L'Apartheid : une période sombre de l'histoire de l'Afrique du Sud


Partager




L'apartheid a été l'un des fondements du gouvernement d'Afrique du Sud de 1948 à 1991. Par extension, ce terme s'applique parfois pour désigner toute politique de ségrégation. Apartheid est un mot afrikaans signifiant « séparation, mise à part ». Cette politique de séparations des populations selon des critères raciaux ou ethniques a été institutionnalisé à partir de 1948 par le Parti national, mais la ségrégation raciale existait de façon empirique depuis la fondation de la colonie du Cap en 1652. Déjà en 1910, le Premier ministre afrikaner Louis Botha avait renforcé les lois coloniales britanniques appliquées en fonction du code de couleur, le « Color Bar », qui réglementait les relations interraciales dans les anciennes colonies sud-africaines. Les descendants de ces premiers colons sont les Boers, c'est à dire des fermiers, appelés ensuite Afrikaners pour désigner l'ensemble de la communauté blanche de langue afrikaans et de religion calviniste. L'Afrique du Sud est caractérisée par une grande diversité ethnique et culturelle, héritée d'un passé complexe.


Les Afrikaners ont élaboré ce système d'apartheid par idéalisme, par intérêt et par sécurité considérant qu'il était le seul moyen pour leur permettre de survivre en tant que groupe ethnique. Il s'articulait autour de la politique, du social, de l'économie et de la géographie du territoire sud-africain. La population était répartie en quatre groupes raciaux à la hiérarchie précise. Les blancs, principalement constitués d'Afrikaners et de Britanniques, représentaient environ 21% de la population au moment de la mise en place de l'apartheid.


Les Indiens, descendants des coolies recrutés pour les plantations de canne à sucre, représentaient un peu moins de 3% de la population à l'époque. En 1950, les coloured, issus du métissage, comptent pour 9 % et les Noirs ou Bantous pour 67%. Tout citoyen devait détenir une carte d'identité précisant sa race. Parmi les principales lois de l'apartheid on peut citer l'interdiction des mariages mixtes, les habitations séparées répartissant par races les zones urbaines d'habitation, les commodités publiques distinctes (les toilettes, fontaines et tous les aménagements publics), l'interdiction à l'accès à la formation professionnelle ou la loi d'immoralité pénalisant les relations sexuelles entre Blanc et non Blanc. La résistance à l'apartheid s'est peu à peu organisée : Mohandas Karamchand Gandhi, alors avocat en Afrique du Sud, mène des actions de protestations non-violentes contre les vexations à l'égard de la classe moyenne indienne. Plusieurs associations sont fondées : l'Organisation du peuple africain, le Congrès national des Natifs sud-africains qui deviendra le Congrès national africain (ANC) ou la Youth League.
apartheid


Plus récemment, Savuka, un groupe musical fondé par Johnny Clegg dénonce ce système. Nelson Mandela, leader de l'ANC, est emprisonné pour une réclusion à perpétuité, en 1962, après avoir prôné la lutte armée. Après 27 ans de captivité, il sera libéré par le président sud-africain Frederik De Klerk. En juin 1991, Frederik de Klerk abolit définitivement l'apartheid et entame des négociations entre les différents partis politiques sud-africains, dont l'ANC avec Nelson Mandela. Les premières élections multi-raciales se déroulent en avril 1994, débouchant sur l'élection de Nelson Mandela, premier président noir de la république d'Afrique du Sud. Frederik De Klerk et Nelson Mandela ont reçu le Prix Nobel de la Paix.

Le Mercredi 20 Février 2008 à 08:37
Article écrit par Frédérique ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Infographiste : comment devenir infographiste ?
  •  Vannes : chef-lieu du Morbihan
  •  Julien Clerc : chanteur de variété française populaire...
  •  George Washington : premier président des Etats-Unis
  •  Salon-de-provence : commune française de la région PACA...

Articles suivants :
  •  Césarienne : une pratique d'accouchement d'urgence
  •  Édith Piaf : chanteuse française au succès immense surnomm...
  •  Bucarest : capitale de la Roumanie
  •  Le Jogging : un sport agréable et bon pour la santé...
  •  L'huile de Périlla : huile la plus riche en oméga 3




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire
   histoire Histoire



En Afrique du Sud, l’apartheid était un système politique qui avait institutionnalisé le racisme. Il a été aboli en 1991. L’élection de Nelson Mandela comme premier président noir, en 1994, a définiti...