Accords de Bretton-Woods : traités économiques pour un nouveau système financier


Partager




Définition des accords de Bretton-Woods
Accords de Bretton-Woods et les américains
Mise en place des accords de Bretton-Woods
Vers un nouveau Bretton-Woods ?

But des accords de Bretton-Woods



Les accords de Bretton Woods constituent des traités économiques établis lors de la conférence éponyme dans le but d'édifier la structure monétaire mondiale, suite à la Grande Guerre. Ils ont été signés par 44 États alliés le 22 juillet 1944 à Bretton Woods, aux États-Unis.



Il a fallu trois semaines d'échanges, d'études et de débats aux 730 délégués participants, pour s'entendre sur les points évoqués. Le principal objectif de ces accords de Bretton Woods est d'instaurer un nouveau système financier plus favorable à la reconstruction économique et à la correction de l'instabilité monétaire causée par les deux guerres mondiales. Ils permettraient par la même occasion de réussir l'expansion économique des pays les plus touchés. L'assistant au secrétaire au trésor des États-Unis, Harry Dexter White ainsi que le dirigeant de la délégation anglaise John Maynard Keynes ont été les principaux protagonistes de la conférence de Bretton Woods.

Accueil des accords de Bretton-Woods par les USA



L'américain Harry Dexter White se basait sur le rôle du dollar et soulignait l'importance de la création d'une banque de reconstruction ainsi que d'un fonds de stabilisation. Le Britannique, John Maynard Keynes proposait, de son côté, un système monétaire international qui serait basé sur le bancor, une monnaie s'appuyant sur la réserve des pays les plus riches.


Sa vision consistait à faire assumer, autant les pays excédentaires que les pays déficitaires, le rééquilibrage nécessaire à la reconstruction de l'économie mondiale. Ne voulant pas financer tous les pays touchés par les deux guerres, les Américains n'ont pas bien accueilli cette solution de John Maynard Keynes. Effectivement, ils étaient en possession de près de 80% des réserves d'or du monde à l'issue de la seconde guerre mondiale. La vision d'Harry Dexter White a donc été adoptée. Il s'agit du gold exchange standard ou l'étalon change or.




Accords de Bretton-Woods et les monnaies mondiales



Dès lors, le système monétaire mondial s'organise autour du dollar américain. Chaque monnaie, quelle qu'elle soit, est convertible en dollar. Pour ce faire, une parité fixe mais ajustable à 1% permet de troquer l'or contre chaque monnaie. L'or servait ensuite à se procurer des dollars américains. Chaque pays était donc tenu de calibrer sa monnaie en fonction de la monnaie américaine. De leur côté, les États-Unis se devaient d'aligner leur monnaie sur le cours de l'or. Pour toute quantité, une once d'or valait pour eux 35 dollars, autant à la vente qu'à l'achat. Tout excédent de dollars se trouvant en dehors des États-Unis ne pouvait être converti. Afin de pouvoir correctement mettre en place un tel dispositif, deux organismes internationaux ont été créés. D'un côté le FMI ou Fonds Monétaire International a pour obligation d'apporter les ajustements nécessaires à chaque parité en jouant un rôle de gendarme. Il peut donc intervenir en fournissant suffisamment de liquidité à la nation concernée, en cas de crise de change. En échange, il pouvait instaurer une politique de redressement.
accords bretton woods


D'un autre côté, la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement ou BIRD avait pour fonction de faciliter les différentes transactions financières.

Répercutions des accords de Bretton-Woods



Logiquement, un autre organisme aurait dû voir le jour à cette même époque pour se charger du commerce international mais les accords relatifs à sa création n'ont pas pu aboutir. Aussi, l'Organisation Mondiale du Commerce ou OMC n'est créée qu'en 1995. Les accords de Bretton Woods ont pu servir de cadre pour faire décoller l'économie du monde occidental de l'année 1945 jusque dans les années 70. Néanmoins, la quantité de monnaies américaines émises ne connaissait ni limite, ni contrôle. Les États-Unis étaient libres de déroger à leurs engagements envers les autres nations. D'un point de vue technique, c'est l'Allemagne qui est à l'origine de la fin des accords de Bretton Woods. Avec l'inflation qui menaçait, ce pays a arrêté de suivre les dispositions relatives au gold exchange standard. Pour ne pas voir leurs réserves d'or diminuer, les États-Unis ont pris la décision de suspendre la convertibilité de la monnaie américaine en or à la date du 15 août 1971. L'abandon du système de parité fixe est effectif deux ans plus tard, au profit d'un régime de taux de change flottant. Les accords de la Jamaïque établis le 8 janvier 1976 mettent définitivement un terme à la renonciation de l'or comme monnaie d'échange légal au niveau mondial. En 2008, plusieurs voix ont souhaité qu'un nouveau Bretton Woods soit mis en place afin de stabiliser et de rendre plus efficace l'environnement économique mondial.

Le Lundi 18 Avril 2011 à 16:14
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  histoire Histoire : toutes les pages de l'histoire


fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Orgasme chez la femme : les mystères de l'orgasme féminin
  •  Musées et domaines nationaux de Compiègne
  •  Deniveles.com : boutique en ligne de chaussures de montagne ...
  •  Institut Claude Bell : beauté et soins capillaires
  •  Cheveux blancs : causes et traitement naturel de ce phénomèn...

Articles suivants :
  •  Belote-en-ligne.fr : jeu de belote en ligne gratuit
  •  Dexia : banque basée en Belgique mais présente au Luxembou...
  •  Elena Miro : collections pour femmes rondes avec des bouti...
  •  Marché aux puces de Saint-Ouen à Paris
  •  Private Outlet : ventes événementielles avec beaucoup de r...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire



Les accords de Bretton Woods constituent des traités économiques établis lors de la conférence éponyme dans le but d’édifier la structure monétaire mondiale, suite à la Grande Guerre. Ils ont été sign...