Alizée : biographie de la chanteuse Alizée Jacotey


Partager




Biographie d'Alizée Jacotey
Les débuts d'Alizée à Graines de Star
Sortie des premiers albums et arrivée du succès
Nouveautés d'Alizée et succès au Mexique

Naissance de la petite Alizée



L'étoile d'Alizée apparaît dans le firmament ajaccien le 21 août 1984 et depuis, elle ne cesse de monter. Illuminant tout d'abord la demeure de la famille Jacotey, sa tendre frimousse devient rapidement une figure publique.



Quand on est bourré de talents comme les siens et que l'on a un tempérament de petite tornade, l'on ne peut effectivement pas passer inaperçue. On voit ainsi la petite fée de Corse, du haut de ses 4 ans, esquisser ses premiers pas de danse. Dans l'incontournable tutu qui sied à son âge, bien entendu, mais ce n'est qu'un début. Véritablement passionnée, la jeune fille s'essaie à d'autres répertoires qui incluent les claquettes. La jeunette n'est pas habile que de ses pieds, ses mains savent aussi conter des merveilles. C'est ainsi sans surprise qu'Alizée Jacotey remporte en 1995 un concours de coloriage, dans le cadre d'un projet pour peindre un avion. Les organisateurs ne sont pas seulement séduits par le visuel imaginé par la fillette, ils veulent son prénom pour baptiser l'appareil. Pour Alizée, le véritable décollage a lieu quatre ans plus tard, quand elle s'inscrit à un autre concours, mettant cette fois sa voix en compétition.

Alizée à l'émission Graines de Star



« Graines de star », l'émission de découverte de nouveaux talents, reconnaît en l'adolescente une chanteuse pleine de promesses et la consacre sans hésiter.


Il faut dire qu'Alizée a su mettre les chances de son côté, en prenant dès 1997 des cours de chant. Son profil plaît à une certaine Mylène Farmer qui se constitue d'emblée comme son mentor. La complicité de Laurent Boutonnat permet à celle-ci de concocter des titres taillés sur mesure, à l'intention de l'étoile montante. « Moi... Lolita », single inaugural sorti en juillet 2000, révèle une Alizée prête à relever tous les défis, avec la candeur et la fraîcheur de ses 16 ans.


Le morceau cartonne et ne quitte pas les ondes tout au long de l'été, cette année-là, avec pour résultat plus d'un million et demi de disques vendus. Une belle introduction au premier album de la belle, édité par Polydor/Universal, qui se trouve dans les bacs dès novembre 2000. De « Parler tout bas » à « A quoi rêve une jeune fille », « Gourmandises » est un opus à croquer, avec son exacte mesure de notes de synthé et son concentré de double sens.

L'arrivée du succès pour Alizée



Il suffit de s'en référer aux 4 millions d'exemplaires vendus dans le monde et à la consécration de l'album comme Disque de Platine en Europe. Déjà, d'autres récompenses viennent conforter la popularité de la lolita française la plus en vue. Alizée décroche un M6 Awards en 2000, comme Révélation francophone. L'année 2001, bien que marquée par une raréfaction de ses apparitions publiques en France, demeure prolifique en termes de reconnaissance. L'artiste collectionne deux NRJ Music Awards et le Prix Vincent-Scotto de l'année, décerné par la Sacem. L'absence de la star de la scène française s'explique notamment par la promotion de son single « Moi... Lolita » à l'international.
alizee


Une entreprise qui la pousse sous les latitudes anglaises, polonaises ou même russes. Dans l'ancien pays des tsars, la belle séduit tant le public qu'elle y décroche un Hit FM Awards, toujours en 2001. Deux ans plus tard, la lolita entend marquer son passage à la majorité par une retouche à son image publique. Se voulant plus femme, elle introduit aussi des sons plus mûrs et plus franchement rock dans « J'en ai marre », un single d'avant-goût à l'arrivée de son nouvel album.

Alizée aujourd'hui



En mars 2003 sort « Mes courants électriques », qui ne laisse pas insensible, sans toutefois réussir la même prestation que son prédécesseur. Si Alizée se permet désormais des guichets fermés du Zénith à l'Olympia en 2004, sa carrière va connaître une grande parenthèse avec l'arrivée d'Annily, fruit de ses amours avec Jeremy Châtelain, en 2005. Ce qui suit de près la fin de sa collaboration avec Mylène Farmer. Ce n'est qu'en 2007 que le public retrouve enfin la petite fiancée de la Corse qui livre un « Psychédélices » plus riche en collaborations. Alizée produit elle-même cet opus concocté avec Daniel Darc, Oxmo Puccino et son mari, entre autres. L'album séduit résolument en Mexique où il est consacré Disque d'Or, mais le public français le boude, lui autorisant à peine la vente de 50 000 exemplaires. Ce qui ne décourage pas la belle, qui réitère sa présence avec « Une enfant du siècle » en 2010. La belle semble avoir du mal à percer, côté marketing, mais le nouveau style de cet opus, fruit de la collaboration avec Château Marmont, est remarqué.

Le Lundi 07 Mars 2011 à 19:16
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chanteurs, chanteuses, biographies, albums, disques, discographie Chanteurs et chanteuses : vibrez au son de leur
voix



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Facebook : comment créer des widgets
  •  Fleurs de Bach : liste de produits à base de fleurs pour mai...
  •  Jukari : Fit to fly ou Fit to flex, définition
  •  Dettes financières dans le bilan d'une entreprise : définiti...
  •  Contraception définitive et techniques de stérilisation...

Articles suivants :
  •  Musée d'art et d'industrie Piscine de Roubaix
  •  Station de ski Alta Badia : ski, hotels, villa et bien d'a...
  •  Compagnie du Mont-blanc à Chamonix : infos et description
  •  TGV Prem's de la SNCF : les meilleurs prix, même à la dern...
  •  Netlog : réseau social très connu en France




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



    Pop



L’étoile d’Alizée apparaît dans le firmament ajaccien le 21 août 1984 et depuis, elle ne cesse de monter. Illuminant tout d’abord la demeure de la famille Jacotey, sa tendre frimousse devient rapideme...