Année comptable et année civile : combien de jours ?


Partager




Année comptable et année civile, les différences
L'année civile selon le calendrier
Année comptable dans la loi comptable
Année comptable et année civile dans l'exercice comptable

Année comptable et année civile, définition



L'année civile est l'année classique telle qu'on la connaît. Il s'agit du temps défini et reporté dans le calendrier. Il commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre. Également appelée année calendaire, elle suit le calendrier grégorien.



Ce dernier a été établi par le pape Grégoire qui a effectué une importante modification sur l'année civile mise en place par le calendrier julien. Pour la petite histoire, le point de départ du calcul a commencé en l'an 1, l'année de naissance de Jésus Christ. L'année civile fournit un temps moyen sur une base annuelle de 365,2425 jours. Pour un meilleur affichage, l'on arrondit ce chiffre à 365 jours. Mais pour ne pas fausser la décompte, l'on y rajoute un jour dit intercalaire tous les quatre ans. C'est ce que l'on appelle les années bissextiles. Le mois de février de ces années enregistre alors 29 jours au lieu de 28 jours. Grâce à cette révision du pape Grégoire, l'on n'observe plus qu'une erreur d'un jour tous les 3000 ans. Dans une année civile, l'on compte 24 heures pour une journée. Ces heures correspondent au temps que met la terre pour tourner autour du soleil.

Calculer une année comptable



Une semaine compte sept jours tandis qu'un mois en compte 30, 31, 28 ou 29 selon le mois. Les mois de janvier, mars, mai, juillet, août, octobre et décembre contiennent 31 jours. Les mois d'avril, juin, septembre et novembre contiennent 30 jours.


Et le mois de février ne possède que 28 jours sauf tous les quatre ans où l'on lui rajoute une journée. Le changement de la façon dont on compte l'année civile a commencé le 15 octobre 1582 avec l'introduction du calendrier grégorien. Certains spécialistes accordent une forte ressemblance avec l'année tropique. Quant à l'année comptable, elle est bien différente. De plus, elle peut varier d'un pays à l'autre suivant les règles qui y sont appliquées pour régir l'exercice comptable. Le calcul de l'année comptable prend en note plusieurs facteurs.


A l'origine, il n'existait aucune loi officielle qui imposait des dates à respecter. Elle peut tout à fait débuter au mois de janvier, au mois de mars, au mois de septembre ou autre mois de l'année. Le plus important est qu'elle commence un 1er jour du mois et se termine le dernier jour du douzième mois à partir de celui-ci.

Exemples d'une année comptable



Autrement dit, une année comptable, également connue sous le nom d'exercice comptable, doit absolument couvrir 12 mois consécutifs. Juste à titre d'exemple, si elle commence le 1er juin de l'année N, elle doit se terminer le 31 mai de l'année N+1. Afin de faciliter les calculs financiers ainsi que les travaux de bilan de fin d'année des comptables, le droit comptable français impose désormais une loi sur l'exercice comptable à respecter dans quelques secteurs professionnels. Cette loi a été établie par le droit comptable. Celui-ci se base sur plusieurs critères définis par l'International Accounting Standards Board. Ces règlements stipulent entre autres que le mois comptable compte trente jours, la semaine comptable en compte cinq tandis que la journée comptable ne dure que douze heures. Ce mode de calcul reste valable quel que soit le mois de l'année.
annee comptable civile




Année comptable de 360 jours



De cette façon, l'on peut déduire qu'une année comptable compte 360 jours au lieu des 365 jours comptés en année civile. L'on observe ainsi que l'exercice comptable n'accorde aucune importance aux mois qui comptent 29 jours, 28 jours ou 31 jours. Les différences entre l'année civile et l'année comptable sont donc nombreuses. Le fait d'avoir réduit une journée de 24 heures en douze heures, l'exercice comptable a tout changé. A rappeler que cette année spécifique s'achève par la mise en place de ce que l'on appelle les états financiers dans le jargon comptable. Ces états financiers sont accompagnés d'autres documents importants qui justifient la situation de l'entreprise. L'on peut entre autres citer le compte des résultats, le bilan ainsi que les annexes attestant l'existence d'un exercice au sein de la comptabilité durant une année. Une consolidation de l'ensemble des résultats comptables est ensuite élaborée par la comptabilité publique. Grâce à ces résultats, l'on peut mettre à jour le PIB de chaque compagnie ainsi que leurs indicateurs macroéconomiques.

Le Jeudi 31 Mars 2011 à 11:02
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Comptabilité  Comptabilité : les bons calculs


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Livret Croissance de Monabanq : banque en ligne
  •  Musée Granet d'Aix-en-Provence : expos et collection permane...
  •  Converse : en cuir ou toile, histoire de cette marque
  •  Régime alimentaire en cas de déprime
  •  Prescription d'un test d'effort : comment faire ?

Articles suivants :
  •  Modelage par dépressomassage : définition
  •  Gymnastique Acrobatique ou Acrogym : figures et mouvements
  •  Facebook : Applications iPhone et Smartphones
  •  Permis à 1 euro par jour : avec quelles banques ?
  •  Adoption à l'étranger : conditions et démarches...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   comptabilite Comptabilité
   societe Société



L'année civile est l'année classique telle qu'on la connaît. Il s'agit du temps défini et reporté dans le calendrier. Il commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre. Également appelée année c...