Alberto Giacometti : peintre surréaliste et sculpteur suisse


Partager




Alberto Giacometti est un sculpteur et peintre Suisse né en 1901 à Stampa. Son père Giovanni (1868-1933) est lui-même un peintre postimpressionniste, et Augusto Giacometti est son oncle. Avec son frère Diego Giacometti, futur sculpteur-décorateur, Alberto Giacometti bénéficie d'un environnement familial favorable à son initiation aux arts. C'est d'ailleurs à 13 ans qu'Alberto Giacometti sculpte son premier buste d'après nature. Après un bref passage en 1919 à l'école des arts et métiers de Genève où il s'initie à la sculpture et à l'art ancien qu'il copie dans ses carnets, il fréquente à Paris l'atelier de Bourdelle à la Grande Chaumière (1922-1925). Délaissant rapidement le rendu « réaliste », il produit quelques oeuvres qui témoignent de sa connaissance du Cubisme en même temps que son intérêt pour les arts africains ou cycladiques (Torse, 1925 ; Femme- cuiller, 1926 ; Le couple, 1926) Mais il abandonne les volumes compacts pour travailler des formes évidées , qui tendent à une représentation symbolique du motif ( Femme couchée qui rêve, 1929).


Après sa rencontre avec André Breton et Louis Aragon, Alberto Giacometti se rapproche du Surréalisme auquel il apporte une contribution essentielle : jusqu'en 1935, ses sculptures-objets proposent des formes organiques à fortes connotations sexuelles (Cage, 1932) et des dispositifs oniriques incluant un mouvement fictif ou potentiel (Boule suspendue, 1930-1931 ; Main prise, 1932.


La Femme égorgée (1932), insecte dont les articulations sont comme les ondes figées dans l'espace d'un cri entravé, apparaît comme un chef-d'oeuvre, non seulement à cause de son invention formelle, mais plus profondément par le sentiment d'impuissance et d'horreur qu'elle communique au spectateur qui la surplombe. Mais ce n'est pas seulement pour définir une direction unique que le sculpteur met fin à ce genre de production, c'est aussi parce que, assistant à une projection cinématographique, il s'aperçoit que ses voisins deviennent « un spectacle totalement inconnu » : le « réel » brusquement lui paraît échapper à toute prise, et il va désormais s'acharner à reprendre contact avec ce qui paraissait jusqu'alors ne poser aucun problème. Ce retour à la figure entraîne une rupture définitive avec le surréalisme. Ce n'est qu'en 1947, alors que Alberto Giacometti s'est remis à peindre et dessiner d'après modèle qu'il recommence à montrer son travail, ayant défini ce qui se manifeste comme « style » nouveau mais qui constitue en fait le symptôme d'une quête interminable.
alberto giacometti


La figuration d'Alberto Giacometti, qui est aussi défiguration tant l'espace extérieur vient de ronger la matière et la forme, est revendiquée dans les années cinquante, aussi bien par l'existentialisme que par la phénoménologie. Elle cherche à saisir la façon dont une réalité, si banale semble-t-elle, se pose devant tout regard comme un défi : « l'être -là » des philosophes ou plus simplement, la présence. Le raté autant que le réussi intéresse Alberto Giacometti. Les relations que le modèle entretient avec l'espace qui l'entoure et avec le sculpteur, et ultérieurement avec le regardeur se succèdent pour donner une improbable ressemblance.

Le Vendredi 24 Août 2007 à 09:33
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  artiste peintres, art, tableaux, art, culture, oeuvres d'art, toiles, Artistes peintres : de l'inspiration à
l'expression sur toile



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Lamu : veritable paradis terrestre en Afrique à visiter à to...
  •  Aspartame : faut-il avoir peur de l'aspartame ?
  •  The L Word : la série tv retraçant la vie d'un groupe de fem...
  •  BMW : quand la mécanique automobile se pare de luxe et de cl...
  •  Cindy Crawford : actrice américaine de cinéma et mannequin v...

Articles suivants :
  •  Le trekking : défi physique pour une randonnée ou simple d...
  •  Bague de fiançailles : mode passagère ou coup de coeur ?...
  •  Lastminute.com : réserver à la dernière minute et voyager ...
  •  Chirurgie plastique : necessité ou effet de mode tout simp...
  •  Black et decker : les bons outils font les bons bricoleurs




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !



Alberto Giacometti : fiche détaillée  



Alberto Giacometti


(0 vote)
Nom : Giacometti

Prénom : Alberto

Décédé le : 11/01/1966 à l'âge de 64 ans

Retrouvez Alberto Giacometti sur Star Buzz !



Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.fichePersonnalite.php


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   artistes Artistes
   peintres Peintres
   peintres amateurs Peintres amateurs
   peintres animaliers Peintres animaliers
   peintres calligraphes Peintres calligraphes



Ancien sculpteur surréaliste comme l'affirme laconiquement le dictionnaire abrégé du surréalisme, Alberto Giacometti pour peindre comme pour sculpter, s'inspire inlassablement des mêmes figures (Dieg...