Aile d'avion : zoom sur les différentes ailes d'avions


Partager




Aile d'avion infos
Descriptif aile avion
Fonctionnement aile avion
Element clé de vol

Voilure de l'avion



L'aile est un élément essentiel de l'avion. Également appelée voilure, l'aile d'un avion contribue pour beaucoup à la portance, c'est-à-dire la capacité de cet aéronef à s'envoler dans les airs et à y évoluer sans risquer retomber au sol sous l'effet de la gravité. Associée à l'empennage de l'avion, l'aile participe également à la stabilité de l'appareil. Sur les avions militaires, la voilure peut également faire office de point d'ancrage pour le train d'atterrissage, les dispositifs de propulsion et l'emport. Il existe différentes catégories d'ailes qui sont les voilures basses, les voilures médianes et les voilures hautes. Ces dernières se distinguent les unes des autres au niveau de leur position sur le fuselage de l'avion. Si l'on s'intéresse particulièrement aux voilures dites hautes, celles-ci présentent l'avantage d'offrir une protection des moteurs contre l'incrustation de corps étrangers. Sur un hydravion par exemple, le choix des ailes hautes est dicté par la nécessité de protéger le moteur contre l'infiltration d'eau.


Les ailes hautes permettent en plus d'augmenter le volume que l'avion peut transporter dans sa soute. Et dans le cas d'un avion léger, les ailes hautes permettent aux pilotes comme aux passagers de mieux apprécier le paysage qui défile en dessous d'eux en notant que la visibilité sur les virages reste limitée.

Structure de l'aile



Concernant la structure d'une aile d'avion, celle-ci est constituée par six éléments fixes qui jouent chacun un rôle particulier.


Ils ne sont autres que l'emplanture, les longerons, les nervures, le bord d'attaque, le bord de fuite et le saumon. L'emplanture est l'endroit où le fuselage et l'aile se rejoignent. C'est également la zone où les longerons s'encastrent entre eux. L'emplanture est une partie très importante de l'aile et de l'avion tout entier dans la mesure où c'est à son niveau que se trouvent les câbles électriques, les circuits pneumatiques sans oublier les ensembles hydrauliques. Ces différents éléments garantissent le bon fonctionnement des gouvernes permettant de bien diriger l'avion et des trains d'atterrissage. Ces circuits sont également indispensables pour réchauffer certains éléments du moteur de l'appareil pendant les saisons glacées et pour activer les feux de position. Le réseau de tuyaux assurant l'acheminement du carburant vers les réservoirs transite également par l'emplanture. Le longeron est un élément de structure qui commence au niveau de l'emplanture et se termine à l'extrémité de l'aile. C'est le longeron qui encaisse les forces aérodynamiques qui s'exercent sur les ailes.
aile avion




Longeron et nervures



Il n'est pas rare que le longeron soit conçu d'une telle sorte qu'il puise accueillir le réservoir de carburant. Les nervures de l'aile servent de support aux extrados et intrados, les revêtements de la voilure. Ces éléments se chargent de la diffusion des forces aérodynamiques vers les longerons. Le bord d'attaque est l'élément de l'aile qui va à la rencontre du filet d'air. Il se situe dans la partie avant de la voilure et est de forme circulaire. Le bord d'attaque est plus fin sur les engins supersoniques dont les ailes sont fuselées. À l'opposé du bord d'attaque, le bord de fuite se trouve à l'arrière de la voilure. Il affiche une forme effilée pour limiter la traînée aérodynamique et optimiser les performances de l'aéronef. Le saumon est le dernier des six éléments fixes d'une aile. Situé à l'extrémité de cette dernière, le saumon se présente sous la forme d'un caisson de forme longiligne qui fait office de carénage aérodynamique.

Feux de position sur aile



L'on soulignera au passage que les feux de position de l'avion font partie intégrante de ces saumons. Mis à part les éléments fixes, les ailes d'un avion sont constituées de surfaces mobiles que l'on connaît pour être les gouvernes. Ces dernières sont indispensables pour diriger l'avion dans les airs. Une gouverne peut être utilisée pour incliner l'appareil ou pour appréhender les changements de cap. Dans ce cas, la gouverne se présente sous la forme d'un aileron et l'on parle alors de roulis. Cet élément mobile peut également être utilisé pour cabrer l'avion c'est-à-dire diriger sa tête vers le haut ou pour le piquer c'est-à-dire orienter la tête vers le bas. Il s'agit du tangage. Enfin, la gouverne permet de changer la direction où se tourne l'avion : la gauche ou la droite. Les gouvernes sont généralement constituées de surfaces articulées. Lorsque celles-ci changent de position, il se crée un champ de force aérodynamique.

Le Lundi 02 Novembre 2009 à 11:40
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Mieux vivre votre argent : magazine dédié à la finance...
  •  Voila : traduction, mail... mais pas seulement
  •  Le Grand-Bornand : au coeur de la région Rhône-Alpes...
  •  Prix Médicis : prix littéraire
  •  WinRAR : utilitaire de compression et décompression de fichi...

Articles suivants :
  •  Zylom : jeux en ligne
  •  Se loger : spécialiste immobilier
  •  Les pages blanches : annuaire en France
  •  Xvid : codec vidéo indispensable pour votre player
  •  Auto Scout 24 : voitures d'occasion




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   aviation Aviation



L'aile est un élément essentiel de l'avion. Également appelée voilure, l'aile d'un avion contribue pour beaucoup à la portance, c'est-à-dire la capacité de cet aéronef à s'envoler dans les airs et à y...