L'airboard : des sensations fortes sur neige ou dans les airs


Partager




L'airboard existe en deux versions : celle destinée à la glisse sur pente enneigée et celle destinée à la glisse dans l'air, à quelques centimètres du sol. Celui qui sert à glisser sur la neige ressemble à une luge gonflable. Il faut se coucher dessus, ventre contre l'engin et tête en avant. Ce qui implique le port de casque dans la pratique de ce sport. C'est par le poids de votre propre corps que vous vous déplacez en étant bien fixé dessus car l'engin est justement conçu pour dévaler à grande vitesse les grandes pentes recouvertes de neige. C'est aussi par vos mouvements que vous gérez votre direction, quand vous voulez tourner, freiner ou simplement vous arrêter. Vous restez dans une position même après les grands sauts, grâce aux coussins d'air qui amortissent les chutes. Cet appareil fait découvrir une toute autre sensation que les sports de glisse classique. Le pratiquant procure un tel plaisir lors de la descente sur la neige, la position allongée garantit la proximité avec le froid et accentue la peur, mais l'air contenu dans l'engin assure le confort et la sécurité. C'est un sport qui se pratique sur la neige ou sur toutes les pistes de ski, sauf sur les pistes de ski ouvertes mais il peut aussi se pratiquer hors piste.


Pour s'y initier, il vaut mieux approcher l'une des stations de sports d'hiver qui ont des pistes réservées à cet effet. Les modèles d'airboard sont différents selon le type de pistes sur lequel vous voulez le pratiquer. Un modèle pour l'eau est aussi disponible, mais nécessite la traction par un bateau à moteur. L'inventeur de ce sport est un Suisse qui s'appelle Joe Steiner. Il adore glisser sur la neige mais n'est pas du tout talentueux pour skier. Il entreprit alors de faire plusieurs années de tests et d'essais sur les engins qu'il s'est mis à créer.


En 2002, il réussit cet engin qui peut descendre à toute allure les pentes enneigées, tout en restant en sécurité et dans une position confortable. Aujourd'hui, c'est un jeu pratiqué dans la plupart des stations de sports d'hiver européennes, surtout en Suisse où des compétitions sont parfois organisées. Tout le monde peut le faire à partir de l'âge de 6 ans. Parlons à présent du second type d'airboard, celui qui peut "voler" au-dessus du sol. Cet engin apparaît pour la première fois en l'an 2000, aux jeux olympiques de Sydney. Cette année-là, il fit une sensation telle que tous les riches australiens furent séduits par cette soucoupe volante. Son inventeur, Kevin Inkster s'est inspiré du film « Le retour vers le futur" pour créer l'appareil futuriste demandé par le comité olympique. Trois ans après, Laurent BALEY ramène l'engin en France pour faire connaître sa popularité et améliorer sa forme. L'engin est maintenant accessible auprès de divers centres de loisirs européens. Certaines compagnies spécialisées dans le domaine du loisir offrent de vous le louer et proposent de vous aider à le tester.
airboard


Sinon, il existe en France une piste située en banlieue parisienne qui s'appelle "Circuit Indoor Bkart" qui possède des airboards. A prix raisonnable, vous pourrez y prendre part au plaisir de voler sur une sorte de scooter volant. L'engin est aussi utilisé dans divers évènementiels, accompagné de diverses animations, comme pour rappeler sa première apparition lors de l'ouverture des jeux olympiques de Sydney, en 2000. Pour conduire l'airboard, il faut rester debout et vous fixer grâce aux cordons coupe circuit. Vous commencerez à flotter dans l'air après avoir fait fonctionner la turbine qui fera déclencher l'entrée de l'air et soulever la machine. Elle vous fait aussi déplacer par propulsion, l'engin prendra par la suite la direction que vous lui dictez par le biais des mouvements de votre corps. Vous vous inclinez à droite pour le diriger vers la droite, vous faites le geste contraire pour la gauche. Une poignée d'accélérateur vous permet de gérer la vitesse : vous pouvez accélérer, ralentir, freiner et faire autant de rotations que vous voulez. C'est en pratiquant que vous verrez peu à peu les différentes figures qu'on peut réaliser. C'est donc un sport de glisse, mais qui se pratique dans l'air, au lieu de neige, de goudron ou de l'eau. Un enfant de 13 ou 14 ans peut déjà s'atteler à cette nouvelle aventure, mais pour les plus jeunes, les modèles sont jusqu'à ce jour en cours de réalisation.

Le Mercredi 01 Octobre 2008 à 11:09
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Sports de glisse, surf Sports de glisse : sur l’eau, la neige ou le
bitume... des sports à sensations !



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Comment monter une cloison en briques de verre ?
  •  Sefyu : qui est le ''Senegalo Ruskov'' d'Aulnay-sous-Bois ?
  •  Les taxis : pour tous vos petits déplacements
  •  La Peugeot 309 : un modèle phare de la marque au Lion
  •  Le MAP : qu'est-ce que le ''Madagascar Action Plan'' ?

Articles suivants :
  •  Ossétie du Sud : un territoire de caucase entre la Géorgie...
  •  Scies circulaires : comment choisir ?
  •  Adaptateur coaxial mâle : à quoi ça sert ?...
  •  Le skwal : quel est ce sport de glisse dérivé du ski ?...
  •  Aéroport Federico Garcia Lorca de Grenade




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sports Sports
   sports d hiver Sports d'hiver



L’airboard existe en deux versions : celle destinée à la glisse sur pente enneigée et celle destinée à la glisse dans l’air, à quelques centimètres du sol. Celui qui sert à glisser sur la neige ressem...