Afrique subsaharienne et tourisme


Partager




Le tourisme africain peine-t-il à se relever ? L'OMT ou Organisation Mondiale du Tourisme est un organisme des Nations Unies basé en Espagne qui réitère par le biais de sa direction générale, que le secteur touristique reste l'un des moyens efficaces pour lutter contre la pauvreté. En 2005, une certaine reprise de l'activité touristique a été constatée après les mauvaises saisons qui ont résulté de l'évènement du 11 septembre 2001. Presque toutes les destinations africaines ont pu établir des bilans positifs au cours de cette année.



Un rapport de la Miga (agence multilatéral de garantie des investissements), un organe rattaché à la banque mondiale, relate l'augmentation du nombre des touristes qui ont visité l'Afrique subsaharienne. Les chiffres donnés montrent que la destination a enregistré un meilleur résultat par rapport aux autres destinations de par le monde. Un rapport semblable de l'OMT fait état d'une croissance de 13% par rapport à l'année 2004. Le Kenya, l'Afrique du Sud, ainsi que les îles de l'océan Indien comme Maurice et les Seychelles, ont pu tirer profit de cette augmentation. Pourtant, selon encore l'OMT, l'Afrique ne représente que 4.4% des rentrées de touristes internationaux et les pays du Maghreb de l'Afrique du Sud tiennent la moitié de ce chiffre, ce qui ne fait qu'une part infime pour le reste du continent, une situation déplorable selon monsieur Francesco Frangialli, directeur général de l'OMT qui soutient lors d'un sommet à Dakar (une grande première pour l'Afrique), que le continent africain regorge d'énormes potentialités touristiques, encore mal exploitées.


Il a par ailleurs tenu à souligner que les membres de son organisation devraient s'atteler au travail pour arriver à un meilleur rééquilibrage. Les 150 pays qui ont envoyé des délégués à cette réunion sont tous unanimes quant à la nécessité de revoir tous les mécanismes du métier suite au désastre laissé par la crise pétrolière, les ouragans et la grippe aviaire. Le directeur de l'OMT qualifie de « difficultés objectives », l'insécurité dans certaines zones touristiques, l'insuffisance des infrastructures, la cherté des transports aériens, ainsi que les problèmes sanitaires divers.


afrique subsaharienne tourisme
L'OMT a mis en place un programme chargé de faire développer le secteur tourisme en Afrique subsaharienne, une participation effective à la réduction de la pauvreté. Le siège du programme est installé à Séoul et il est financé en grande partie par le Pays-Bas. Le bilan de ce programme a permis d'établir une avancée sur le nombre des entrées touristiques de cette région. Un grand nombre des acteurs du secteur s'est mis d'accord sur les efforts à entreprendre en vue de pérenniser les acquis et partager les bénéfices à l'ensemble de la population africaine. C'est ainsi que l'OMT prône un tourisme équitable. L'organisme des Nations-unies opte pour la préconisation de cette pratique si on veut réellement maintenir la croissance économique dans ce secteur.



De nombreuses entreprises de tourisme adhèrent aujourd'hui à ce concept et font tout leur possible pour appliquer les critères en vue de l'obtention d'un « label équitable ». Pour l'instant, seul le tourisme inter-régional connaît un certain essor et les touristes venant de l'Europe sont plus nombreux à traverser la mer pour aller en Afrique. Les Américains commencent à apprécier la destination et leur débarquement est toujours attendu de pied ferme en Afrique.


On les reconnaît d'ailleurs à leur caractère dépensier, une vraie aubaine pour l'un des « maillons » que l'OMT veut faire fonctionner. Le nombre des Asiatiques qui viennent en Afrique progresse lentement. L'Afrique subsaharienne est renommée pour sa nature quasi vierge, loin des dégradations environnementales. Néanmoins, le Maroc, la Tunisie, l'Algérie et l'Egypte pourront toujours faire prospérer leur tourisme avec leurs richesses patrimoniales. Toutefois, la majorité des pays de l'Afrique de l'ouest comme le Sénégal, le Mali, la Côte d'Ivoire, ainsi que les autres pays de l'Afrique de l'est comme le Kenya, la Tanzanie ou la Mozambique devront mettre en avant leurs richesses naturelles, étant donné que le marché du tourisme balnéaire le plus pratiqué dans ces régions est en saturation.
afrique subsaharienne tourisme


Dans l'avenir, les safaris, les trekking et autres tourismes d'évasion au fin fond de l'Afrique subsaharienne enregistreront plus de visiteurs que le tourisme balnéaire classique. Il s'avère ainsi plus important d'inciter les investisseurs à faire plus de placement dans un tourisme plus équitable qui respecte la valeur humaine, la nature et l'environnement.

Le Mercredi 15 Avril 2009 à 14:51
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  pays afrique, pays africains, décolonisation des pays africains, histoire pays africains, drapeaux des pays africains, indépendance des pays africains, carte pays africains, pays africains francophones, pays afrique du sud, pays d afrique, conflits africa Pays d'Afrique : vitrine culturelle qui fait la
fièrté de tout un continent !



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Alarme voiture : comment choisir ?
  •  Intérêts composés : c'est quoi ? comment les calculer ?...
  •  Allocations de solidarité spécifique : c'est quoi ?...
  •  Sfax : importante ville de Tunisie
  •  Les garanties bancaires : c'est quoi ?

Articles suivants :
  •  Le bilan énergétique d'une maison : c'est quoi ?...
  •  Annecy : ville candidate aux JO d'hiver de 2018
  •  Alarmes sans fil pour maison : comment choisir ?
  •  Congés payés : histoire
  •  Nexx assurances : des services adaptés à tous...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   carnets de voyage afrique Carnets de voyage Afrique



Le tourisme africain peine-t-il à se relever ? L’OMT ou Organisation Mondiale du Tourisme est un organisme des Nations Unies basé en Espagne qui réitère par le biais de sa direction générale, que le s...