Alain Juppé : ministre déchu


Partager




Né le 15 août 1945 à Mont-de-Marsan, dans les Landes, Alain Juppé sort de l'Ecole Normale Supérieure avec une agrégation en lettres classique. Ancien Premier ministre français sous la présidence de Jacques Chirac (de 1995 à 1997), Alain Juppé est depuis 2006 maire de Bordeaux. Il poursuit ses études à l'Institut d'études politiques de Paris puis à l'Ecole nationale d'administration. Entre 1972 et 1976, il est inspecteur des finances, et en 1976, il devient collaborateur de Jacques Chirac alors Premier ministre.



En 1978, il se présente aux élections législatives de sa ville natale en tant que candidat RPR. Sans succès... Il entre alors à la mairie de Paris en travaillant au côté de Jacques Chirac. En 1979, il est élu au conseil national du RPR et nommé adjoint à la direction des finances et des affaires économiques de la ville. Elu député de la 18ème circonscription de Paris en 1988 et 1993, il devient ministre délégué au Budget pendant la 1ère cohabitation présidentielle. De 1993 à 1995, il est ministre des affaires étrangères au gouvernement d'Edouard Balladur. Suite à la candidature à la présidentielle de Chirac en 1994, Alain Juppé devient président du RPR par intérim puis Premier Ministre en mai 1995. Entre 1995 et 1997, il dirige deux gouvernements, il est élu maire de Bordeaux puis élu député. Son plan est basé sur une réforme de la Sécurité Sociale par une hausse de la CSG, la création de la Contribution pour le remboursement de la dette sociale... Réélu député en 2002, il fonde l'UMP et en devient président, un Laurent Fabius de droite, en quelque sorte. Inéligible en 2004, Nicolas Sarkozy prend sa place à la direction de l'UMP.


Il redevient maire de Bordeaux le 8 octobre 2006 après une démission massive des conseillers municipaux UMP-UDF. En 1995, Alain Juppé est dénoncé par le Canard Enchaîné qui a découvert un document ordonnant la baisse du loyer que son fils paie dans un appartement de la Ville de Paris. Le scandale éclate rapidement au grand jour. Alain Juppé bénéficie d'un traitement de faveur et d'un jugement clément à condition qu'il quitte son propre appartement : en 1995, le procureur de la République de Paris est démis de ses fonctions.


alain juppe
En 1998, il refait la une des journaux pour « abus de confiance, recel d'abus de biens sociaux, et prise illégale d'intérêt » : il est considéré comme un élément clé d'un système de financement occulte d'emplois au sein du RPR. Condamné à 18 mois de prison avec sursis en janvier 2004, il essuie également une peine de dix ans d'inéligibilité. Alain Juppé fera alors appel et sera par conséquent condamné à 14 mois de prison avec sursis et un an d%u2019inéligibilité. A peine remonté en scène après cette année d’inéligibilité, Alain Juppé se retrouve déjà hors-jeu. Battu à Bordeaux à la suite des élections législatives, Alain Juppé s’était vu obligé de présenter sa démission. Soutien inconditionnel de Sarkozy durant la présidentielle de 2007, Alain Juppé fut nommé le 18 mai 2007 comme ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durable.


Cette nomination lui fut accordée au sein du gouvernement Fillon. A la suite des élections législatives du 17 juin 2007, Alain Juppé perd la deuxième circonscription de la Gironde en faveur de la socialiste Michèle Delaunay. Dès lors, Alain Juppé fait part de son désir de démissionner, comme il en est d’usage sous la cinquième République. En effet, celle-ci prévoit que les membres du gouvernement qui sont battus à la suite d’une élection législative, abandonnent leurs fonctions au niveau du gouvernement ou ne soient pas présents dans la constitution du nouveau gouvernement. Cependant, Alain Juppé n’a pas eu à présenter de manière formelle sa démission, puisque celle-ci s’est faite de façon traditionnelle lors de la constitution du gouvernement de François Fillon. Cet échec apparaît comme le son de cloche de la fin de la carrière politique d’Alain Juppé.

Le Mardi 12 Juin 2007 à 09:25
Article écrit par Lizouille ()




fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  14 juillet : défilé militaire, feux d'artifice pour la céléb...
  •  Garantie décennale : comment éviter les vices de la construc...
  •  Contestation de facture EDF : que faire ?
  •  Linux : le système d’exploitation libre
  •  Marseille : 3è ville de France après Paris et Lyon ou vacanc...

Articles suivants :
  •  Festival de Nîmes, où concerts et corridas se cotoient...
  •  Bruges : Venise du Nord, ville de contes et légendes.. Bru...
  •  Madonna : Queen of Pop prépare son comeback
  •  New York ou Big Apple : le symbole du rêve américain
  •  Crédit Revolving : une porte ouverte au surdettement ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !



Alain Juppé : fiche détaillée  



Alain Juppé


(3 votes)
Nom : Juppé

Prénom : Alain

Age : 74 ans

Retrouvez Alain Juppé sur Star Buzz !



Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.fichePersonnalite.php


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   ambassades et consulats Ambassades et consulats
   anarchisme Anarchisme
   news anarchiste News anarchiste
   organisations anarchistes Organisations anarchistes



Après une carrière politique auprès de Jacques Chirac et une humiliation à cause de scandales ultra médiatisés, Alain Juppé revient sur le devant de la scène politique après l'élection de Nicolas Sark...