Adoption à l'étranger : conditions et démarches


Partager




L'adoption à l'étranger, également connue sous l'appellation « adoption internationale », offre un portail plus large à ceux qui souhaitent adopter un enfant étranger. Toujours est-il qu'il faut connaître au préalable les conditions d'admission ainsi que les démarches nécessaires pour atteindre cet objectif. D'ores et déjà, il faut savoir qu'il s'agit d'une procédure qui peut être plus ou moins longue mais surtout qui se révèle très coûteuse. Outre les frais de voyage pour se rendre dans le pays étranger de son choix, l'on doit prévoir les différents frais juridiques.



Par ailleurs, en fonction du pays où l'on se rend, il pourrait y avoir d'autres frais comme des frais médicaux qui ne rentrent pas dans ceux couverts par les prestataires d'assurance. Selon les chiffres, il faut s'attendre à sortir au total plusieurs milliers d'euros. A rappeler toutefois que le coût peut varier d'un cas à l'autre ainsi que d'un pays à un autre. Tout le monde n'est pas autorisé à adopter un enfant. Avant de se lancer dans cette aventure, il faut d'abord connaître si l'on répond à ces critères ou non. Autrement, l'on perdra beaucoup de temps et particulièrement de l'argent. La première chose à faire est de demander un « agrément ». Ceci ressemble à un visa pour adoption. Pour y prétendre, il faut être âgé d'au moins 28 ans. Cela reste valable aussi bien pour les couples que pour les célibataires. Ensuite, il faut laisser au minimum quinze ans de différence entre l'enfant à adopter et les parents-candidats. Pour information, cet agrément a pour but d'évaluer les capacités psychologiques, éducatives et familiales d'accueil d'un enfant. Son acquisition se fait uniquement sur demande à adresser au Conseil général du département.


Et c'est seulement une fois cette autorisation obtenue que l'on peut entamer les autres démarches. Avant de se lancer à l'aveuglette dans cette importante aventure humaine, il faut mettre toutes les chances de son côté. Pour ce faire, l'on doit prendre tous les renseignements indispensables. Plusieurs organismes oeuvrent dans cette voie. Ils proposent de fournir des informations utiles aux personnes qui souhaitent adopter un enfant à l'étranger. L'on peut notamment parler des Organismes Autorisés pour l'Adoption. Ces derniers regroupent des associations habilitées dans les pays étrangers.


Ces centres spécialisés se chargent de mettre en rapport les enfants adoptables avec les futurs parents. Il existe également d'autres associations intéressantes comme celles des parents adoptifs. Elles réunissent des personnes expérimentées ou qui partagent le même projet. Cela peut être une source précieuse d'informations. Une fois tous les renseignements réunis, l'on peut passer à la prochaine étape. Il s'agit de choisir le pays d'origine de l'enfant. Grâce aux informations que l'on a jusqu'ici recueillies, l'on peut faire ce choix d'une manière plus facile. Nul ne peut ignorer que chaque pays possède ses propres règlements et ce, dans n'importe quel domaine. Après avoir vérifié tous les critères élaborés par le pays désiré en terme de situation, d'âge et autres possibilités, l'on peut fixer son choix en toute tranquillité et penser aux étapes suivantes. Il s'agit entre autres de la constitution de dossier. Ce dossier est une formulation de demande officielle à envoyer au pays de provenance. Il sera accompagné de tous les documents exigés par cet État. Il existe alors deux manières de procéder. Le candidat opère de son propre chef.
adoption etranger


Si le pays choisi a signé la convention de La Haye sur la loi de l'adoption internationale, il se trouve dans l'obligation de passer par l'Agence Française de l'Adoption. Celle-ci transmet ensuite le dossier complet aux autorités compétentes du pays étranger. Si tel n'est pas le cas, il doit se rendre sur place pour contacter lui-même une oeuvre, un orphelinat, un avocat ou autre organisme compétent susceptible de lui donner un coup de main. En outre, le prétendant peut passer par l'OAA. Ce choix lui permet entre autres de minimiser les coûts et d'être bien encadré. Une fois ces étapes passées, le reste s'enchaîne plus ou moins rapidement. La demande est acceptée, l'on rencontre l'enfant, crée un lien de filiation et demander un visa pour qu'il puisse entrer dans son pays d'adoption. L'adoption à l'étranger est en pleine croissance. Les pays étrangers semblent offrir plus de possibilités et moins de contraintes aux futurs parents.

Le Vendredi 01 Avril 2011 à 11:30
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Famille, droit de la famille, livret de famille, généalogie, bébé, femme,cadeau anniversaire Famille : évoluer ensemble durant toute la vie
  vie de famille, conseil conjugal, mariage, celibat, repas de famille, allocations familliale, monoparentalité, infertilité, famille recomposée, garde d'enfat, nutrition, femme enceinte, fonder une famille, vivre en couple, vie de couple, contrat de mariag Vie de famille : célibat, vie maritale, naissance,
hérédité, divorce, education .. toute une histoire
!



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Permis à 1 euro par jour : avec quelles banques ?
  •  Facebook : Applications iPhone et Smartphones
  •  Gymnastique Acrobatique ou Acrogym : figures et mouvements
  •  Modelage par dépressomassage : définition
  •  Année comptable et année civile : combien de jours ?

Articles suivants :
  •  Google Buzz : compatible avec Twitter, Facebook... c'est q...
  •  Divorce et droit de visite du père et de la mère...
  •  Contester une contravention : pour stationnement, feu roug...
  •  Festival international du film de La Rochelle
  •  Alaska Airlines : présentation et infos sur les réservatio...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   adoption Adoption



L'adoption à l'étranger, également connue sous l'appellation « adoption internationale », offre un portail plus large à ceux qui souhaitent adopter un enfant étranger. Toujours est-il qu'il faut conna...