Allah : appellation de dieu dans l'Islam


Partager




Allah chez les musulmans
Oeuvres et créations présumes d'Allah
Pouvoir de dieu selon le Coran
Les 99 attributs d'Allah chez les musulmans

Allah chez les fidèles islamiques



Allah est l'appellation que les fidèles islamiques utilisent pour désigner Dieu. Le Coran évoque ce terme d'adresse comme celui utilisé par Dieu même, en se présentant à Moïse ou Moussa.



L'on admet communément que ce nom est le parallèle arabe de Eloah, Elôï ou Eli, que les Hébreux utilisent pour renvoyer à cette référence d'être suprême. Les étymologies de ce terme d'appellation ont donné lieu à nombre de théories parmi les grammairiens et autres linguistes. Les exégètes eux-mêmes ont placé la question au centre de leurs réflexions, en se penchant sur le Al- Fatiha, appellation de la première sourate. Ce dernier terme désignant un ensemble de versets du Coran. C'est notamment au travers des contenus de ce support canonique de la foi musulmane que l'on peut en apprendre un peu plus sur Allah. Celui-ci se distingue notamment par le fait que tout en étant invisible à l'homme, il a vue sur tout, est sans cesse en action et sa science recouvre tout ce que la terre et les cieux contiennent.

Allah l'unique



Il est unique et est l'auteur de tout ce qui a été créé - hommes, terre, cieux - tout l'univers et ce qu'il abrite. Ces caractères émanent notamment de l'Ayat Al Kursi, la deuxième sourate en son verset 255. La description attribuée à Allah fait ressortir d'autres traits. Il est dit qu'il existe par lui-même, n'ayant pas été engendré. Par ailleurs, Allah n'a pas engendré.


Allah ne ressemble à aucune autre réalité créée, il n'est ni masculin ni féminin. Bien d'autres caractères définissent cet être suprême aux yeux de ceux qui l'invoquent. Il est enseigné comme étant empreint d'une grande bonté, un être dont l'amour porté à sa création est immense. Les oeuvres de sa création sont conçues comme le témoignage direct de cette incommensurable bonté. L'eau, la nourriture, l'air et tout ce que contient la terre constituent des cadeaux de privilège offerts aux hommes par Allah, afin de pourvoir à tous leurs besoins jusqu'à ce qu'ils aient consumé leur vie.


En outre, un verset des sourates le présente comme celui auquel ces mêmes hommes peuvent s'adresser pour obtenir ce qu'ils désirent. Allah a communiqué ses paroles aux hommes, par l'intermédiaire des messagers et des prophètes qu'il a envoyés.

Rapporter les croyants à Allah



Ces derniers avaient pour mission de rappeler à tous les croyants les consignes de cet Allah de toute puissance. Il s'agit pour ceux-ci de ne pas adorer d'autres dieux. Les messagers et les prophètes d'Allah sont censés insuffler à l'homme les idées pour trouver grâce à ses yeux, dans l'attente du jour où tout prendra fin. A ce moment, l'on prête à Allah le pouvoir d'ordonner à ses créations de se désintégrer, pour marquer la fin du monde. Ce sera, par ailleurs, le moment où il mettra en oeuvre son pouvoir de ramener à la vie tous les hommes. Ces derniers connaîtront alors le sort qu'Allah leur réserve, selon qu'ils se sont conformés à ses consignes sur terre ou non. Tous ces pouvoirs sont clairement énoncés par le Coran, dans les passages relatifs à Allah.
allah


Les versets 22 à 24 de l'Al Hasr, sourate 59, parlent ainsi de lui comme « le Sage, le Formateur - qui donne un commencement à toute chose - l'Orgueilleux, le Contraignant, le Tout-Puissant ».

Appellations d'Allah



En d'autres passages, il est fait référence à Allah comme « le Prédominant, le Rassurant, l'Apaisant, le Pur, le Souverain ». On lui prête 99 noms, « les noms les plus beaux », par lesquels ses créations sont appelées à le solliciter. Les 99 attributs d'Allah peuvent servir à ceux qui croient en lui, pour leur inspirer des comportements à avoir et des conduites à respecter. Le caractère Al-Mujhib d'Allah doit susciter, chez chacun, le désir de s'en remettre entièrement à lui, dans toutes les circonstances de la vie. En tant que Al-Hasib, il compte tous les faits de chacun. Cela doit guider les uns et les autres à ne jamais agir de manière inconséquente. At- Tawwab, Allah accorde le pardon à ceux qui reconnaissent avec humilité leurs fautes et cherchent à s'en repentir. En même temps, ce caractère sacré d'Allah doit inspirer le sens du pardon entre les humains. En somme, toutes les bonnes dispositions que le croyant doit cultiver puisent leur source dans les divers attributs d'Allah lui-même. La profession de foi appelée Shahada commence avec la reconnaissance d'Allah comme seule vraie divinité.

Le Mardi 04 Janvier 2011 à 11:40
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Vladimir Zvorykine : ingénieur connu pour ses recherches dan...
  •  Curriculum vitae : rédiger un modèle de CV, avec ou sans exe...
  •  Psychologie cognitive et comportementale : définition
  •  Les mouches : insectes qui piquent selon les especes
  •  Exorcisme : catholique ou musulman, comment cela se passe ?

Articles suivants :
  •  Lettre d'excuse : pour un retard, une absence ou en amour,...
  •  Mari : définition et rôle d'un mari
  •  Bouche à bouche : définition et bons gestes
  •  Adam et Eve : l’histoire de la Genèse
  •  Cerazette : pilule pour éviter la grossesse




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   islam Islam



Allah est l’appellation que les fidèles islamiques utilisent pour désigner Dieu. Le Coran évoque ce terme d’adresse comme celui utilisé par Dieu même, en se présentant à Moïse ou Moussa. L’on admet co...