Amélie Nothomb : biographie de cette écrivain belge


Partager




Amélie Nothomb est née à Kobe, au Japon, le 13 août 1967. Amélie est de nationalité belge et exerce actuellement le métier d'écrivain. Elle écrit en langue française mais ses manuscrits sont traduits dans différentes langues. Sa spécialité est le roman. Elle s'inspire notamment des oeuvres de célèbres écrivains comme Diderot, Pascal et Céline. Elle est issue d'une famille d'aristocrates bruxelloise et ses ancêtres ont marqué l'histoire de la Belgique lors de l'accession de Luxembourg. Quelques membres de sa famille sont très connus dans le monde de la politique mais il y a aussi ceux qui ont choisi d'être écrivains. Dès sa tendre enfance, elle mène une vie itinérante à cause de la fonction de son père, Patrick Nothomb qui est ambassadeur. Elle a été au Japon, en Chine, à New-York, au Bengladesh, en Birmanie puis au Laos et à l'âge de dix-sept ans, elle s'installe en Belgique pour poursuivre ses études en philologie dans une Université à Bruxelles. Amélie Nothomb a vécu son enfance au Japon, ce qui lui a permis d'apprendre et de maîtriser la langue japonaise. Elle exerce même plus tard le métier d'interprète en langue japonaise.


Le Japon est le pays qu'elle admire le plus et elle lui voue un attachement profond. Elle ressentait un vide et un dépaysement à chaque nouvelle mutation, et a dû se confronter à de nouvelles cultures et faire face à de nouvelles mentalités. Ce style de vie l'a forgée à devenir plus mature, ce qui constitue un atout majeur dans son métier d'écrivain. Amélie Nothomb commence à écrire dès l'âge de dix-sept ans mais elle s'est surtout éprise de la passion pour l'écriture à trente-trois ans quand elle écrit son trente-septième roman.


Amélie préfère garder dans son archive plus d'une vingtaine de ses manuscrits car elle pense qu'ils se rapportent un peu trop à sa vie privée. Parfois, elle écrit involontairement dans ses livres, l'histoire de son enfance, sa vie de nomade et l'instabilité qui faisait partie de son quotidien. Durant son enfance et son adolescence, elle suit ses parents qui déménagent sans cesse selon le rythme de leur travail. Dans un livre intitulé Biographie de la faim, elle décrit avec beaucoup d'humour la façon dont elle et sa soeur dénommée Juliette, accèdent à la lecture de livres sur la potomanie et l'anorexie. Dans le livre Stupeur et tremblement, elle raconte son échec professionnel en tant qu'interprète dans une société au japon. Un jour, à sa vingt-cinquième année, elle décide de publier les livres qu'elle avait soigneusement gardés. A partir de ce moment, elle devient célèbre surtout lors de la parution de son roman intitulé Hygiène de l'assassin, publié par Albin Michel. Elle conclut un partenariat avec la maison Gallimard mais le responsable de collection n'a pas donné un avis favorable pour la publication de son livre. Elle retourne alors à sa maison d'édition habituelle.
amelie nothomb


Son talent d'auteur est prouvé en 1993 quand elle publie le livre " Le sabotage amoureux ". Le succès s'enchaîne avec la parution régulière de ses romans. La plupart de ses livres deviennent des bestsellers. Son style de production s'oriente à l'autobiographie mais elle a aussi un penchant pour les récits purement fictionnels où elle associe la cruauté au romantisme pour décrire et raconter les histoires. Les lecteurs se demandent même s'ils sont en train de lire un fait réel ou s'ils sont transportés dans un monde du surréel. En 1999, l'Académie française décerne à Amélie le grand prix du roman et en 2007, le prix de flore lui est attribué. Mais ce n'est pas tout. Amélie reçoit en 2008, le grand prix Jean Giono. De 2000 à 2002, Amélie écrit des textes et raconte la vie de Robert, une chanteuse française, qu'elle publie en 2002. En 2004, elle entame son 53 ème roman et envisage d'écrire trois romans par an et de publier au moins un manuscrit par an. Certaines de ses oeuvres font l'objet d'une interprétation cinématographique à l'instar de l'Hygiène de l'assassin dont l'acteur principal est Jean Yanne. Barbara Schulz et François Ruggieri s'occupent de la réalisation du film. Stupeur et tremblement est joué par Sylvie Testud, Kaori Tsuji et la réalisation est assurée par Alain Corneau. Amélie habite à Bruxelles mais elle voyage dans de nombreuses villes pour la promotion de ses oeuvres et pour rencontrer ses lecteurs. Amélie est très sollicitée par de nombreux fans. Toutefois, beaucoup de détracteurs lui lancent aussi des piques pour dénigrer sa célébrité et discréditer sa réputation. Certaines personnes disent même ouvertement du mal d'Amélie Nothomb concernant sa vie privée, son origine, son travail ou ses préférences...

Le Mercredi 03 Décembre 2008 à 15:35
Article écrit par Toli ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Journaliste en 3D sur CNN : la technologie au service de l'i...
  •  Calendrier musulman : qu'est-ce que c'est ?
  •  Mario Kart Wii : des courses de folie avec Mario et son équi...
  •  Risques du traitement au laser : quels sont-ils ?
  •  Benoît Hamon : biographie de cet homme politique français...

Articles suivants :
  •  Comment devenir pédiatre ?
  •  Nettoyeur à ultrasons : comment ça marche ?
  •  Pauline Marois : biographie de cette femme politique québé...
  •  Fer à friser : pour une chevelure bouclée à souhait...
  •  Les inséparables : des oiseaux très sociables...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   ecriture Ecriture
   ecriture roman Ecriture roman



Amélie Nothomb est née à Kobe, au Japon, le 13 août 1967. Amélie est de nationalité belge et exerce actuellement le métier d'écrivain. Elle écrit en langue française mais ses manuscrits sont traduits ...