Alain Madelin : portrait du député UMP de la quatrième circonscription d'Ille-et-Vilaine


Partager




Alain Madelin est né le 26 mars 1946 à Paris, dans le douzième arrondissement. Il est le fils de Gaétan Madelin, alors ouvrier spécialisé chez Renault et d'Aline Madelin, femme de ménage. Alain Madelin passera son enfance à Belleville, à Paris. Madelin est aussi avocat au barreau de Paris, divorcé de son épouse et père de trois enfants : Gaëlle, Armelle et Brian-Stefan. La carrière politique d'Alain Madelin commence très tôt ! En effet, dès l'âge de seize ans, choqué par les accords d'Évian, le jeune Alain embrasse la cause nationaliste...



Il devient alors familier de bagarres mémorables et ultra-violentes contre les militants d'extrême gauche... En 1963, Alain Madelin rejoindra les militants de la Fédération des étudiants nationalistes (le « FEN », un parti d'extrême droite), où il a la responsabilité de l'action militante. Il sera légèrement blessé à l'entrée du lycée Turgot alors qu'il participait à une bagarre entre lycéens communistes et membres de la Fédération des étudiants nationalistes. En 1964, alors qu'Alain Madelin est étudiant en droit à la faculté d'Assas, il est alors l'un des premiers fondateurs du mouvement Occident, un mouvement étudiant d'extrême droite. Occident souhaite, entre autres, la suppression du suffrage universel : Alain Madelin est à cette époque étroitement lié avec Gérard Longuet et Patrick Devedjian. Les militants d'Occident affronteront les manifestants de mai 68, mais leur mouvement est dissous en octobre. Quand survient l'automne 1968, Alain Madelin retrouvera la faculté de droit d'Assas, pour adhérer rapidement aux « Républicains indépendants », le parti de Valéry Giscard d'Estaing.


Le parti est très vite rejoint par de nombreux militants d'extrême droite qui souhaitent se recentrer politiquement... Et quand l'UDF se rangera derrière la candidature d'Édouard Balladur lors de l'élection présidentielle de 1995, Madelin choisira de soutenir Jacques Chirac. Quand Chirac est élu, il nomme Madelin ministre de l'Économie et des Finances.


alain madelin
Dès son entrée en fonction, Madelin préconisera une réforme des retraites par l'alignement du public sur le privé, via notamment une suppression des régimes spéciaux déficitaires : ses positions,, jugées trop libérales, le contraignent à la démission au bout de trois petits mois... Parmi ses nombreux mandats, de juin 1997 à juin 2002, Madelin sera député d'Ille et Vilaine, et député européen de juillet 1999 à juin 2002...



Le Mardi 25 Septembre 2007 à 17:12
Article écrit par ludovic ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Vêtements femme Esprit : spécialiste de la mode
  •  Normandie : histoire d'une région française fière de sa dive...
  •  Agence de mannequin pour enfant et travail des enfants
  •  Marvin Gaye : chanteur américain de rhythm’n’blues et de sou...
  •  Rois mages : symbole de l'unicité, de l'égalité de l'humanit...

Articles suivants :
  •  Cable News Network ou CNN : n° 1 des chaînes d'information...
  •  Elie Semoun : talentueux chansonnier, acteur, humoriste et...
  •  Samu Social : c'est quoi ?
  •  Labo Tirage Photo et création d'album photo en ligne avec ...
  •  Meubles.com , meuble salle bain, cuisine, enfants, bureau ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   partis politiques Partis politiques
   udf UDF



Homme politique français de couleur ultra libérale, Alain Madelin est issu d’une famille ouvrière du douzième arrondissement de Paris. Très tôt sensible à la chose publique, il s’oppose dès l’âge de s...