Acide urique dans le sang : alimentation et régime


Partager




Acide urique c'est quoi
Propriétés chimiques
Taux dans le corps
Anomalies

Molécule d'acide urique



L'acide urique est une molécule présente dans l'organisme de l'homme et est à faible quantité chez les mammifères. Cette substance résulte de la dégradation finale des purines chez l'être humain. Pour être plus précis, l'acide urique est le produit de la dégradation des acides nucléiques alimentaires.



En réalité il est, tout d'abord, le résultat de la synthèse avant d'être le produit de la dégradation des acides nucléiques organiques. La quantité d'acide urique présente dans le sang de l'homme varie de 20 à 70 milligrammes par litre. Comme tous les molécules, il possède sa nomenclature qui est 7, 9-dihydro-1H-purine-2, 6, 8(3H)-trione, également connue sous la nomenclature 2, 6, 8-trioxypurine.

Acide urique en chimie



Concernant la propriété chimique de cet acide, il a comme formule brute C5 H4 N4 O3, en isomère. Sa masse molaire est de 168,1103 g.mol-1, dont 35,72% proviennent du carbone, 2,4% de l'hydrogène, 33,33% de l'azote et 28,55% de l'oxygène. L'acide urique est faiblement soluble dans l'eau et dispose d'une constante d'équilibre acido-basique de 3,89 pKa ainsi qu'une température de fusion de 300° C. Comme tous les acides nucléiques, cet acide sert à la composition de chromosomes et est désigné en biochimie par le terme Urate, pareillement aux sels qu'il dispose. Ces derniers sont multiples si l'on ne cite que les urates de calcium, de sodium ou d'ammonium et c'est leur cristallisation qui est à l'origine de plusieurs maladies.


L'origine de la molécule a été annoncée de manière globale dans les parties précédentes. Mais il faut savoir que l'acide urique possède sources trois bien distinctes, à savoir une exogène et deux endogènes. Concernant la première catégorie de provenance, qui est d'ailleurs la plus importante, l'acide urique résulte du catabolisme, c'est-à-dire du métabolisme de dégradation et des nucléoprotéines contenues dans les aliments.




Taux d'acide urique




Il est alors évident que le taux d'acide urique dépend de l'apport, en matière de nucléoprotéines, de la nourriture consommée. Quant aux origines endogènes, la première provient de l'usure des tissus organiques, qualifiée par le langage médical de dégradation des nucléoprotéines tissulaires. La seconde, quant à elle, résulte de la transformation des acides inosiniques en acide uriques par l'intermédiaire de sa synthèse avec des substances présentes dans l'organisme, à savoir la glutamine, le glycocole, l'acide aspartique ou le formiate. La quantité d'acide urique exploitable par l'organisme humain est dénommée Pool miscible et dispose d'une valeur avoisinant les 1000 milligrammes. L'excès de quantité d'acide urique dans le sang est qualifié de hyperuricémie.
acide urique


Cet excès est dû à trois agents distincts, dont les hyperuricémies primitives, liées à un traitement médical et une anomalie enzymatique. La première origine est héréditaire ou résulte d'une suralimentation et se traduit, dans 95% des cas, par la maladie de la goutte. La seconde cause peut être due à une lacune en matière d'élimination de l'acide urique, en majeur partie provoquée par les insuffisances rénales ou par la prise de certains médicaments tels que les laxatifs, les antituberculeux ou les diurétiques.

Symptômes et traitements




Quant aux anomalies enzymatiques, elles sont assez rares et se traduisent par une crise précoce de la goutte ou des lithiases. Les pathologies liées à l'excès d'acides uriques dans le sang sont multiples, à savoir les lithiases urinaires auteurs de coliques néphrétiques ainsi que la goutte responsable de douleurs articulaires aiguës et se traduisant par une inflammation, le plus souvent, au niveau des gros orteils. Quant aux tophi, ils sont étroitement liés à la goutte et se traduisent par la présence de nodules à pâte blanchâtre, situés aux alentours du pavillon des oreilles, sur les pieds ou les doigts. Pour les individus dont le fonctionnement de l'organisme est dite normal, l'élimination de l'acide urique se fait suivant deux procédés: une par voie urinaire et l'autre par les bactéries. Ces dernières sont contenues dans l'intestin et leur action de destruction est dénommée uricolyse. Quant à l'élimination par voie urinaire, elle se fait en trois étapes, à savoir la filtration au niveau des glomérules, puis la sécrétion et enfin la réabsorption au niveau du tube distal. La détection d'excès d'acides uriques dans le sang ou hyperuricémie se fait par analyse d'urine et la valeur pour un individu normal varie entre 400 à 800 milligrammes d'acides uriques. Pour les personnes atteintes de cette maladie, il est fortement conseiller de boire abondamment, de s'abstenir de consommer de l'alcool ainsi que de manger des aliments riches en terme d'acides uriques. L'on pourrait par exemple citer les viandes fumées ou les abats, les fruits de mer, les sardines, le hareng, le saumon ou anguille ainsi que quelques légumes, à savoir les choux, les asperges ou les épinards.

Le Mercredi 12 Août 2009 à 09:51
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''
  santé, nutrition, diététique Santé et diététique


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Anéjaculation : symptômes et traitement
  •  Gorges du Verdon en France : carte et location
  •  Chakras : définition
  •  Train jaune de Cerdagne : ligne ferroviaire la plus haute d'...
  •  Pavot : de Californie, d'Islande... comment s'y retrouver ?

Articles suivants :
  •  Candida Albicans : traitement et symptômes
  •  Régime sans résidus strict : avant coloscopie mais pas seu...
  •  MSN Encarta : encyclopédie numérique
  •  Tomb Raider : jeu vidéo de légende
  •  Réseau informatique : le coeur de l'informatique




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   sciences Sciences
   sciences physiques Sciences Physiques



Il faut être mince pour être beau, dit-on. C'est pour cela que l'humanité cherche sans cesse des solutions-miracles concernant cette problématique. Le régime sans résidus est une autre variante de for...