronflements excessifs et très bruyants.


Cependant, il n'est pas conscient de ces manifestations d'apnées ni des ronflements et des efforts de respiration qu'il effectue. A son réveil, le patient ressent des maux de têtes intenses et se sent également épuisé après sa nuit de sommeil. Durant la journée, les pertes de mémoire se font multiplier et la victime est à moitié éveillée, la somnolence devient de plus en plus fréquente. Parfois, le sujet atteint d'apnée du sommeil devient somnambule. Mais ce signe n'est constaté que dans un cas d'apnée sur dix.


apnee sommeil
Il est à noter qu'une personne qui a des troubles du sommeil et qui ronfle beaucoup n'est pas forcément souffrant ni d'apnée ni d'hypopnée du sommeil, mais elle devrait tout de même se faire soignée auprès de son médecin ou joindre directement un centre du sommeil. Les ronflements deviennent significatifs dès lors qu'ils dépassent l'index de trois cent fois par heure du sommeil. Une personne qui ronfle à cause de la fatigue affiche un index de trente fois par heure. Quelles peuvent être les causes de cette maladie ? Dans le cas général, la morphologie chez certains hommes est la source première du trouble. L'obésité des hommes de la trentaine à la soixantaine a tendance à perturber et modifier le mécanisme de leur respiration produisant ainsi d'éventuels états d'hypoxie.



Certains composants de médicaments et de pilules peuvent aussi provoquer ce trouble ainsi que la consommation de boissons alcooliques et de tabac, le soir. Les maladies, citées plus haut, peuvent également provoquer des apnées dans l'immédiat ou à la longue, si elles ne sont pas vite traitées et suivies. Des fois, une mauvaise position du dormeur peut également contribuer une hypoxie. La cause profonde, expliquée scientifiquement, est le mécanisme de la respiration s'efforçant de s'exercer malgré les obstacles provoqués par la morphologie de l'individu. Quelles sont les conséquences ?


Outre le trouble du sommeil, les conséquences sont surtout les maladies cardiaques ou les troubles mentaux et neurologiques ou encore l'apparition d'autres maladies respiratoires. Un cas d'hypoxie ne cesse de s'aggraver et s'il n'est pas vite traité, il peut être, de ce fait, mortel. Quels sont les traitements ? Une personne victime d'apnées du sommeil peut déjà améliorer son état de santé en évitant la consommation d'alcool, de tabac et de médicaments non prescrites par son médecin. La perte de poids peut également apporter un effet favorable pour le traitement. Les spécialistes de la maladie proposent le port d'un masque du dodo avant de se coucher. Ce masque fournira des pressions positives d'air qui stopperont les apnées durant toute la nuit. Pour les cas d'apnées centrales, des médicaments en sont prescrits.
apnee sommeil


Quand les troubles deviennent trop graves, des opérations chirurgicales sont prévues pour arrêter les apnées.

Le Samedi 20 Décembre 2008 à 09:50
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Sommeil , paradoxal, du bébé, réparateur, le dossier du sommeil Sommeil , paradoxal, du bébé, réparateur, le
dossier du sommeil

  asthme, pneumonie, rhinopharingite Maladies respiratoires


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Comment faire de la Farine ?
  •  Les mèches à tresser : comment faire ?
  •  La préhistoire et les dinosaures
  •  Chaussures bébé : comment les choisir ?
  •  La pomme de terre : une valeur sure de notre alimentation

Articles suivants :
  •  Yamaha : histoire de la marque
  •  Vaisselle jetable : plastique ou carton ?
  •  Emmanuelle : l'érotisme à la française...
  •  Résiliation d’assurance : comment faire ?
  •  Manuel Valls : homme politique français




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 dberth a écrit [20/12/2008 - 11h23] 
dberth

Les opérations concernent des cas trés précis et surtout elles n'arrêtent pas les apnées , elles diminuent leur fréquences au mieux.




 amine_52 a écrit [29/10/2009 - 03h05] 
amine_52

bonjour,
J'ai 25 ans et j'ai un poids normale, si ce n'est pas au-dessous de la moyenne(60KG) et je souffre de l'apnée du sommeil.D'après ce que je viens de lire , je suppose que je suis probablement atteint de l'apnée centrale,étant donnée mon âge et mon poids.
Parfois, j'atteins les dix apnées par heure, surtout, en période de stress ou d'effort intense,généralement durant la période des examens, alors que parfois ,je peux passer 2 ou 3 mois sans avoir d'apnées.
Pensez-vous que ça peut être lié au stress et à l'état psychique de l'individu?
Et puis, pensez-vous que l'arrêt du tabac et de la consomation d'alcool pourraient m'aider à me débarasser
des apnées sans avoir recours aux médicament prescrits pour l'apnées centrale?
Merci.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






L’apnée du sommeil est un trouble de la respiration se produisant durant le sommeil d’un individu qui en est atteint. Elle se traduit par l’arrêt fréquent de la respiration qui peut atteindre jusqu’à ...