Abbaye de Vaucelles


Partager




Située dans le nord du territoire français, l'abbaye de Vaucelles constitue l'un des monuments historiques les plus prestigieux d'Europe. Elle a été fondée en 1132 par Bernard de Clairvaux, un père de l'église. L'abbaye de Vaucelles a été bâtie sur le Domaine de Ligescourt, une propriété du seigneur Hughes d'Oisy située à 24 km de Saint-Quentin et à 12 km de Cambrai, dans la vallée du Haut-Escaut. Au début, le bâtiment n'était composé que de bois.



C'est seulement plusieurs années plus tard, au cours de la période de direction de l'abbé de Vaucelles, Dom Rodulphe, que le bâtiment en pierre vit le jour. L'abbaye de Vaucelles est composée de cinq salles. On distingue la salle des moines, la salle capitulaire, le parloir ou auditorium, le passage sacré et la chapelle. La salle des moines servait autrefois de scriptorium ou de salle commune. Construite en 1175, la salle capitulaire constituait, quant à elle, la pièce la plus vaste de l'abbaye. Elle est également qualifiée comme étant la plus grande salle capitulaire cistercienne de tout le continent européen. Pour ce qui est de l'auditorium, cette salle constituait le théâtre des divers discours. Lors des constructions, le père cellérier transmettait les différentes directives aux responsables de chantier dans cette pièce. Elle a été bâtie en 1155. En ce qui concerne le passage sacré, c'était l'endroit où les moines et les choristes se préparaient avant les cérémonies religieuses. La chapelle était bien sûr destinée à ces dernières. L'abbaye de Vaucelles est dotée d'une longueur de 80 mètres et d'une largeur de 18,50 mètres. Des mesures largement supérieures qui valent à l'édifice la réputation d'une construction hors norme.


L'abbé Clairvaux lui-même aurait été sujet d'une punition du fait qu'il n'aurait pas suivi les différentes règles imposées par les fondateurs de l'ordre. L'abbaye de Vaucelles ayant surpassé tous les édifices religieux de l'Île de France. Plusieurs abbés se sont succédés pour tenir les rênes de cette abbaye. On peut trouver l'abbé Guillaume de Gand de 1252 à 1261, l'abbé Jean d'Epinoy de 1482 à 1492, l'abbé Gilles de Noblecourt vers le début du XVIè siècle ou encore l'abbé Bruno Platel de 1741 à 1753.


Ces différents abbés ont chacun apporté leur propre changement dans le but de promouvoir l'abbaye de Vaucelles. L'abbé Guillaume de Gand a entre autres reconstruit le grand cloître des moines de choeur, dont la première construction a été entamée en 1204. Diverses réparations importantes ont également été entamées au cours du XVIIè siècle, avant la direction de Bruno Platel. L'abbé Dom Ruffin, l'avant-dernier abbé de Vaucelles, a aussi marqué son abbatiat par la mise en place d'une bibliothèque en 1760. Comptant plus de 40 000 volumes et manuscrits à l'époque, cette bibliothèque représentait une richesse inouïe pour tout le pays français. Aujourd'hui encore, certains de ces ouvrages sont conservés à la bibliothèque de Cambrai. En novembre 1917, l'abbaye de Vaucelles fut victime d'un incendie important. Quelques réparations ont dû été entamées après cet incident mais au fil des années de guerre, la situation de l'abbaye ne s'est pas améliorée. En 1971, grâce à l'intervention de nombreux fidèles, un programme de restauration complète de l'abbaye fut lancé. La première étape de cette grande reconstruction a été le nettoyage du territoire de 7 hectares.
abbaye vaucelles


Un premier pas qui a été suivi par la mise en place d'une nouvelle toiture en 1973. Le toit ayant subi d'importants dommages lors de la Seconde Guerre mondiale. Au cours de la même année de restauration, de nouvelles portes et vitres ont également été posées. La reconstruction de l'abbaye a duré plusieurs années. Le pignon de façade du bâtiment a été renouvelé en 1986, ainsi que la bibliothèque ou le palais abbatial en 1993. La salle des moines et la toiture du palais abbatial ont également été restaurées en 2006. Cette restauration de l'abbaye ne s'est achevée qu'en 2008, période à laquelle la statue du « moine cistercien méditant » fut acquise. Actuellement, l'abbaye de Vaucelles est devenue le lieu de rendez-vous des artistes et des amoureux de la culture. Plusieurs manifestations culturelles y sont organisées régulièrement, si l'on ne cite que l'exposition internationale d'orchidées qui s'y passe tous les ans. Ce monument historique français se visite tout au long de l'année. À la fois symbolique et riche en architecture hors du commun, il représente désormais l'une des plus grandes fiertés, non seulement pour l'Hexagone, mais également pour toute l'Europe.

Le Vendredi 25 Septembre 2009 à 16:13
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par A
 
Articles précédents :
  •  Parc de Lorraine
  •  Contrat aidé : c'est quoi ?
  •  Randonnée Chamonix : quelques conseils
  •  Chèque culture : qu'est-ce que c'est ?
  •  Appareil digestif humain : comment fonctionne t-il ?

Articles suivants :
  •  Fort et Ossuaire de Douaumont
  •  Bar-le-Duc
  •  Festival de sculptures sur bois Camille Claudel
  •  Parc naturel régional des Ballons des Vosges
  •  Kart à pédale




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   france France



Située dans le nord du territoire français, l'abbaye de Vaucelles constitue l'un des monuments historiques les plus prestigieux d'Europe. Elle a été fondée en 1132 par Bernard de Clairvaux, un père de...