Portrait de tueur en série : Robert Berdella « le boucher de Kansas city »


Dans : Criminologie, Criminalité

Liens commerciaux
On sait, par tout ce que nous communiquent les médias que l’esprit sadique d’un homme peut s’étendre parfois à l’horreur, heureusement, les cas de sadisme tel que celui de Robert Berdella sont extrêmement rares.
Celui que l’on connaît aujourd’hui sous le pseudonyme du « boucher de Kansas city » avait la réputation d’être un peu étrange, un peu à part, comme le pensaient ses voisins, mais comment se douter ou même imaginer que Berdella pouvait pousser l’horreur aussi loin qu’il le fit dans sa petite demeure modeste du 4315 Charlotte Street ?
Assez de mystères… il faut dire que l’histoire de cet homme vaut bien que l’on y regarde de plus près pour tenter de comprendre son comportement ou même si vous jugez que c’est encore possible, d’accorder un peu d’humanité à un homme qui n’en éprouva pas un soupçon.
Robert Berdella naît en 1949 dans une petite ville de l’état de l’Ohio, toute proche de Cleveland, il y passe une enfance tranquille qui sera plus tard rompue par la mort de son père alors qu’il n’est qu’un adolescent. Devant la perte d’un proche aussi cher, Robert pense bien que la foi lui permettra de lui apporter le soutien moral qu’il recherche ainsi que de faire son deuil. Cependant, il devient un jeune homme renfermé et peu sociable. Ses amis ne se bousculent pas à sa porte, alors il trouve d’autres occupations que les jeux collectifs auxquels s’adonnent tous les jeunes hommes de son âge, il préfère s’intéresser aux sciences occultes et collectionne des objets tous aussi bizarres les uns que les autres. Le quartier de Kansas city sera l’endroit idéal pour lui car les petites boutiques de gadgets et autres « introuvables » fleurissent et font la réputation de la ville. A son tour il ouvre sa propre boutique qu’il nomme le « Bob Bizarre Bazar » et y vend des boucles d’oreilles très particulières, étant donné qu’elles étaient ornées de dents et de fragments d’os humains.
Il faut savoir que le quartier est très sympathique, et même si le soir la ville reste assez active notamment dans les bars, les habitants se côtoient régulièrement, en fait, c’est tout à fait le genre de ville où les voisins s’invitent chez l’un et l’autre, où les nouveaux venus ont droit à un accueil chaleureux, et aussi, c’est une ville où beaucoup de choses viennent à se savoir assez rapidement, imaginez le choc de ces habitants si tranquilles le jour où un jeune homme saute d’une fenêtre du deuxième étage de la maison de Berdella, entièrement nu avec, en tout et pour tout, un collier de chien autour du cou…. Ce rescapé du « boucher de Kansas city » se nomme Chrys Bryson, âgé d’une vingtaine année, il se prostitue dans le quartier de Old Westport pour parvenir à nourrir sa famille. Un soir, il rencontre Robert Berdella dans le centre de la ville et lui propose ses faveurs pour la nuit. Berdella accepte très volontiers. Quand Berdella propose à Bryson d’aller chez lui, Bryson s’en réjouit, il se dit alors que la nuit sera plus agréable, ou moins pénible, dans une demeure confortable plutôt que dans un lit encrassé d’un motel de bord de route. Seulement, il ne se méfit pas encore de Berdella, il voit tellement d’hommes tous aussi étranges, que le jeune homme ne voit rien d’inhabituel. Arrivés à destination, les deux hommes passeront une partie de la soirée à converser de tout et de rien, jusqu’à ce que Berdella suggère à Bryson de monter à l’étage où un coin confortable les y attend. Bryson n’aura pas le temps de voir à quoi ressemble l’étage de la maison tout de suite car celui-ci est assommé dans les escalier. De là commence une dure et longue épreuve pour Chrys Bryson, il sera battu à de multiples reprises par son tortionnaire et subira des expériences qu’un homme sain ne pourrait imaginer. Frappé avec une matraque d’acier jusqu’à ce que sa peau soit noircies sous les coups, il ne peut plus se défendre, il peut à peine crier lorsque Berdella lui injecte des tranquillisants habituellement utilisés par les vétérinaires ainsi que diverses antibiotiques. Et l’horreur de la torture se poursuit…. Berdella le viole tous les jours, parfois plusieurs fois dans la même journée, il l’électrocute en lui posant notamment des électrochocs sur les testicules, il le menace de lui injecter un produit chimique dans la trachée s’il continu à crier ou à gémir trop fort et ira même jusqu’à lui introduire des tampons imbibés d’un produit chimique ou peut être d’un produit ménagé puissant dans les yeux. A chacune de ces expériences, « le boucher de Kansas city » ne manque pas de tirer une photo de Chrys afin de compléter sa collection, déjà bien remplie par ses précédentes victimes. Sous l’effet des drogues que Berdella lui injecte, Chrys est impuissant et est incapable de faire le moindre effort d’autant plus qu’il est solidement attaché au lit et qu’il est complètement terrifié par ce qu’il pourrait bien lui arriver. Le 2 avril 1988, Chrys Bryson parvient à défaire ses liens moins solidement attaché que d’habitude, et au risque de se blesser, ou pire, d’être découvert par Berdella, il saute de la fenêtre du deuxième étage de la maison et s’enfuit jusqu’à la maison voisine. Tremblant, apeuré, et véritablement sonné par son voyage en enfer, Chrys Bryson n’aura pas besoin d’argumenter pour prouver la véracité de ses dires car les marques qu’il porte sur son corps sont formelles. A son retour chez lui, Berdella est immédiatement interpellé et peut alors commencer un inventaire tout aussi impressionnant que monstrueux. Les policiers découvrent chez Berdella plus de 350 polaroïds de 23 hommes, sur lesquels on peut très rapidement confirmer qu’ils ont été torturés. Des objets bizarres s’entassent dans le taudis de sa maison, des os humains, les magasines et des vidéos aux titres révélateurs des mœurs du tueur en série, ainsi qu’un journal intime où il raconte le déroulement et le résultat de ses expériences de torture. On fit rapidement le rapprochement entre Berdella et les disparitions de jeunes hommes dans la région, de plus après une fouille approfondie de la maison et la découverte de fragments d’os, beaucoup d’objets furent analysés en laboratoire pour tenter d’identifier les victimes que Berdella mentionnait dans son journal. Incarcéré au centre pénitentiaire du Comté de Jackson, Berdella ne voulait pas avouer ses actes et ses proches ne voulaient pas croire non plus que l’on puisse être capable des telles horreurs surtout venant de quelqu’un qu’ils côtoyaient au quotidien. Arrivé au procès, après de long efforts pour identifier les victimes du tueur en série, les policiers et tous ceux qui suivaient l’histoire de Berdella furent surpris lorsqu’au moment du plaider coupable, il avoua être entièrement coupable de meurtre au premier degré sur 6 jeunes hommes âgés entre 19 et 26 ans, il n’épargna aucun détail et se réjouit littéralement de l’attention que l’on pouvait porter à son parcours. Ce moment de gloire le perdra bel et bien étant donné que les enquêteurs n’avaient encore pu localiser ou identifier aucune des victimes de Berdella ! Il expliqua comment il se débarrassa des corps en les démembrant et en les regardant partir dans le camion d’ordures vers la décharge publique. La sentence tombe pour Berdella le 19 décembre 1988 après un procès extrêmement douloureux pour les familles des victimes. Il est condamné à la prison à vie sans possibilité de libération dans le pénitencier de Jefferson city où il mourut quatre années plus tard d’une crise cardiaque.


