Acide chlorhydrique : formule et description


Partager




Formule et ph de l'acide chlorhydrique
Constitution de l'acide chlorhydrique
Réactions et obtention du HCI
FDS sur l'acide chlorhydrique pour la sécurité

Acide chlorhydrique et sa formule



L'acide chlorhydrique, connu anciennement sous l'appellation d'acide muriatique, appartient à la catégorie des substances chimiques qu'il faut manipuler avec grand soin. Elle se présente sous forme aqueuse et est constituée d'ions chlorure Cl- et d'ions oxonium H3O+.



L'acide chlorhydrique résulte de la dissolution de la solution gazeuse HCl dans l'eau ou H2O. Du fait de ses particularités, cet acide peut être utilisé pour synthétiser des sels chlorures. L'on peut notamment y faire appel pour produire du chlorure de sodium. Elle a été découverte pour la première fois au début du IXe siècle par un scientifique répondant au nom de Jabir Ibn Hayyan. Ce dernier a obtenu l'acide chlorhydrique après avoir incorporé du NaCl - qui n'est autre que le sel de cuisine - dans une solution de vitriol, substance chimique ayant pour formule H2 SO4. Ce même alchimiste créa l'eau régale, une solution constituée d'acide nitrique à un tiers et d'acide chlorhydrique à deux tiers possédant la capacité de dissoudre des matériaux aussi nobles que le platine ou l'or.

Utilisations de l'acide chlorhydrique à l'époque médiévale



Pendant l'époque médiévale, les scientifiques du Vieux Continent faisaient beaucoup appel à l'acide chlorhydrique mais l'appelaient alors acidum salis ou encore esprit de sel et ignoraient de quoi cette solution était véritablement constituée.


Pour ce qui est de la vapeur qui se dégage au cours de l'utilisation de l'acide chlorhydrique, celle-ci était appelée le gaz acide marin. Une forte quantité de cet acide fut produit pendant le XVe siècle en Allemagne. Ce fut un abbé possédant des connaissances en chimie qui en était le fabricant. Deux siècles plus tard, des découvertes majeures ont été réalisées par des chimistes de l'époque. L'Allemand Johann Rudolf Glauber mélangea de l'acide sulfurique et du chlorure du sodium dans le but d'obtenir du sulfate de sodium possédant la formule chimique Na2SO4.


acide chlorydrique


Réactions de l'acide chlorhydrique sur le fer, l'aluminium ou le zinc



La réaction produisit un gaz qui n'est autre que le HCl ou chlorure d'hydrogène. Vers la fin du XVIIIe siècle, les travaux de Joseph Priestley ont permis de fabriquer du chlorure d'hydrogène à l'état pur. Ce ne sera qu'au début du siècle suivant que la composition de ce gaz qui a mobilisé toutes les attentions sera découvert grâce au britannique Humphry Davy. L'année 1818, ce dernier a effectué une démonstration qui a pu prouver de manière formelle que le gaz en question est constitué de chlore et d'hydrogène. Ce gaz qui est le HCl appartient à la catégorie des monoacides. En tant que tel, il peut se dissocier pour laisser la place à un proton et à un anion qui sont respectivement l'ion H+ et l'ion Cl-.


Lorsque le chlorure d'hydrogène est associée à l'eau, l'ion H+qu'il renferme est attirée par une molécule d'eau H2O+. Il se forme alors H3O+ qui n'est autre que l'ion oxonium. L'équation-bilan de cette réaction est la suivante : HCl + H2O > H3O+ + Cl- . L'acide chlorhydrique ainsi obtenu appartient à la catégorie des acides forts. Si l'on revient à la nature « monoacide » du HCl, ce dernier est associé à une constante Ka qui détermine la faculté de dissociation d'un acide dans l'eau.

L'acide chlorhydrique dans les WC



En tant qu'acide fort, le Ka de l'acide chlorhydrique est particulièrement élevé : celui-ci est supérieur à 1. De tous les acides forts, l'acide chlorhydrique est celui qui court le moins de risque d'être l'objet d'une réaction redox ou réaction d'oxydo-réduction. Ce monoacide présente un minimum de danger au cours de sa manipulation. Ceci est dû au fait que l'acide chlorhydrique synthétise des ions chlorure qui produisent un minimum de réaction et qui ne présentent par ailleurs pas de toxicité. En raison de ces caractéristiques, cet acide reste parfaitement stable à concentration moyenne. En plus de cette stabilité très intéressante chez un acide, la concentration du produit reste le même au fil du temps. Offrant de nombreuses spécificités intéressantes, l'on fait très souvent appel à l'acide chlorhydrique en tant que réactif acide dans le cadre de l'étude d'une substance basique dont la concentration est à déterminer. Très utilisé dans le domaine du titrage, cet acide permet d'obtenir des résultats fiables et de déterminer des points d'équivalence bien précis. Pour information, l'acide chlorhydrique est très sollicité pour effectuer des analyses chimiques et parfois utilisé dans les WC.

Le Mardi 22 Décembre 2009 à 12:34
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Science, biologie, invention, scientifiques, histoire, physique Science : un vaste ''ensemble de connaissances''


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Ange gardien : mythe ou réalité ?
  •  Remorque : les différents types de remorques
  •  Entretien d'embauche : conseils description
  •  Frais de notaire : définition
  •  Centre anti-poison : à joindre en cas d'intoxication

Articles suivants :
  •  Immonot : Immobilier de notaires sur Internet
  •  Frigo : américain ou encastrable, un incontournable de la ...
  •  Epargne éthique : définition
  •  Camp de Guantánamo : camp de détention américain...
  •  Gouvernement marocain : monarchie constitutionnelle




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






L'acide chlorhydrique, connu anciennement sous l'appellation d'acide muriatique, appartient à la catégorie des substances chimiques qu'il faut manipuler avec grand soin. Elle se présente sous forme aq...