Accouchement à domicile : une autre façon de mettre au monde un enfant


Partager




L'accouchement à domicile était, depuis la nuit des temps, la façon pour les femmes de mettre au monde leur enfant. Il n'avait en rien le caractère archaïque que lui ont donné les mouvements féministes et les révolutions philosophiques d'après 1960. La seule différence c'est qu'auparavant, les femmes accouchaient sans avoir de véritables connaissances sur la physiologie de la grossesse, l'espacement des naissances et que les moyens de surveillance tels que l'échographie n'étaient pas encore disponibles.



Aujourd'hui, de plus en plus de femmes souhaitent donner naissance à leur bébé à la maison, pour la simple raison que l'accouchement est voulu comme un acte intime de la famille, dont une hyper médicalisation s'avèrerait superflu. En effet, la vue d'un milieu qui lui est familier réduit l'anxiété ressentie par la femme au moment d'accoucher. Parmi les accouchements à domicile, il y a ceux dits non assistés, c'est-à-dire sans la présence de sage-femme ni de médecin, et ceux assistés, qui sont actuellement les plus courants. Les personnes qui optent pour la réalisation de cet acte à leur domicile voient plusieurs inconvénients dans la considération d'un accouchement comme un acte médical. En milieu hospitalier, les touchers vaginaux sont systématiques, le monitoring peut être épuisant, la rupture artificielle de la poche des eaux ou l'épisiotomie n'est souvent pas justifiée. Cette situation ne plaît pas à la future maman, qui veut être tenue au courant des raisons de tous les actes que l'on pratique sur elle. Dans la plupart des cas, le mari est en parfait accord avec la femme pour l'accouchement à domicile.


Ils avancent alors plusieurs raisons qui motivent ce choix, par exemple le fait de vouloir se sentir plus responsables car il s'agit de la naissance de leur enfant et qu'ils s'en approprient tous les droits et privilèges. C'est également l'occasion pour le père d'assister à ce moment qui comporte un grand mystère et beaucoup d'émotion. Pour la mère, un accouchement à domicile se résume à la possibilité d'accoucher dans la position qu'elle souhaite, comme la position assise ou dans un bassin d'eau.


accouchement domicile
D'ailleurs, c'est une conception plus humanisée de la naissance car le cordon n'est coupé que lorsqu'il cesse de battre, l'enfant est posé sur sa mère pour permettre un contact précoce, la luminosité de l'endroit est régulée afin d'adapter progressivement l'enfant au monde nouveau. Le bébé ne subit pas systématiquement les actes d'aspiration et de nettoyage à peine sorti du ventre de la mère, on lui donne le temps de téter. Toutes ces prérogations n'empêchent pas l'utilisation des pratiques médicales justifiées comme l'asepsie rigoureuse et les techniques de réanimation en cas d'anomalie respiratoire chez l'enfant qui vient de naître. Pour cela, un kit de réanimation et de perfusion est prêt ainsi qu'un appareil portatif de monitorage cardiaque afin de détecter toute souffrance foetale lors d'un accouchement à domicile.


Mais les raisons médico-légales entourant l'accouchement sont à l'origine d'une prise de précautions tant du côté médical que des parents. Les professionnels de santé ne s'engagent à pratiquer l'accouchement à domicile que lorsqu'il a été prouvé que la grossesse de la femme ne comporte pas de pathologie, puisque les cas de placenta praevia ou de diabète gestationnel doivent être pris en charge uniquement en milieu hospitalier. Lorsque la femme est enceinte de jumeaux, une surveillance en milieu obstétrical est indispensable, c'est aussi le cas pour la femme qui souffre d'hypertension artérielle dont les risques sont majeurs tant pour la femme que pour son bébé. On retrouve ici l'intérêt d'un suivi prénatal rigoureux. Dans les pays européens, l'accouchement à domicile retrouve ses lettres de noblesse. Les Pays-Bas et la Grande Bretagne sont les meneurs, tandis qu'en France, l'offre ne comble pas la croissance des demandes car juste 70 médecins généralistes et sages- femmes s'engagent dans cette pratique alors que le nombre de couples qui voudraient y accéder ne cesse d'augmenter. Pour que l'accouchement se passe sans heurts, un minimum de matériels doit être prévu : les alèses pour protéger les literies et sol, les sacs poubelles pour les déchets, mais surtout un chauffage afin de prévenir une hypothermie de l'enfant, du sérum physiologique pour nettoyer l'enfant une fois qu'il naît. Comme l'accouchement à domicile ne se fait plus par nécessité comme avant, mais par envie de s'émanciper en toute responsabilité, cette autre façon de mettre au monde un enfant doit se faire dans les conditions optimales.

Le Lundi 12 Janvier 2009 à 15:42
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  grossesse, être enceinte, test de grossesse, masque de grossesse, accouchement, gynécologue, obstétricin, maternité, prénom bébé Grossesse : que se passe t-il pendant ces 9 mois
d'attente ?



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Lord Kossity : biographie de ''Lord Ko''
  •  Christies : spécialiste de la vente aux enchères...
  •  La Sèvre : zoom sur cette charmante rivière française...
  •  Musculation : la méthode Lafay
  •  Maladie d'Osgood-Schlatter : zoom sur une maladie affectant ...

Articles suivants :
  •  Stéphane Dion : homme politique canadien
  •  Toff : mobilier et équipement de la maison
  •  Comment enregistrer la TNT ?
  •  Mousse sur toiture : comment la faire disparaître ?
  •  Enterrement de vie de garçon : une soirée folklorique pour...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   futurs parents Futurs parents
   femme enceinte Femme enceinte



L’accouchement à domicile était, depuis la nuit des temps, la façon pour les femmes de mettre au monde leur enfant. Il n’avait en rien le caractère archaïque que lui ont donné les mouvements féministe...