Portrait de tueur en série : Robert Berdella « le boucher de Kansas city »
Liens commerciaux




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les dernières dépêches


Il n'y a pas encore de commentaires pour cette dépêche.

---> Commentaires anonymes <---
Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

depeche Il y a 2255 jours 18 heures 2 minutes

Le Jeudi 27 Mars 2014
Postée par Toli ()
smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Pseudo : Obligatoire !
Email : Obligatoire !
Site web : Facultatif

Rappel : Votre commentaire sera soumis à modération avant d'être affiché !





Voir aussi sur Web-Libre 




L'actualité en temps réel :
actu en direct Il y a 2008 jours 4 heures 57 minutes : La Comédie République de Paris
actu en direct Il y a 2038 jours 16 heures 55 minutes : Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi
actu en direct Il y a 2057 jours 12 heures 43 minutes : Le Triomphe de Paris
actu en direct Il y a 2087 jours 10 heures 34 minutes : Musée des Arts et Traditions Populaires d'Ermont
actu en direct Il y a 2096 jours 18 heures 23 minutes : L'Avant-Seine - théâtre de Colombes


Les Dépêches ayant traité d'un sujet similaire :
actu en direct Il y a 2249 jours 18 heures 14 minutes : Portrait de tueur en série : Jeffrey Dahmer « le cannibale de Milwaukee »
actu en direct Il y a 2629 jours 8 heures 45 minutes : Devenir boucher : diplôme, formation et rôle
actu en direct Il y a 3126 jours 14 heures 43 minutes : Robert Lamoureux : décès d'un artiste qui a marqué la France
actu en direct Il y a 3398 jours 17 heures 20 minutes : Justice: Portrait du groupe ?
actu en direct Il y a 3452 jours 15 heures 16 minutes : Comment réaliser un portrait robot ?



Les Dépêches précédentes :
actu en direct Il y a 2256 jours 14 heures 52 minutes : Le Selkirk Rex : un chat made in U.S.A façon mouton !
actu en direct Il y a 2256 jours 14 heures 58 minutes : Aishwarya Rai : Une beauté indienne à vous couper le souffle !
actu en direct Il y a 2257 jours 18 heures 6 minutes : Le Somali : un chat roux qui a aussi pour nom : Longhaired Abyssinian
actu en direct Il y a 2257 jours 18 heures 9 minutes : Théâtre Tristan Bernard de Paris
actu en direct Il y a 2271 jours 12 heures 45 minutes : Le Snowshoe : un chat créé en Outre-Atlantique
actu en direct Il y a 2271 jours 12 heures 45 minutes : Théâtre du Palais-Royal

Actu Web-libre








Actu Références 4- brèves Actu Références
Actu Régional 140- brèves Actu Régional
Actu Santé 188- brèves Actu Santé
Actu Sciences 121- brèves Actu Sciences
Actu Shopping 314- brèves Actu Shopping

Actu Société 382- brèves Actu Société

Actu Spiritualité 47- brèves Actu Spiritualité
Actu Sport 383- brèves Actu Sport
Actu Téléphonie Sonneries 30- brèves Actu Téléphonie Sonneries
Actu Transport 148- brèves Actu Transport
Actu Video Hifi Son 17- brèves Actu Video Hifi Son

> Voir toutes les catégories <