ADN : le langage codé de la Nature


Partager




Si l'on essaie de définir au mieux la notion de patrimoine génétique, c'est-à-dire l'ensemble des caractères que chaque individu reçoit de ses parents, on peut imaginer une grande bibliothèque qui contient toutes les instructions nécessaires à la construction de l'organisme... On trouve cette « bibliothèque » dans la cellule unique qui donne naissance à chaque individu : l'oeuf, ou zygote. Les volumes qui la composent sont les chromosomes contenus dans cette cellule.



Les chapitres de ces manuels d'instructions sont les gènes, et les mots contenant les instructions sont des fragments de grandes molécules, les molécules d'ADN, l'abréviation d'Acide Désoxyribonucléique. S'il était possible d'examiner au microscope un très court morceau d'ADN, on constaterait que par son aspect, on peut tout à fait le comparer à un échelle de bois, ou une échelle de corde enroulée sur elle-même...Les bord de cette échelle sont constitués de molécule d'un sucre, le désoxyribose, et de molécule qui contiennent du phosphore, qui se succèdent. Chaque barreau est constitué par une paire de substances particulières appelées bases azotées. Il y a quatre sortes de bases azotées désignées sous les noms d'adénine, de thymine, de cytosine et de guanine. Elles se combinent toujours de la même façon : l'adénine avec la thymine, la cytosine avec la guanine. Ce sont les bases azotées qui, par la succession dans un ordre précis, déterminent le gène. Quand les chromosomes se dédoublent, les deux moitiés de l'échelle se séparent par le milieu des barreaux et, sur les bases azotées restées libres, vont s'encastrer les bases correspondantes dont chacune porte un groupe phosphorique et une molécule de désoxyribose.


Quand le processus est terminé, à la place de la chaîne originelle se sont formées deux chaînes semblables entre elles et semblables au modèle initial. Ainsi, en se divisant, les cellules conservent intact leur patrimoine génétique. D'un point de vue historique, la découverte de la structure chimique de l'ADN s'est faite en plusieurs étapes. Ainsi, en 1869, c'est le suisse Friedrich Miescher qui isolera le premier une substance riche en phosphore dans le noyau des cellules. Il la nommera nucléine (en effet, le mot latin nucleus signifie « noyau »...).


adn
Il faut pourtant attendre 1889 pour que l'allemand Altmann sépare à partir de la nucléine, des protéines et l'acide nucléique. Le grand pas était fait : en 1896, l'allemand Kossel découvrira dans l'acide nucléique les 4 bases azotées A, C, T, G et en 1928, Levene et Jacobs identifieront le désoxyribose. Ce n'est qu'en 1935 qu'on parle alors d'acide désoxyribonucléique. En 1944, Avery découvrira que l'ADN est l'agent qui transforme des bactéries, et donc serait bien le support de l'hérédité... La découverte de l'ADN et sa modélisation ouvrent une grande porte dans les espérances de la recherche médicale, et c'est ainsi que les avancées dans l'étude du génome humain ouvrent des perspectives intéressantes, notamment pour le traitement des maladies génétiques telles que la myopathie.


Pour autant, les fonds manquent et de nombreuses associations continuent à se mobiliser pour continuer à financer la recherche dans le domaine de ces maladies génétiques (on pense notamment au Téléthon).

Le Lundi 21 Avril 2008 à 15:27
Article écrit par ludovic ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  myopathie,maladie génétique, maladies orphelines Maladies génétiques


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Confucianisme : école philosophique très ancienne...
  •  Clickair : compagnie aérienne low cost et filiale d'Iberia
  •  Hamas : plus important mouvement islamiste palestinien actue...
  •  Randstad : agence d'interim qui propose aussi des CDD et CDI
  •  Villages de vacances : astuces pour bien choisir votre vill...

Articles suivants :
  •  Direct Assurance : le n°1 de l'assurance auto
  •  Marc Lavoine : biographie d'un chanteur et acteur français
  •  IBM : leader dans le matériel et les services informatique...
  •  CIO : Comité International Olympique
  •  Portuglia Airlines : compagnie aérienne portugaise et fili...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   zoologie Zoologie
   biologie medicale Biologie médicale
   biologie Biologie



L’Acide Désoxyribonucléique, abrégé par tous en « ADN », est le support de l’information génétique. Sa découverte et sa modélisation ont pu permettre des avancées considérables dans la recherche médic...