Violences au lycée : pourquoi ?


Dans : Formation éducation, Lycées, Enseignement supérieur

Liens commerciaux
Hier matin, vingt personnes cagoulées, armées de barres de fer mais aussi de bâtons et de couteaux ont investi un lycée professionnel de Gagny. Ils recherchaient un élève qu’ils ont blessé d’un coup de couteau à la lèvre. Onze autres personnes ont également été touchées. D’après le rectorat, il s’agirait d’ une rivalité entre deux bandes de cités. Six jeunes de 16 à 20 ans ont été placés en garde à vue. L’établissement a rouvert ses portes sous surveillance aujourd’hui.

Ce n’est pas la première fois que ce genre d’événement se produit. Citons par exemple le cas de Meyzieu près de Lyon où trois collégiens avaient été blessés en avril 2008, celui de Nîmes où cinq jeunes avaient tiré sur un lycée en septembre, sans oublier les nombreuses agressions sur des professeurs qui sont en constante augmentation.

Cette fois il s’agit de bandes rivales qui interviennent en groupes à l’intérieur des établissements pour régler leurs comptes. Xavier Darcos a déclaré : « Il est insupportable que des violences de quartiers, des règlements de comptes entre bandes viennent s’exercer dans des établissements scolaires (…) Ce n’est pas une violence de l’école mais une violence qui vient à l’école. C’est profondément choquant, c’est un sacrilège ». Et tout le monde de crier au scandale et à l’indignation car cette violence aurait pu se dérouler tout aussi bien dans un stade, sur un parking, dans un centre commercial, bref, un peu partout… Seulement voilà, il s’agit d’un lycée et un lycée qui n’a, selon l’inspection d’académie, pas de problèmes et qui est même bien sécurisé puisqu’on y trouve une vidéosurveillance et des portails assez élevés pour empêcher les intrusions…. La preuve que non !

Le fait est que peu de lieux désormais échappent à ce phénomène de violences entre bandes de cités. À part dans les commissariats de police, les tribunaux (pour des raisons évidentes) ou les églises, ces rixes se déroulent un peu partout et l’école n’est plus un lieu qui faisait jadis office d’exception. Force est de constater que le collège ou le lycée ne sont plus respectés en tant qu’institutions par certains groupes de jeunes et que cela ne date pas d’hier. Et pour eux, non, ce n’est pas un sacrilège !

Pourquoi ? On peut évoquer plusieurs pistes : la génération post-soixante-huitarde ne s’était pas gênée pour critiquer ouvertement les enseignements et les professeurs. De plus, on était il y a peu encore dans une relation non plus « enseignant-elève » mais dans une relation « prof copain sympa, sorties ludiques », etc. Cela a contribué à désacraliser la fonction même de l’enseignant et le lieu d’enseignement. Les enseignants, critiqués parfois par les parents pour leurs grèves ou leurs comportements, n’étaient plus dépositaires de l’autorité que leur conférait jadis leur statut. Une claque à un gamin ou une punition jugée injuste et parfois les parents débarquaient pour demander réparation… Et plus ou moins… Tout le monde a laissé faire…

Autre constat : l’école, quoi qu’on en dise, ne sert plus vraiment « d’ascenseur social » puisque même quand on est brillant et bon en classe, non seulement on se fait un peu chahuter par les autres qui stigmatisent le « premier de la classe » au lieu de l’envier, mais les portes de sortie de réussite sociale sont de plus en plus mises en cause… Combien sont les étudiants à bac+4, bac+5 qui ne trouvent pas d’emploi ou des emplois précaires de caissières, d’aides à domicile… Enfin, rien qui corresponde à leur qualification et en leurs espoirs d’une vie meilleure ! Les gamins finissent par se dire « à quoi ça sert l’école si c’est pour être au chômage ? ».

Double problématique donc qui focalise toutes les rancoeurs, rancoeurs sources de désoeuvrement, de révoltes et de violences…


Darcos
Liens commerciaux




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les dernières dépêches


Il n'y a pas encore de commentaires pour cette dépêche.

---> Commentaires anonymes <---
Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

depeche Il y a 3926 jours 23 heures 14 minutes

Le Mercredi 11 Mars 2009
Postée par Toli. ()
smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Pseudo : Obligatoire !
Email : Obligatoire !
Site web : Facultatif

Rappel : Votre commentaire sera soumis à modération avant d'être affiché !





Voir aussi sur Web-Libre 

Cette dépêche est liée aux articles suivants :




L'actualité en temps réel :
actu en direct Il y a 1837 jours 11 heures 5 minutes : La Comédie République de Paris
actu en direct Il y a 1867 jours 23 heures 3 minutes : Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi
actu en direct Il y a 1886 jours 18 heures 51 minutes : Le Triomphe de Paris
actu en direct Il y a 1916 jours 16 heures 42 minutes : Musée des Arts et Traditions Populaires d'Ermont
actu en direct Il y a 1926 jours 0 heure 31 minutes : L'Avant-Seine - théâtre de Colombes


Les Dépêches ayant traité d'un sujet similaire :
actu en direct Il y a 3298 jours 23 heures 29 minutes : Au lycée, quand peut se produire un changement d’orientation ?
actu en direct Il y a 3465 jours 20 heures 29 minutes : Classement des lycées parisiens 2010 ?
actu en direct Il y a 3768 jours 0 heure 59 minutes : Les mères pénalisées pour la retraite ?
actu en direct Il y a 3804 jours 23 heures 1 minute : Tristan, bloqueur de lycée, refusé d’inscription en Terminale ?
actu en direct Il y a 3841 jours 19 heures 8 minutes : Le rapport Descoings, c’est quoi ?



Les Dépêches précédentes :
actu en direct Il y a 3927 jours 0 heure 6 minutes : Wolfram Alpha, nouveau moteur de recherche, c’est quoi ?
actu en direct Il y a 3927 jours 0 heure 21 minutes : Britney Spears : moment de grande solitude !
actu en direct Il y a 3927 jours 0 heure 27 minutes : Pôle Emploi : 500 000 euros pour un logo !
actu en direct Il y a 3927 jours 13 heures 20 minutes : PSG : salaires de 285 000 € à 7000 €
actu en direct Il y a 3927 jours 13 heures 53 minutes : Bonne nouvelle pour les restaurateurs : accord sur la baisse de la TVA !
actu en direct Il y a 3927 jours 14 heures 22 minutes : Barça – Lyon, Zinédine Zidane, donne son pronostic 2-2

Actu Web-libre








Actu Economie 114- brèves Actu Economie
Actu Emploi 70- brèves Actu Emploi
Actu Famille enfants 60- brèves Actu Famille enfants
Actu Féminin 3- brèves Actu Féminin
Actu Fêtes 83- brèves Actu Fêtes

Actu Formation éducation 54- brèves Actu Formation éducation

Actu Gagnez de l'argent 113- brèves Actu Gagnez de l'argent
Actu Garde d'enfant 2- brèves Actu Garde d'enfant
Actu Gastronomie Recettes Cuisine 1- brèves Actu Gastronomie Recettes Cuisine
Actu Gratuit 0- brèves Actu Gratuit
Actu Horoscope Astrologie 1- brèves Actu Horoscope Astrologie

> Voir toutes les catégories <