André Breton : portrait d'un écrivain et théoricien du surréalisme


Partager




La biographie d'André Breton indique qu'il est né en 1896 et décédé en 1966, et a été un écrivain français, chef de file et théoricien du surréalisme. Né dans l'Orne, à Tinchebray, le jeune écrivain devient étudiant en médecine à partir d'octobre 1913, mais il est passionné très jeune de poésie, qu'il admire tout d'abord à travers les oeuvres de Mallarmé et de Valéry. Lors de la Première Guerre mondiale, il est mobilisé dans le service de santé de l'armée, et va faire une rencontre décisive pour l'orientation de son oeuvre. Il rencontre Jacques Vaché, dont le comportement tout à la fois étrange et révolté et plus encore la mort mystérieuse vont le marquer. André Breton se tourne alors vers la poésie d'Apollinaire et de Rimbaud. Son premier recueil poétique paraît en 1919 et s'intitule « Mont de piété ». C'est à la même époque que l'écrivain décide d'explorer l'abîme ouvert par les recherches psychanalytiques sur l'inconscient, véritable labyrinthe de l'irrationnel qui s'offre désormais à l'investigation littéraire. Il fonde ainsi les bases du surréalisme avec Philippe Soupault et Louis Aragon, avec qui il crée la revue « Littérature ».


il rencontre ensuite Tristan Tzara, jeune chef de file du mouvement Dada que Breton rejoint en 1920. Cette même année, André Breton publie sa première oeuvre surréaliste, « les Champs magnétiques », recueil rédigé en collaboration avec Soupault selon le procédé de « l'écriture automatique » et qui explore les potentialités des états hypnotiques. Il rompt ensuite avec le dadaïsme pour revendiquer une poétique et une pensée nouvelles et publie le recueil « Clair de Terre », suivi l'année suivante de « Pas perdus », qui réunit de riches essais critiques.


Le premier de ses « Manifestes du Surréalisme » parait en 1924 et le mouvement se dote d'une revue, « la révolution surréaliste ». En 1928, André Breton publie Nadja, récit inspiré par la rencontre d'une jeune femme inconnue, et « le Surréalisme et la Peinture » qui témoigne que l'esthétique dépasse largement la littérature pour embrasser tous les domaines artistiques. Le second « Manifeste du surréalisme » paraît en 1929 et dans cet ouvrage, André Breton précise sa notion de « surréalité », il devient ainsi un maître à penser et un gardien de l'orthodoxie du mouvement, surnommé le pape du surréalisme. Puis l'écrivain entre au parti communiste et sa bibliographie s'enrichit de plusieurs ouvrages, « Ralentir travaux », écrit en collaboration avec Éluard et Char, qui approfondit les théories du Second Manifeste, paru en 1930, suivi en 1932 de « Vases communicants ». Les autres oeuvres poétiques de cette période tels « l'Union libre » en 1931 ; « le Revolver à cheveux blancs », de 1932 ; « l'Air de l'eau », en 1934 ; « États généraux », en 1943 ou encore « Ode à Charles Fourier » paru en 1947 sont des recueils de vers libres.
andre breton


Parallèlement à sa carrière littéraire, André Breton s'investit toujours davantage dans son mouvement du surréalisme, rompant avec le parti communiste en 1935 et voyageant beaucoup. Il rencontre Léon Trotski au Mexique en 1938 et rédige « Pour un art révolutionnaire indépendant ». André Breton a publié à cette époque l'une de ses oeuvres capitales, « l'amour fou ». Exilé à New York en 1941, il publie des « Prolégomènes à un troisième manifeste du surréalisme ou non », puis, trois ans plus tard, « Arcane 17 » . Après la guerre, André Breton revient en France et, jusqu'à sa mort, publie régulièrement des recueils poétiques, « la Clé des champs » en 1953, des ouvrages théoriques « le Surréalisme, même » en 1954 ou des essais critiques « l'Art magique » en 1957 ou encore « Constellations » en 1959.

Le Mardi 20 Mai 2008 à 09:35
Article écrit par regine ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Tasmanie : petite île méconnue au sud de l'Australie...
  •  Débarquement de Normandie : le 6 juin 1944, une date importa...
  •  François Chérèque : portrait d'un syndicaliste CFDT...
  •  Alain Bernard : nageur français aux multiples records
  •  Tchad : pays d'Afrique Centrale

Articles suivants :
  •  Aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud
  •  Elie Chouraqui : réalisateur de cinéma français passionné...
  •  Aéroport O'Hare de Chicago
  •  Quelle est la différence entre hypocondrie et maladie psyc...
  •  La méthode Coué, à la base aujourd’hui de la pensée positi...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






André Breton publie en 1920 sa première œuvre surréaliste, « les Champs magnétiques », recueil rédigé en collaboration avec Soupault selon le procédé de « l’écriture automatique » et qui explore les p...